Ligue Magnus : Briançon fait tomber Grenoble, Brest respire

Grenoble a bouclé la phase aller sur une fausse note. Après onze victoires d'affilée en championnat, et une invincibilité qui durait depuis le 20 septembre, le leader a fini par tomber.
 
C'est Briançon, le champion de France en titre, qui s'est chargé de porter l'estocade. Menés 1-0 à la fin du premier tiers, les Diables Rouges se sont repris en deuxième période en marquant à trois reprises, dont deux fois par Michal Jeslinek. Pierre-Antoine Devin a conclu la soirée en cage vide. Les Haut-Alpins s'imposent au final 1-4. Au classement, Grenoble garde quand même une avance plutôt confortable. Les Brûleurs de Loups comptent encore cinq points d'avance sur Chamonix.
 
Chamonix, justement, a dû s'employer pour venir à bout de Caen, la lanterne rouge. Privés de Clément Fouquerel, leur gardien titulaire, remplacé par le jeune Victor Goy, les Chamois ont été plusieurs fois menés par les Drakkars (0-1 à la fin du premier tiers, 1-4 à la 38e, 4-5 à la 55e). Ils n'ont, en fait, égalisé qu'à 15 secondes de la sirène sur un tir de pénalité transformé par Kyle Hardy. Les Chamoniards enlèvent la victoire après un peu plus d'une minute de jeu en prolongation grâce à Clément Masson (5-4). C'est par ailleurs la première fois de la saison que les Caennais inscrivent cinq buts dans un même match. C'est, aussi, pour les Drakkars, la troisième défaite de suite encaissée au-delà du temps réglementaire.
 
Angers retrouve le podium. Les Ducs prennent place juste derrière Grenoble et Chamonix après la fessée qu'ils ont infligée, hier soir, aux autres Ducs, ceux de Dijon. Les Bourguignons n'ont guère existé dans une partie remportée 9-0 par les Angevins. Avec, au passage, un triplé de l'ancien Dijonnais Johan Skinnars.
 

Premier blanchissage de la saison pour le gardien d'Amiens Mitch O'Keefe. La défense des Gothiques n'a rien cédé face à Épinal. L'attaque picarde, elle, s'est régalée dans le deuxième tiers en trompant quatre fois la vigilance d'Andrej Hocevar. Amiens s'impose 4-0 avec quatre buteurs différents (Joël Champagne, Kevin Dusseau, Shayne Stockton, Romain Bault). Si les Amiénois profitent de ce succès pour s'ancrer dans le peloton de tête, les Gamyo, eux, chutent à la 8e place. Ils sont notamment passés par Rouen. Les Dragons ont conservé leur invincibilité à domicile en dominant Lyon 7-3 avec un quadruplé de Francis Charland et trois assistances pour Loïc Lampérier. Dans le bas de tableau, Brest a pris un grand bol d'air. Les Albatros ont battu Strasbourg 5-3. L'attaquant Benjamin Breault a inscrit cinq points (quatre buts, une passe décisive). Du coup, les Bretons sortent de la zone rouge. Ils laissent la 13e place, synonyme de playdowns en fin de saison, à Morzine/Avoriaz, battu à domicile par Gap (1-2).
 
 
Résultats : Amiens – Épinal 4-0, Grenoble – Briançon 1-4, Rouen – Lyon 7-3, Brest – Strasbourg 5-3, Chamonix – Caen 6-5 ap, Angers – Dijon 9-0, HCMAG – Gap 1-2.
 
Classement : 1. Grenoble (24 pts, 14 matchs), 2. Chamonix (19 pts, 13 matchs), 3. Angers (17 pts, 12 matchs), 4. Gap (17 pts, 13 matchs), 5. Amiens (17 pts, 13 matchs), 6. Rouen (16 pts, 13 matchs), 7. Briançon (15 pts, 12 matchs), 8. Épinal (15 pts, 13 matchs), 9. Dijon (14 pts, 12 matchs), 10. Lyon (12 pts, 13 matchs), 11. Strasbourg (11 pts, 12 matchs), 12. Brest (9 pts, 14 matchs), 13. HCMAG (8 pts, 13 matchs), 14. Caen (7 pts, 13 matchs).