Angers - Belfast (Continental Cup, 2e journée)

Aubin écoeure les Giants

Le Haras affiche complet pour ce match opposant les deux équipes les plus "nord-américaines" de ce tournoi. Angers rencontre Belfast dans ce qui s'annonce comme le choc de cette deuxième journée de Coupe Continentale.

Côté britannique, Kevin Westgarth sera bien présent sur la glace malgré son expulsion la veille contre Grodno. Les deux portiers, Jean-Sébastien Aubin pour Angers et Carsen Chubak pour les Giants ont été blanchis lors du premier match.

WestgarthLes Giants sont les premiers à se mettre en évidence par l'intermédiaire de David Phillips de la bleue. Mais Jean-Sébsatien Aubin intervient proprement (1'). Angers réagit rapidement par Gary Lévèque, mais son tir passe de peu à côté de la lucarne (2').

S'ensuit une première pénalité angevine. Guillaume Lefebvre est coupable d'un accrocher et les joueurs de Belfast campent dans la zone offensive ! Quand ils s'en font sortir, Cody Campbell - étrangement seul - est servi à la bleue par Braden Walls et vient battre facilement Carsen Chubak (1-0, 02'55"). En infériorité s'il vous plaît !

Les Giants tentent de repartir mais sont assez maladroits. Ils enchaînent mauvaises passes et hors-jeu. Angers ne s'affole toujours pas et s'installe de plus en plus dans la zone adverse, sans toutefois être dangereux.

La première ligne des Giants vient perturber la sérénité angevine et il faut qu'Aubin sorte le grand jeu devant Evan Cheverie pour préserver sa cage inviolée (9'). Après cette action, le duo Albert-Henderson se présente en deux contre un mais Chubak ferme la porte (10'). Sur une superbe combinaison entre Lefebvre et Tifu, ce dernier trouve l'équerre de Chubak (12'). Superbe action des Ducs, mal récompensée.

Une situation de quatre contre quatre s'offre aux deux équipes et c'est Angers qui semble le plus à l'aise dans cet exercice. Les joueurs de Steve Thornton ne s'en remettent qu'à leur gardien Carsen Chubak, héroïque dans ce premier tiers. Il ne pourra cepedant rien lorsque Cody Campbell reprend en one-timer au niveau du cercle une offrande de Johan Skinnars ; le palet finit sa course dans le petit filet opposé de Chubak (2-0, 13'02").

Les Ducs sont intarissables et continuent de presser. Ainsi Tim Crowder trouve le poteau droit du portier visiteur qui ne sait plus ou donner de la tête (15'). Et ça continue pour Angers ! Sur un service magistral de Guillaume Lefebvre, Yannick Tifu vient défier Carsen Chubak qui sort la rondelle de la botte gauche (17'). Que d'errements défensifs du côté de Belfast !

Les esprits s'échauffent et le capitaine d'Angers donne de sa personne en "brassant" avec Robby Sandrock (17'). Dominer n'empêche pas de se faire des frayeurs. Gary Lévèque n'arrive pas à se dégager et met son partenaire Braden Walls à la faute. En infériorité, Jean-Sébastien Aubin sort le grand jeu sur des tirs de Calvin Elfring (19') et Craig Peacock (20').

Angers termine donc ce tiers sur une avance de deux buts, pleinement méritée. Attention tout de même puisqu'il reste quarante-sept secondes à jouer en infériorité au démarrage du second acte. Les Ducs ont bien saisi l'importance de ce moment et ne laissent pas l'occasion aux visiteurs de s'installer.

Les débats s'équilibrent mais sur une action des Giants, Mark McCutcheon est à deux doigts de tromper Jean-Sébastien Aubin de près (24'). Les Britanniques se font sanctionner dans la foulée et Yannick Tifu est tout près de tromper Carsen Chubak ; un sauvetage héroïque de Calvin Elfring en décide autrement (25'). Cette supériorité a donné des ailes aux Ducs puisqu'ils remettent la main sur la partie. Lauri Lahesalu - sur une de ses rares incursions - teste en vain Chubak (28'). Guillaume Lefebvre s'y essaie également, mais le portier canadien des Giants reste toujours intransigeant (29').

ChubakLes joueurs de Belfast ne répondent que par des tirs de loin, notamment par l'intermédiaire de Kevin Westgarth, mais Jean-Sébastien Aubin est toujours aussi inflexible (31').

Il y a du mieux tout de même dans le jeu des Giants, mais ceux-ci sont toujours aussi indisciplinés. Adam Keefe laisse donc ses coéquipiers en infériorité. Une situation qui ne donne rien pour les Ducs puisqu'aucun tir cadré n'est à mettre à leur crédit.

De retour à cinq contre cinq, Belfast continue d'allumer à la bleue, en vain. Le jeu stéréotypé des Giants ne gêne nullement la défensive des Ducs, bien regroupée autour de son portier. Aubin s'impose dans toutes les situations et on se demande comment les Giants arriveront à le tromper en jouant de la sorte. Un énième tir de loin de Kevin Westgarth vient se nicher dans sa mitaine (36').

À deux minutes de la fin de cette période, une pénalité est annoncée contre Lauri Lahesalu. Les Giants, malgré toute leur bonne volonté, n'y arrivent pas et laissent les Angevins rejoindre le vestiaire avec ces deux buts d'avance.

Belfast revient avec de réelles intentions et tente d'imposer son rythme. Petit à petit, les joueurs de Thornton s'approchent de la cage angevine. Jean-Sébastien Aubin, le portier des Ducs, écœure tous ses adversaires et fait un double arrêt improbable devant Evan Cheverie (44').

