Les juniors français joueront bien leur finale

On pensait que les juniors français avaient enfin vaincu le signe indien l'an passé, mais non.

Le Japon reste l'inlassable bête noire de la France chez les catégories de jeunes. Hier, le capitaine des Asiatiques, Yushiro Hirano, a inscrit deux buts plus le pénalty vainqueur (3-2) pour triompher de Bleuets ayant bénéficié d'un but et d'une assistance de Fabien Kazarine. La semaine s'annonçait mal engagée dès le premier match...

Mais aujourd'hui, les Français ont su se reprendre face au pays organisateur, la Hongrie. Ils sont revenus de loin, menés 0-2 puis 2-3, avant que Maurin Bouvet ne les remette dans le sens de la marche par deux buts plus une passe décisive à destination de Guillaume Leclerc. Et à cinq minutes de la fin, le défenseur grenoblois Arnaud Faure a inscrit un but décisif de la plus haute importance. Cette victoire dans la douleur aura-t-elle un bénéficie psychologique ?

Mine de rien, la France est deuxième après deux journées. Et elle disputera bien mercredi le match au sommet face au Kazakhstan, qui reste plus que jamais le grand favori. Les Mondiaux des moins de 20 ans, toutes divisions.