Angers - HK Sanok (Continental Cup, 1re journée)

Angers démarre bien

Les Ducs rentrent de plein pied dans cette Coupe Continentale et rencontrent les Champions de Pologne en titre : le HK Sanok. Quelques heures avant, les Giants de Belfast ont gagné le premier match de ce troisième tour disputé à Angers.

Bryan Pitton est titulaire dans les cages polonaises. Jean-Sébastien Aubin défendra bien évidemment les buts angevins.

Supporters-SanokLa cinquantaine de supporters polonais donne de la voix avant le coup d'envoi. Mais le public angevin n'est pas en reste et répond également bruyamment ! Le match est lancé dans les tribunes !

Le premier tir est à l'actif de Robin Gaborit (1') imité rapidement par Tim Crowder (2'). Néanmoins, sur ces deux actions le portier polonais est bien présent devant sa ligne. La première incursion de Sanok est réalisée par Lukas Endal, mais son tir passe tout près de la lucarne d'un Jean-Sébastien Aubin concentré (3').

Petit à petit Sanok impose son rythme et Angers essaie de ne pas s'affoler. Sur une sortie de zone propre, les Angevins ouvrent le score par l'intermédiaire de Cody Campbell. Le numéro 50 des Ducs s'infiltre côté droit avant d'ajuster tranquillement le cerbère polonais dans le petit filet au premier poteau (0-1, 05'25'').

Dès lors, les débats s'équilibrent et Angers pointe le bout de son nez dans le camp adverse. Sébastien Bisaillon tente un tir puissant de la bleue, bien stoppé par Bryan Pitton (8'). Dans la foulée, les joueurs de Sanok répondent mais le revers de Martin Vozdecky devant le slot n'est pas cadré (9').

À la moitié de ce tiers, les Polonais se retrouvent en infériorité suite à une faute de David Turon. Mais en désavantage numérique, Michael Danton s'infiltre côté gauche et lance sur Aubin qui relâche le palet juste devant sa ligne. Le gardien des Ducs se jette dessus mais l'arbitre voit le palet libre et ne siffle rien ! Heureusement pour Aubin, sa défense le dégage en catastrophe ! (11').

Le "show" Aubin peut alors continuer ! Sur une frappe de Matthew Williams, le portier des Ducs laisse un rebond plein axe. Jordan Pietrus reprend en one-timer mais Aubin effectue un arrêt réflexe impressionnant. Quelques secondes plus tard, il sort une mitaine impeccable sur un tir du même Pietrus (13'). Ça chauffe sur la cage angevine.

Angers se fait bouger sérieusement par d'accrocheurs polonais, loin d'être maladroits de la crosse ! Il s'en faut d'un cheveu pour que Lukas Endal ne trompe Jean-Sébastien Aubin alors qu'il avait un coéquipier plein axe (18')

On en restera là dans ce tiers avec ce score que l'on peut considérer comme flatteur pour des Angevins légèrement dominés par l'impact physique des joueurs de Miroslav Frycer.


Aubin-debut-2eme-tiersLe début de second tiers est toujours à l'avantage de Sanok. Sur une superbe offrande de Martin Vozdecky, Krysztof Zapala reprend à bout portant mais Jean-Sébastien Aubin répond présent (21').

Malgré tout c'est Angers qui va marquer de nouveau. Sur une sortie de zone propre, Maxime Griet s'avance avec Dimitri Thillet dans un 2 contre 1. Le numéro 9 angevin fixe le gardien avant de lui lancer le palet entre les bottes (0-2, 22'45'').

S'ensuit alors un festival de Tim Crowder qui passe en revue trois joueurs avant de tirer ras glace. Bryan Pitton écarte le danger de la botte gauche (25').

Sanok multiplie les bonnes présences sur la glace mais Jean-Sébastien Aubin continue de rassurer sa défense. Une pénalité pour Krzysztof Zapala viendra mettre un terme à leur bonne période. Cependant, les Ducs peinent à installer leur jeu de puissance et ne réussissent pas à tirer une seule fois lors de cette supériorité !

Une deuxième chance est donnée aux Ducs lorsque l'arbitre envoie dans la foulée Maciel Mermer sur le banc de la prison. Une occasion que ne vont pas laisser passer les Angevins cette fois-ci, bigrement plus inspirés sur cette situation de power-play ! Sur un bon service de Robin Gaborit, Tim Crowder patiente devant le slot et laisse le gardien faire le premier geste avant de placer la rondelle au fond des filets (0-3, 32'45'').

Quelques instants plus tard, un cinglage inutile de Cody Campbell laisse les Ducs en infériorité. Les Polonais tentent de loin dans un premier temps par l'intermédiaire de Michael Danton mais Aubin veille au grain (35'). La suite de cette supériorité numérique est très mal négociée par Sanok et Angers sort indemne de cette situation.

Les Ducs - pris par la vitesse de ce diable de Martin Vozdecky - vont être mis à la faute lorsque Tim Crowder accroche le numéro 8 de Sanok parti faire le tour de la cage (39').

Angers rentre donc au vestiaire avec cet avantage de trois buts. Un deuxième tiers bien mieux négocié pour les hommes de Real Paiement.



Les locaux ont 24 secondes à tuer en infériorité numérique à la reprise. Ils y arriveront assez facilement avant de marquer un quatrième but par l'intermédiaire de Cody Campbell, idéalement servi à la bleue par Andrej Mrena. Le numéro 50 des Ducs fixe Bryan Pitton et trouve l'intérieur du poteau opposé (0-4, 42'03'').

Les joueurs de Sanok continuent néanmoins de jouer mais Jean-Sébastien Aubin est présent à chaque fois, notamment lorsque Yannick Tifu se retrouve en prison. Le gardien angevin sort de la botte gauche un tir vicieux plein axe de Martin Richter (47'). Le portier des Ducs restera solide durant toute cette situation d'infériorité.