Les bonnes cinq premières minutes de Belfast sont gâchées par le slashing stupide d'Adam Keefe sur Johan Skinnars. Cela n'empêche pas Craig Peacock de venir tester Jean-Sébastien Aubin, sans grande réussite (47'), et la supériorité angevine ne donnera rien.

C'est au tour d'Angers de subir les foudres de l'arbitre et Julien Albert se retrouve au cachot. Belfast pousse mais il y a toujours un Angevin pour bloquer les tirs des Giants. Mike Kompon s'y essaie de près mais Jean-Sébastien Aubin dit non (51'). À la fin de la pénalité, les Britanniques continuent de pousser et tentent de construire proprement. Aubin est toujours là et repousse tour à tour les tentatives d'Evan Cheverie et Ray Sawada (53').

En cette fin de match, l'essentiel de la partie se déroule principalement dans la moitié de terrain des Ducs. Mike Kompon continue d'y croire mais son revers est bien bloqué par le cerbère des Ducs (54'). Tout comme le tir de la bleue de Ray Sawada (55').

Les Ducs, acculés, se contentent de lancer le palet au fond. Belfast y croit toujours et se heurte toujours à Jean-Sébastien Aubin. À force de reculer, Angers commet des fautes et se trouve pénalisé à nouveau. Steve Thornton demande alors un temps mort pour réorganiser ses joueurs. Un temps mort prolifique puisque Kevin Westgarth trouve la lucarne opposée de Jean-Sébastien Aubin, alors que les Ducs revenaient à égalité numérique (2-1, 59'33").

Angers continue son aventure dans cette Coupe Continentale en enchaînant une seconde victoire de suite. Pour les Giants, rien n'est perdu et ils devront vaincre les Polonais de Sanok dans leur troisième et dernier match pour se qualifier - dans une égalité à trois - pour la finale, qu'ils espèrent organiser.

Paiement-Albert-Aubin

Commentaires d'après-match :

Réal Paiement (entraîneur d'Angers) : "Je m'attendais à ce type de match de la part de Belfast. On était bon défensivement et en infériorité. Il faut reconnaître que notre gardien a été excellent. Nous avons fait un bon échec-avant lors des vingt premières minutes. Après, on a plus subi et on a eu trop de respect pour notre adversaire. Depuis deux semaines, il y a une amélioration dans notre jeu, notre volonté de gagner les palets. Grodno joue régulièrement à quatre lignes, donc la fatigue ne sera pas une excuse de leur côté demain. C'est un beau challenge pour nous."

Julien Albert (capitaine d'Angers) : "On a fait une bonne entame puis on s'est reposé sur nos acquis. On s'est mis en danger jusqu'à la fin mais le résultat est là. On a essayé de tourner à quatre lignes mais ce n'était pas évident à cause des nombreuses pénalités."

Jean-Sébastien Aubin (gardien d'Angers) : "Les Giants étaient agressifs et ils frappaient fort. On essaie que les équipes s'adaptent à notre jeu et non l'inverse. Ce soir il fallait être attentif et en bonne position pour arrêter les tirs. J'espère qu'on va continuer à jouer comme ça. On le fait depuis plusieurs semaines d'ailleurs. À titre personnel, je suis très déçu de louper mon deuxième blanchissage, mais on a gagné et on a bien joué. C'est le plus important !"

Steve Thornton (entraîneur de Belfast) : "Angers a fait une bonne première période. On est frustré du résultat, mais il faut tout mettre de notre côté pour se qualifier. On sait qu'on n'a pas notre destin entre nos mains. Ce soir, Angers n'a pas eu un power-play efficace, mais le jeu mis en place par [Real] Paiement est bien compris par ses joueurs."

 

Angers - Belfast 2-1 (2-0, 0-0, 0-1)
Samedi 22 novembre 2014 à 20h00 à la patinoire du Haras. 1100 spectateurs.
Arbitres : Timo Metsala (FIN) et Yuri Oskirko (RUS) assistés de Gabriel Pointel et Guillaume Gielly (FRA)
Pénalités : Angers 14' (8', 2', 4') ; Belfast 10' (4', 4', 2').
Tirs cadrés : Angers 26 (17, 6, 3) ; Belfast 35 (7, 15, 13).

Évolution du score :
1-0 à 02'55" : Campbell assisté de Walls (inf. num.)
2-0 à 13'02" : Campbell assisté de Skinnars
2-1 à 59'33" : Westgarth assisté de Shields et Elfring

 

Angers

Attaquants :
Guillaume Lefebvre (-1, 4') - Yannick Tifu (-1) - Tim Crowder
Johan Skinnars - Cody Campbell (+1) - Braden Walls (+1)
Julien Albert (C, 6') - Brian Henderson (A) - Robin Gaborit (-1)
Alexis Crosnier - Dimitri Thillet - Maxime Griet

Défenseurs :
Gary Lévèque - Michael Busto (A)
Lauri Lahesalu (2') - Sébastien Bisaillon
Andrej Mrena (+1) - Florent Aubé

Gardien :
Jean-Sébastien Aubin

Remplaçants : Alexis Neau (G), Paul Bahain, Damien Sanchez.

Belfast

Attaquants
Craig Peacock - Evan Cheverie (-1) - Ray Sawada (-1)
Darryl Lloyd - Mike Kompon - Adam Keefe (C, 6')
Mark McCutcheon (-1) - Colin Shields (A) - Kevin Westgrath (2')
Kevin Saurette

Défenseurs :
Cody Brookwell - Calvin Elfring (A, -1)
David Phillips - Robby Sandrock (+1, 2')
Kevin Phillips - Jeffrey Mason

Gardien :
Carsen Chubak

Remplaçant : Andrew Dickson (G)