CHL : Auvitu et HIFK qualifiés pour des quarts 100% scandinaves

Nous sommes à mi-parcours de cette Ligue des Champions de Hockey. Et déjà, certains se lancent dans les bilans.

chlLe quotidien suisse Le Matin a d'ailleurs bien essayé de tirer les vers du nez au président de la Fédération internationale René Fasel.

Avec succès. Si Fasel attend la fin de la compétition avant de tirer des conclusions, il remet toutefois en cause le format d'une compétition, trop riche en clubs, sans la KHL, qui n'a justement rien d'une Ligue des Champions.

Le patron de l'IIHF, qui n'a jamais pu être l'instigateur d'une compétition européenne durable les années passées, est donc sceptique quant à l'avenir de cette CHL qui ne déplace pas les foules.

Les prix sont élevés pour voir jouer des équipes familières et/ou qui n'ont pas fait les play-offs de leur championnat la saison dernière. Mais comme le rappelle Fasel, ce sont les 26 clubs fondateurs qui sont actionnaires majoritaires et donc gestionnaires de cette Champions Hockey League. Ce seront avant tout eux qui auront à tirer le bilan.

En tout cas, ces huitièmes de finale de la Ligue des Champions ont un accent très scandinave avec 11 représentants dont l'IFK d'Helsinki. Après une saison catastrophique, le HIFK avait connu un bon mois de septembre en Liiga avant de subir une suite difficile. Malgré tout, le HIFK, 7e au tableau, n'est pas largué et compte un match ou deux de retard par rapport aux mieux classés. Le club de la capitale pourrait d'ailleurs se servir d'une éventuelle qualification en quart de finale de la CHL comme tremplin.

Mais son adversaire, Fribourg-Gottéron, est posté à sa hauteur, le match aller se terminant sur un score de parité 2-2, ce match retour est donc totalement ouvert. Rappelons que la qualification s'effectue via le système de score cumulé sur les deux rencontres. Dans le dernier carré ces trois dernières années, les Dragons fribourgeois connaissent une saison cauchemardesque en Ligue Nationale A, avant-dernier avec six victoires pour 13 défaites. Cela dit, il y a du mieux puisque le HCFG a pris 10 points sur 12 possibles lors des 4 dernières journées.

Totalisant le même nombre de points à l'issue de la première phase de la CHL, les deux équipes vont donc devoir se départager dans la capitale finlandaise. 

AUVITU Yohann-130503-061Évoluant 18 minutes par match en Liiga, Yohann Auvitu a montré ses qualités de distributeur en CHL, auteur d'une assistance au match aller. Cependant, avec le retour de l'expérimenté Toni Söderholm, le Français rétrograde logiquement en troisième ligne défensive. 

Les formations ont toutes deux désormais l'habitude d'aligner un titulaire jeune devant la cage, en l'occurrence Ville Husso (19 ans) pour les Finlandais, Benjamin Conz (23 ans) pour les Romands. 

L'IFK d'Helsinki se fait dangereux dès le début mais Gottéron a le mérite de proposer des actions intéressantes dont un 2 contre 1, mais la passe de Sprunger n'est pas assez appuyée, et un joli numéro solo de Killian Mottet sur son couloir. Et ce sont les Suisses qui auront le privilège d'obtenir le premier avantage numérique de la partie, l'Américain Corey Elkins faisant faute sur un débordement dangereux de Marc-Antoine Pouliot. Une pénalité toutefois tuée, car si les Dragons conservent bien le puck, ils peinent à trouver des ouvertures.

Au tour du HIFK de s'essayer au jeu de puissance, Montandon rejoignant le banc des pénalités 18 secondes seulement après la sortie d'Elkins. Ça circule plus vite côté finlandais avec quelques bons lancers dont le revenant Elkins mais Pouliot, devant le but opposé, s'offre tout de même une nouvelle occasion en infériorité. Et les Fribourgeois réussiront à ouvrir le score. Julien Sprunger sert dans l'axe Christian Dubé, le vétéran québécois bat sans problème du revers Husso (0-1, 12'26"). Avant la première pause, Jasse Ikonen, devant le slot, et Arttu Luttinen, qui aurait pu profiter d'une relance suisse brouillonne à 4 secondes de la fin, frôlent l'égalisation.

