11e journée D2 : les leaders en démonstration

Cette 11e journée de Division 2 voyait les leaders des deux poules recevoir chacun de leur côté. Une occasion en or d'affirmer un peu plus leur suprématie actuelle, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils n'ont pas raté le rendez-vous !


Dans la poule A c'était pourtant un adversaire de taille qui venait fouler la glace du complexe Arago de la Roche sur Yon, puisque se présentaient les Comètes de Meudon, troisièmes du classement. Or après une première période à se jauger, le HOGLY a ensuite laché les chevaux pour régaler ses supporters : 5 points pour Kamil Rajnoha, 4 (tous en assistances) pour Tomas Liska, 3 pour Magnus Lindgren et Bohus Farkasovsky tous deux auteurs d'un doublé... Au final la copie est parfaite pour Kévin Ottino et ses coéquipiers, avec une large victoire 9-0 et en prime un blanchissage pour le gardien tchèque Jiri Blazek. Quant au toujours très délicat défenseur canadien de Meudon Sean Girard, il aura pu profiter de l'espace entier du vestiaire suite à sa pénalité de match dès le deuxième tiers-temps.

Dans l'autre poule, les invaincus Bouquetins avaient l'occasion de faire parler la poudre face aux promus de l'ACBB, victime annoncée à l'avance et à qui le courage des 13 joueurs de champ et du seul Franck Constantin dans la cage n'aura pas suffit. Ce match sans suspense aura eu le mérite de gonfler quelques fiches personnelles, comme celles de Tomas Marcinek auteur d'un quintuplé et de deux assistances, les 6 points de Jiri Matajicek ou les 5 pour Maxence Wagret, ainsi que de faire plaisir à 8 buteurs différents dans la rencontre. Le score est sans appel : 12-0 et blanchissage pour Yann Chamel.

La victoire de la Roche et la défaite de Meudon installe un peu plus la hiérarchie dans la poule A, puisque les Jokers de Cergy Pontoise confortent leur deuxième place grâce à un succès acquis à domicile devant les Galaxians d'Amnéville. Des Lorrains pourtant pas si loin du compte mais que des méconduites d'Herman dans le premier tiers-temps puis de Zib en fin de rencontre auront fortement affaiblies (5-3).
Les Sangliers Arvernes de Clermont avaient la possibilité de prendre une avance conséquente sur le groupe de queue, mais pour cela il fallait s'imposer à domicile face aux Peaux Rouges d'Evry, chose qu'ils n'auront pas su faire malgré l'ouverture du score de Christophe Roux. Marinakos, Mathus et Zeman auront eu le scalp des joueurs locaux, et ce succès leur permet de revenir à un point des Clermontois (1-3).
Quant aux Castors d'Avignon, actuellement à la dernière place, ils avaient un match crucial à jouer avec la réception des Ours de Villard de Lans : une défaite et les Isérois, concurrents de moins en moins directs, prenaient le large avec 7 points d'avance. La rencontre fut serrée, mais les locaux durent s'incliner, malgré d'excellentes réactions durant la partie. Thibaut Sage-Vallier est l'auteur du dernier but en cage vide (4-6). La situation du côté de la Cité des Papes est plus que compromise.


Dans la poule B, le repos des Eléphants de Chambéry donnait l'occasion aux Français Volants de leur ravir la deuxième place en cas de succès à domicile face à son rival direct des Chevaliers du Lac d'Annecy. Le suspense dans cette partie fut de tous les instants et sur la glace de Bercy les deux formations se sont rendues coups pour coups au point qu'il n'eut jamais plus de 2 buts d'écart dans un match qui s'est soldé par un 5-5 à l'issue du temps réglementaire ! Finalement, c'est durant les prolongations que Milan Vastusko délivrait les siens en offrant le succès aux Parisiens, tandis que les montagnards reprirent la route des Alpes avec un beau point glané (6-5 a.p).
Jolie performance des Lynx de Valence qui ont à présent rejoint Limoges au classement grâce à un convaincant succès en terres limousines (1-5). Ce succès doit beaucoup à la performance de Jonathan Manon, présent sur chacun des buts valentinois (3 buts et 2 assistances).
Enfin, signalons que la réserve strasbourgeoise a laissé aux Tigres de l'ACBB la lanterne rouge en allant chercher un point chez les Castors d'Asnières. Emilien Rouyer est l'auteur du but vainqueur en prolongations pour les Franciliens (5-4 a.p).