Cholet crée la surprise en Coupe de France

La première surprise de la Coupe de France 2013/14 - il était temps - est signée Cholet ! Les Dogs ont cru leur heure venue une première fois quand Quentin Garcia a marqué à deux minutes de la fin le but de la victoire face à Brest. De la victoire, vraiment ? Non, les Albatros ont sorti leur gardien et égalisé à 27 secondes de la fin par Jaroslav Prosvic.

Mais en prolongation, quand Nicolas Motreff a été pénalisé pour cinglage, l'entraîneur Julien Pihant a senti le bon coup et demandé son temps mort pour donner ses consignes à 4 contre 3. Douze secondes plus tard, le joker canadien Stephen Blunden, meilleur buteur du championnat australien arrivé fin octobre, a inscrit le but définitif de l'exploit du onzième de division 1 (4-3).

Suspense également en Alsace. Strasbourg a pris l'avantage avec deux buts de Sébastien Trudeau et Valentin Michel à une minute d'intervalle, mais Amiens a égalisé à la faveur de deux supériorités numériques en dernière période, par Julien Guillaume et Shayne Stockton. Ce dernier but a été inscrit à 6 contre 4 à l'avant-dernière minute après avoir sorti le gardien. Les Gothiques se sont finalement imposés aux tirs au but.

Même si la finale n'aura pas lieu à Bercy mais à Marseille, tous les clubs ambitieux du hockey français l'ont clairement en ligne de mire, et Cholet côtoiera vraiment du gratin au prochain tour. La ligne Lampérier-Guénette-Thinel a marqué les cinq buts de la victoire rouennaise chez une vaillante équipe de Mulhouse (5-2). Grenoble a obtenu une victoire nette sur le HCMAG en n'encaissant un but qu'à douze secondes de la fin (4-1). Gap a attendu le dernier tiers-temps pour se détacher, mais n'a alors fait qu'une bouchée de Lyon (5-1).

Les huitièmes de finale continuent demain avec Chamonix-Briançon et Caen-Epinal. Les Gamyo ont pris la route de la Normandie dès aujourd'hui car un compresseur de la patinoire de Poissompré est tombé en panne ce matin (comme cela avait déjà été le cas en août...). La glace vosgienne a donc commencé à fondre ! La Coupe de France.