Un but d'avance et un premier tiers solide de la part de Fribourg-Gottéron. Mais à mesure que la deuxième période avance, le HIFK renforce sa domination. Matti Lamberg et Nikolai Goldobin réalisent de belles séquences et Yohann Auvitu adresse ses deux lancers en supériorité numérique. L'égalisation sera donc logique. Sami Blomqvist sert sur sa gauche Jasse Ikonen, le palet est dans les pieds de Montandon mais le Finlandais parvient à le récupérer et à le loger dans les filets suisses (1-1, 31'45").

La défense fribourgeoise a du travail et Anthony Huguenin est obligé de concéder un tir de pénalité à la 36e minute en faisant faute sur Mika Partanen. Benjamin Conz demeure toutefois solide sur ses appuis et arrête en papillon l'essai de Partanen. Cette faute du HCFG a semble-t-il fait réagir les Suisses qui dominent nettement les deux dernières minutes du second tiers. Le score en restera néanmoins à 1-1.

Premier choix du repêchage NHL de San José en 2014, le Russe Nikolai Goldobin, une des stars du HIFK, offre un nouveau tir dangereux dès l'entame de la dernière période, toutefois capté par la mitaine de Conz. Ce dernier doit également intervenir devant le Slovaque Zaborsky qui tentait de le déborder alors que Fribourg évoluait pourtant à 5 contre 4. Les Suisses se créent ensuite une occasion en or à la 48e minute : Sprunger est lancé et part seul mais Ville Husso s'empare brillamment du puck de la mitaine. 

Et cela continue de canarder côté finlandais. La faute de Sandro Brügger sur Joonas Rask sera fatale. En avantage numérique, le petit génie russe Goldobin transverse vers Robert Leino qui centre pour Jasse Ikonen qui, du bout de la crosse, inscrit son doublé (2-1, 56'42"). Gottéron tente bien de réagir, notamment par Benjamin Plüss qui touche la jambière, mais Tomas Zaborsky consolide la victoire en cage vide (3-1, 59'59").

Malgré une bonne résistance, Fribourg n'est pas le seul club non-scandinave éliminé. Ce sont quatre clubs finlandais, quatre clubs suédois qui continueront l'aventure en quart de finale. Le HIFK affrontera pour sa part une bonne connaissance des Briançonnais, le Frölunda HC de Göteborg. Fribourg peut maintenant se focaliser sur la course aux play-offs de la LNA.

Résultats complets sur la page de la Champions Hockey League 2014/2015.


HIFK - Fribourg-Gottéron 3-1 (0-1, 1-0, 2-0). 
Mardi 11 novembre 2014 à 18h30 au Helsingin Jäähalli. 3809 spectateurs.
Pénalités : HIFK 6' (2', 2', 2'), Fribourg 10' (2', 6', 2').
Tirs : HIFK 33, Fribourg 17.

Évolution du score :
0-1 à 12'26" : Dubé assisté de Sprunger et Plüss
1-1 à 31'45" : Ikonen assisté de Blomqvist et Leino
2-1 à 56'42" : Ikonen assisté de Leino et Goldobin (sup. num.)
3-1 à 59'59" : Zaborsky assisté de Lamberg


HIFK

Attaquants :
Tomas Zaborsky - Joonas Rask (-1) - Corey Elkins (2')
Arttu Luttinen - Teemu Ramstedt - Nikolai Goldobin (2')
Matti Lamberg (+1) - Mika Partanen (2') - Thomas Nykopp
Sami Blomqvist (+1) - Jasse Ikonen (+1) - Robert Leino (+1)

Défenseurs :
Daniel Grillfors (+2) - Toni Söderholm (+2)
Miihkali Teppo - Juuso Salmi (-1)
Eemeli Heikkinen (-1) - Yohann Auvitu
Juha Tarkkanen - Sami Blomqvist
Julius Nyquist - Otto Honkaheimo

Gardien :
Ville Husso

Remplaçant :
Kevin Lankinen

Fribourg-Gottéron

Attaquants :
Benjamin Plüss (2') - Julien Sprunger - Christian Dubé
Jeff Tambellini - Greg Mauldin - Marc-Antoine Pouliot (-1)
Sandro Brügger (-1, 2') - Adam Hasani (-1) - Killian Mottet (-1)
John Fritsche - Luca Knutti - Martin Ness

Défenseurs :
Joel Kwiatkowski (2') - Michael Ngoy
Jeremie Kamerzin - Sebastian Schilt
Anthony Huguenin (-1) - Maxime Montandon (-1, 2')
David Wildhaber

Gardien : Benjamin Conz.

Remplaçant : Melvin Nyffeler (G).