Des Bleus à la fête en Finlande

Nous sommes le 6 décembre, jour de la Saint Nicolas. Mais c'est également fête nationale en Finlande, jour de l'indépendance proclamée le 06/12/1917. L'occasion est belle pour la chronique finlandaise sur Hockey Archives !

BERTRAND Charles-130505-007Les Bleus de Finlande

Après quasiment trois mois d'exercice en Liiga, Charles Bertrand a récolté les fruits de son très bon début de saison.

Le 19 novembre, son club du Vaasan Sport avait annoncé la prolongation de son contrat d'une saison supplémentaire, de même que son coéquipier Oskari Manninen. Markus Ostrava, le directeur sportif, n'a pas tari d'éloges concernant le Français : "Bertrand a été notre meilleur joueur cet automne, cela n'a pas été difficile de se prononcer sur une prolongation de contrat. Une entente a été trouvée rapidement et Charles sera un maillon important la saison prochaine."

Il faut dire que le casque d'or, symbole du meilleur marqueur, horne sa tête depuis le début. Premier buteur du club cette saison - tout un symbole - auteur d'un doublé le lendemain de sa prolongation de contrat, Charles Betrand totalise 23 points (6 buts, 17 passes) en 27 parties, de très bons résultats pour un retour fracassant en Liiga. Son duo avec Damien Fleury demeure la locomotive de ce club de la côte ouest. Le fin passeur Bertrand continue d'être profitable à Damien Fleury qui compte 11 buts pour 19 points. L'un des meilleurs duos du championnat finlandais a même réalisé un match à 6 points jeudi soir pour une belle victoire sur le Tappara de Teddy Da Costa. Après un mois d'octobre difficile, le Vaasan Sport, nouveau venu cette saison, montre les crocs et la lanterne rouge ne se laisse pas faire : l'aigle de Vaasa a amassé 10 points sur 18 possibles à ses 6 dernières parties.

En revanche, rien ne va plus à Tampere pour le club de Teddy Da Costa, titulaire en troisième ligne ces derniers matches. Le Tappara, après un léger mieux à la mi-octobre, n'a plus gagné un match dans le temps règlementaire depuis le 31 octobre. Un bail ! La "hâche" de Tampere a glissé à la 10e place, suvi de très près par SaiPa et les Blues. Autant dire que le siège de l'entraîneur Jussi Tapola est en train de trembler, le principal intéressé concédant lui-même que "quand tout va mal, il est normal que le poste d'entraîneur soit menacé." 

AUVITU Yohann-130503-069Tout va pour le mieux pour le HIFK, en quatrième position et à un point du podium. Et l'excellente nouvelle c'est que, malgré le retour au jeu du vétéran Toni Söderholm, Yohann Auvitu a consolidé sa place ces dernières semaines en première ligne défensive, aux côtés du patron suédois Daniel Grillfors. Auvitu, qui conserve une bonne fiche de +8, joue maintenant plus de 20 minutes par match et a inscrit cette semaine son deuxième but de la saison. De très bonnes performances au sein d'une équipe qui joue le titre, comme d'habitude.

En Mestis, le KooKoo de Kouvola a accentué son avance sur les Jukurit - 8 points d'écart - de Ronan Quemener et Anthony Guttig. Ronan Quemener a eu le droit à trois départs consécutifs, malheureusement trois défaites, mais il conserve de bonnes statistiques pour sa première à l'étranger. Quant à Guttig, déjà prolifique avec le Hokki la saison dernière, il confirme puisqu'il est tout simplement le meilleur marqueur actuel du second échelon finlandais.

Le LeKi (7e) demeure dans le bon wagon pour les play-offs. Néanmoins, la concurrence est rude pour Valentin Claireaux qui peine à conserver une place régulière, alternant la place en tribune, la troisième et quatrième ligne.

Liiga 

Charles Bertrand : 27 matches / 6 buts / 17 passes / 23 points / +/- de -5 / 19'31" de temps de jeu moyen
Damien Fleury : 27 matches / 11 buts / 8 passes / 19 points / +/- de -5 / 20'22" de temps de jeu moyen
Yohann Auvitu : 26 matches / 2 buts / 4 passes / 6 points / +/- de +8 / 19'00" de temps de jeu moyen
Teddy Da Costa : 19 matches / 1 but / 3 passes / 4 points / +/- de +2 / 9'02" de temps de jeu moyen

Mestis

Anthony Guttig : 29 matches / 7 buts / 19 passes / 26 points / +/- de +3
Valentin Claireaux : 25 matches / 3 buts / 6 passes / 9 points / +/- de -6

Ronan Quemener : 19 matches / 415 arrêts / 91,61% d'arrêts / 2 buts en moyenne d'encaissés


Fréquentation en baisse pour la Liiga

Le constant est cinglant. Depuis le début de la saison, la majorité des clubs de la Liiga connaissent une baisse de fréquentation : à Espoo (Blues), Oulu (Kärpät), Tampere (Tappara et Ilves), Lappeenranta (SaiPa), Lahti (Pelicans), Hämeenlinna (HPK), Pori (Ässät), Jyväskylä (JYP) et même à Helsinki (HIFK).

Ce sont les Blues d'Espoo qui ont enregistré la plus grosse perte. Alors que l'affluence culminait à 4800 personnes il y a quelques mois, la moyenne est désormais passée sous la barre des 4000. Il est vrai que les Blues connaissent un exercice délicat mais cet argument ne vaut pas pour tout le monde.

Après une saison catastrophique, KalPa rayonne au classement, deuxième à seulement 3 points du JYP mais avec un match en moins. Avec de nouvelles ambitions, le président de KalPa, Toni Saksman, avait fixé un objectif à 3500 spectateurs pour une arène d'une capacité de 5200 places. Sauf que le foule de Kuopio est encore timide avec en moyenne 3320 personnes, un des pires totaux de la Liiga !

Fort heureusement, tout le monde n'est pas logé à la même enseigne. A Turku, le compteur est à la hausse pour voir jouer le TPS. En perte de vitesse depuis le dernier titre en 2010, il faut dire que le club avait connu une baisse de fréquentation de 15% la saison dernière. Mais cette saison, avec 5672 de moyenne, le TPS est classé en deuxième position. Une bonne peformance pour un club encore en milieu de tableau qui a déjà changé d'entraîneur, Miika Elomo ayant pris la relève de Kai Suikkanen.  

jokerit-logo-bigCette situation a de quoi faire sourire les Jokerit. L'autre club d'Helsinki avait défrayé la chronique en se joignant à la KHL, s'attirant les foudres des clubs de la Liiga et le scepticisme des amateurs de hockey en Finlande. Au final, les Jokers ont su convaincre leur monde. Alors que l'équipe est une puissance de la conférence ouest, la politique tarifaire est agressive et la Hartwall Areena est régulièrement remplie, l'affluence moyenne passant de 9250 à 10640 après ce changement de dimension. 

La direction du Jokerit est sur un tel nuage que l'on a même suggéré l'idée au voisin suédois. Une idée qui fait son chemin, même jusqu'à Karlstad. L'ancienne gloire Håkan Loob, patron de Färjestad, n'enverrait pas son équipe en Ligue Continentale mais il serait favorable à un club suédois fort et fédérateur. A condition que la fédération suédoise, encore hostile, accepte...