Rouen - Morzine-Avoriaz-Les-Gets (Ligue Magnus, 11e journée)

Rouen regarde la zone rouge dans le rétro

La rencontre de ce soir n'est pas une formalité pour le RHE76 cuvée Ari Salo.

2014-11-22-Rouen-MorzineEn cas de succès sur Morzine-Avoriaz-LesGets, les Rouennais pourraient prendre leurs distances avec la zone des play-down alors que nous en serons à deux matches de la mi-saison. Dans le cas contraire, le HCMAG garderait la tête au-dessus de la zone rouge.

Privé d'une ligne offensive complète, le buteur Josselin Besson et les renforts étrangers Arvidsson et Radke sont blessés, les Pingouins ne vont pas faire illusion bien longtemps. Après avoir évité le pire grâce à deux formidables trios (Perrault-Papa-Cruchandeau et Dobron-Holecko-Chauvière) et un gardien, Andrew Hare, au niveau (face à Thinel à 2'09) durant 1'35 de double infériorité, ils héritent d'un jeu de puissance, pendant lequel Mitch Morgan est frustré par Riopel, qui sera sur la lancée de son (bon) match contre Angers (5'18).

Ensuite, Rouen sera opportuniste. Trois buts en quatre occasions ! Maxime Lacroix se reprend bien d'un contrôle précédemment raté (6'27) et ouvre la marque à ras la glace (1-0 à 6'45). Si Daultan Léveillé échoue en breakaway (7'18), son capitaine, Thinel, double la marque dans les mêmes conditions à mi-hauteur côté plaque (2-0 à 7'57). Puis, Julien Desrosiers se saisit d'un rebond de Faure idéalement trouvé devant le but par Lacroix, pour enfiler dans la cage de Hare abandonné par sa défensive (3-0 à 8'52).

2014-11-22-Rouen-Morzine2Les joueurs de Haute-Savoie ne sont pas dans le rythme. Leur coach prend son temps-mort. Le discours ranime le contingent du Haut-Chablais. Patrick Coulombe, surpris par Holecko, est sanctionné par le couple d'arbitres (Mme Picavet / M. Colleoni). Mitch Morgan, très rapide et combatif, se jette dans la mélée crée en power-play, sur un palet libre, en vain (12'22). Johan Saint-André se fait plaisir pendant l'infériorité rouennaise et s'en va à la cage, sans succès (12'51).

À parité, Mitch Morgan, très en vue au premier tiers, oblige Riopel à un arrêt du plastron (14'33). Dan Koudys doit intervenir rapidement et avec brio pour nuire à une bonne position de Casini (15'06).

Au moment où le HCMAG est revenu dans son match, il est en partie trahi par son gardien qui ne fait pas l'arrêt complet sur tir frappé de Daultan Léveillé lors d'un revirement en zone neutre (4-0 à 18'12). Par contre, son vis-à-vis Nicola Riopel est très concentré, talentueux et spectaculaire sur un lancer lointain de Numa Besson. Couché sur la glace, parce que Papa menaçant a manqué la rondelle, « Rio » capte tout de même l'envoi de l'arrière morzinois (18'33).

2014-11-22-Rouen-Morzine3Avec un avantage de quatre buts, même au bout de seulement vingt minutes, le match est plié.

Les Dragons sont sérieux dans l'ensemble, mais ils concèdent un duel entre leur gardien et Chauvière. L'arrière de formation n'a pas de feinte dans sa panoplie et ne surprend pas Riopel (23'00).

Alors que les Normands ont été pris en surnombre, la paire d'arbitres accable Wesley Cunningham d'une crosse haute. Les locaux jouent donc en désavantage de deux hommes quand Holecko dévie un lancer de Dobron (1-4 à 27'21).

L'offensive des joueurs des bords de Seine semble en panne dans le deuxième acte. Dan Koudys (23'13), Coulombe (25'14) et Desrosiers (35'33) manquent leur chance. Les deux premiers butent sur Hare bien revenu dans son match, le troisième Dragon manque le cadre. Et surtout l'attaque à cinq seino-marine est infructueuse et manque d'inspiration, à une exception, lorsque Jonathan Janil de près hérite d'un rebond (32'15). Malgré tout, Morzine n'est pas tranchant en dehors des deux faits déjà relatés.