De retour à égalité numérique, les débats s'équilibrent et les esprits s'échauffent ! Si Aubé est d'abord pénalisé côté angevin, Krysztof Zapala l'imitera quelques secondes plus tard. À quatre contre quatre, Lukas Endal se joue de la défensive angevine et vient défier Jean-Sébastien Aubin qui sort un gros arrêt de la crosse (50').

Real-PaiementOn vient à peine de revenir à cinq contre cinq que Sanok est de nouveau pénalisé pour surnombre. Les Ducs peinent à s'installer et n'arrivent pas à inquiéter le portier visiteur durant ce power-play.

Par la suite, Sanok ne dépose pas les armes et inquiète Aubin par l'intermédiaire de Miroslav Zatko. Le tir est dévié du bouclier par le portier angevin (55'). S'ensuit une supériorité polonaise qui ne donnera pas grand chose, tant les Angevins sont concernés et accrocheurs.

Une crosse haute involontaire de Martin Vozdecky permettra aux Ducs de finir la rencontre en situation de supériorité numérique. Plus rien ne sera marqué malgré plusieurs belles combinaisons angevines.

Objectif rempli pour Angers qui empoche ses deux premiers points lors de cette compétition face à de vaillants Polonais. La prestation de haute volée de Jean-Sébastien Aubin a permis aux Angevins de ne pas encaisser de buts lors de cette rencontre.

Angers, prend la tête de ce groupe E de Coupe Continentale avant de rencontrer les Nord-Irlandais de Belfast dès demain.

Commentaires d'après match :

Myroslav-Frycer


Réal Paiement (entraîneur d'Angers) :

"Ce match a été lent à démarrer mais les joueurs sont rentrés progressivement dans la partie. Nous avons été bons derrière et opportuns devant. Je suis satisfait car on est allés dans toutes les batailles avec le désir de gagner le palet. Grâce à ce travail, on a marqué deux buts en deux contre un. Je suis également satisfait de notre quatrième ligne parce qu'elle a joué constamment dans la zone adverse. Aubin a fait un très gros match également. Tous les buts qu'on marque comptent mais ceux qu'on arrête comptent tout autant. Pour le match de demain, j'ai noté que Belfast jouait très bien, avec trois blocs équilibrés. Je ne sais pas si Kevin Westgarth va jouer (ndlr, joueur expulsé lors du match Belfast - Grodno). Mais même sans lui, notre but sera de jouer avec un échec avant soutenu pour que l'adversaire fasse des erreurs."

Miroslav Frycer (entraîneur de Sanok) :

"Je félicite Angers qui a très bien joué. De notre côté, on n’a pas évolué de la façon dont on voulait. Au début, nous avons eu du mal à nous habituer à la petite glace. Sur ce match, il y a trois buts qui sont dus à des erreurs individuelles et cela nous coûte cher. D'une manière générale, tout le monde en a trop fait sur ce match.."

Maxime Griet (joueur d'Angers) :

"Je suis content d'avoir marqué mais mon objectif était de tirer pour laisser le rebond à Dimitri (Thillet). Mais on est surtout satisfait car le coach fait de plus en plus confiance à notre ligne (ndlr, la quatrième). On n’a pas pris de but, c'est ça le plus important."

Campbell-et-Griet


Sanok - Angers 0-4 (0-1, 0-2, 0-1)
Vendredi 21 novembre 2014 à 20h00 à la patinoire du Haras. 1100 spectateurs.
Arbitres : Bastian Haupt (ALL) et Yuriy Oskirko (RUS) assisté de Gabriel Pointel (FRA) et Gwilherm Margry (FRA)
Pénalités : Sanok 12' (2', 4', 6') ; Angers 10' (0', 4', 6').
Tirs cadrés : Sanok 26 (6, 11, 9) ; Angers 28 (9, 11, 8)

Évolution du score :
0-1 à 05'27" : Campbell assisté de Walls
0-2 à 22'45'' : Griet assisté de Aubé et Campbell
0-3 à 32'45'' : Crowder assisté de Gaborit et Tifu (sup. num)
0-4 à 42'03'' : Campbell assisté de Mrena et Lévèque

 

Sanok

Attaquants :
Jordan Knox - Jordan Pietrus - Michael Danton
Petr Sinagl - Krzysztof Zapala (A, 4') - Martin Vozdecky (A, 2')
Marek Strzyzowski (-2) - Michael Cichy (-2) - Lukas Endal (-2)
Maciej Mermer (-1) - Mateusz Wilusz (-1) - Marcin Bialy (-1)
Rafal Cwikla - Robert Kostecki

Défenseurs :
Matthew Williams (-2) - David Turon (-2, 2')
Miroslav Zatko - Martin Richter
Rafal Dutka (C, -1) - Boguslaw Rapala (-1)

Gardien :
Bryan Pitton

Remplaçant : Mateusz Skrabalak (G).

Angers

Attaquants :
Guillaume Lefebvre - Yannick Tifu (2') - Tim Crowder (2')
Johan Skinnars (+2) - Cody Campbell (+2, 2') - Braden Walls (+2)
Julien Albert (C, 6') - Brian Henderson (A) - Robin Gaborit (-1)
Alexis Crosnier (+1) - Dimitri Thillet (+1) - Maxime Griet (+1)

Défenseurs :
Gary Lévèque (A, +2) - Michael Busto
Lauri Lahesalu - Sébastien Bisaillon (2')
Andrej Mrena (+2) - Florent Aubé (+1, 2')
Paul Bahain (+1)

Gardien :
Jean-Sébastien Aubin

Remplaçants : Alexis Neau (G), Damien Sanchez.