2014-11-22-Rouen-Morzine5En dernière période, le jeu est très fluide. Rouen déroule aidé par deux nouveaux buts rapides. Maxime Lacroix reprend son propre rebond (5-1 à 41'19). Daultan Léveillé, malgré Dobron à son marquage, reprend une passe en retrait de Koudys à ras la glace (6-1 à 41'42). De leur côté, les Pingouins essaient de se faire plaisir sur leurs offensives. Mitch Morgan touche l'équerre droite de Riopel (49'28). Juste après Francis Charland saisit un ricochet du tir dans la balustrade de Lacroix (7-1 à 49'59). Pour terminer, Rouen peaufinera son killing-play (51'33) mais sera encore trop poussif en power-play (57'24).

Morzine-Avoriaz-Les Gets, désormais en play-down (treizième), a raté son entame de match, pas dans le rythme, et n'a jamais été en mesure de livrer la marchandise. La faute à un Rouen qui a su prendre de l'avance avec un Maxime Lacroix en feu et constant.

Le RHE76 a certes rempli son contrat, pris des points, les trois lignes ont scoré, Nicola Riopel a réussi à enchainer une nouvelle bonne prestation, c'est surtout ce qu'on retiendra de positif ce soir car l'adversité proposée n'a ni été glorieuse, ni très combative, affaiblie par l'absence d'un trio majeur. Mais les Dragons, mieux classés (septièmes), pourront-ils encore gagner sans enfiler en supériorité numérique ? Cela fait quatorze avantages numériques de suite en ligue Magnus que Rouen ne fructifie pas !

Étoiles du match : *** Maxime Lacroix (Rouen), ** Nicola Riopel (Rouen) et * Julien Desrosiers (Rouen).

 

Rouen - Morzine-Avoriaz-Les Gets 7-1 (4-0, 0-1, 3-0)
Samedi 23 novembre 2014 à 20h00 au centre sportif Guy Boissière. 2420 spectateurs.
Arbitres : Mme Marie-Tjana Picavet et M. Bruno Colleoni assistés de MM. Charles-Édouard Salmon et Jeremy Metais.
Pénalités : Rouen 10' (4', 4', 2') ; MAG 8' (4', 2', 2')
Tirs : Rouen 43 (18, 16, 9) ; MAG 25 (12, 5, 8)
Chances : Rouen 9 (5, 4, 0) ; MAG 6 (4, 1, 1)

Évolution du score :
1-0 à 06'45" : Lacroix assisté de Desrosiers et Cunningham
2-0 à 07'57" : Thinel assisté de Janil et Lampérier
3-0 à 08'52" : Desrosiers assisté de Faure et Lacroix
4-0 à 18'12" : Léveillé
4-1 à 27'21" : Holecko assisté de Dobron et Besson (double sup. num.)
5-1 à 41'19" : Lacroix assisté de Charland et Desrosiers
6-1 à 41'42" : Léveillé assisté de Koudys
7-1 à 49'59" : Charland assisté de Lacroix et Desrosiers
 

Rouen

Gardien : Nicolas Riopel (24/25).

Arrières : Patrick Coulombe – Jonathan Janil ; Raphael Faure – Antonin Manavian ; Léo Guillemain – Wes Cunningham ; (puis Aurélien Dorey à 47'25).

Attaquants : Loïc Lampérier – François-Pierre Guénette (A) – Marc-André Thinel (C) ; Julien Desrosiers (A) – Maxime Lacroix – Francis Charland ; Fabien Colotti – Daultan Léveillé – Dan Koudys ; (puis Loup Benoit – Johan Saint-André à 8'52).

Remplaçants : Fabrice Lhenry (G) et Théo Lanvers. Absent : Danny Groulx.

Morzine-Avoriaz-Les-Gets

Gardien : Andrew Hare (36/43).

Arrières : Numa Besson – Kevin Maso ; Jason Gray – Andrew Perrault ; Hugues Cruchandeau (A) – Michal Dobron (A).

Attaquants : Artem Valerko – Cyril Papa (C) – Yoann Chauvière ; Karel Hromas – Peter Holecko – Mitch Morgan ; Kenny Martin – Loïc Chabert – Loïc Gaydon ; Hugo Casini.

Remplaçants : Benoit Niclot (G), Julien Laplace et Pierre Lathuillière. Absents : Josselin Besson et Sebastian Arvidsson (blessés), Daniel Radke (blessé jusqu'en décembre) et Georges Lovatsis (non conservé).