Toulouse-Blagnac – Cholet (Division 1, 15e journée)

Les Bélougas en enfer 

Le TBHC n'en finit plus de chuter. Cette 15e journée est l'occasion de ne pas perdre pied en championnat et de reprendre la marche en avant pour éviter la relégation. L'adversaire du soir Cholet est en plus grande forme et remonte progressivement au classement après avoir raté son début de saison.

Les Bélougas impressionnent 

L'affluence est plutôt faible et est le reflet du niveau de jeu actuel des Bélougas. Pourtant l'équipe qui débute ce tiers présente un visage rafraîchissant. Avec trois nouvelles recrues sur la glace, le TBHC met 4 minutes pour ouvrir le score par l'intermédiaire d'Antoine Le Blanc qui feinte le dernier défenseur puis le gardien. Cholet n'est pas du tout rentré dans le match et a du mal à contrôler le palet. Ce sont encore les rouges et noirs qui vont s'illustrer avec Paulus Rundgren qui fait un véritable festival sur la glace et porte l'avance du TBHC à deux buts à la 10e minute.

Seulement voilà, les Dogs, qui progressivement adoptent un système de jeu plus resserré en milieu de patinoire, commencent à bloquer les attaques des Bélougas et marquent par l'intermédiaire de Pierre-Yves Albert. 2-1, Cholet ne perd pas pied. 

Anglet en 30 secondes 

La deuxième période commence et le match bascule en moins de 30 secondes : Stephen Blunden met exactement 9 secondes pour égaliser en marquant tout de suite après avoir gagné l'engagement. Puis à la 29e seconde, Tomas Grofek est extrêmement réaliste en poussant le palet au fond des cages des Bélougas. 2-3, les Dogs prennent les devants. Ce retournement de situation met en lumière la fragilité mentale des Bélougas. Certes l'attaque est capable de déjouer les défenses et de marquer, mais que dire de la fébrilité sur la glace ? Et aussi de l'incapacité à se ressaisir après un but encaissé. Cette déroute défensive va s'arrêter là dans ce tiers. Le jeu se rééquilibre et les deux équipes vont aller d'un but à l'autre pendant le reste du tiers mais sans jamais trouver la faille.

Le TBHC s'effondre (une fois de plus)

Le troisième tiers est parfaitement maîtrisé par Cholet qui démontre tout son potentiel en matière de gestion du match. La défense est en place et les Dogs harcèlent littéralement la défense rouge et noire qui commence à disjoncter, à faire des fautes et... à craquer. Milan Cutt à la 45e minute vient fusiller à bout portant le gardien du TBHC. 2-4, le break est fait.

C'est l'habituel moment où les Bélougas se mettent à lâcher le match et c'est exactement ce qui va se passer. Tout en maîtrise, les Dogs laissent le match dégénérer et profitent des phases de relâche des locaux pour alourdir le score. Alexandre Beauregard à la 49e minute puis Tomas Grofek à 30 secondes de la fin se chargent d'envoyer les Bélougas en enfer. Score final 2-6.

Conclusion

Cholet a fait la bonne opération de la soirée en prenant les points dans un match qui pouvait s'annoncer crucial pour le maintien mais qui aura été au final une simple formalité pour les Dogs. Le TBHC est vraiment en grande difficulté car la dernière place de relégable semble acquise et ce ne sont pas les cris des supporters demandant la démission de Benoît Pourtanel ou les 16 minutes de pénalité de la nouvelle recrue Andrejs Smirnovs qui vont donner de l'espoir à cette équipe du TBHC.


Toulouse-Blagnac – Cholet 2-6 (2-1, 0-2, 0-3)
Samedi 13 décembre 2014 à la patinoire Jacques-Raynaud. 957 spectateurs.
Arbitrage de Marie-Tjana Picavet assisté de Nicolas Constantineau et Jérémy Poulain 
Pénalités : TBHC 24' (2', 4', 18'), Anglet 36' (4', 6', 26').

Évolution du score :
1-0 à 04'27" : Le Blanc assisté de Rouillard et J. Autio
2-0 à 10'53" : Rundgren assisté de Marias-Magill et S. Halme
2-1 à 12'52" : Albert assisté de Borovsky 
2-2 à 20'09" : Blunden assisté de Grofek 
2-3 à 20'25" : Grofek assisté de Blunden
2-4 à 45'43" : Cutt assisté d'Outin et Cadoret
2-5 à 49'33" : Beauregard assisté de Huberdeau et Albert
2-6 à 59'32" : Grofek assisté de Blunden et Mihalik

Cholet

Gardiens : Thibault Saez

Défenseurs : Ivan Bohin, Pavol Mihalik, Gabriel Cadoret, Jan Tomaska, Guillaume Drozdz, Martin Borovsky

Attaquants : Sebastien Huberdeau, Nicolas Hebert, Pierre-Yves Albert, Joonas Parviainen, Stephen Blunden, Alexandre Beauregard, Quentin Garcia, Milan Cutt, Edouard Outin, Quentin Guineberteau, Tomas Grofek

Toulouse-Blagnac

Gardiens : Niklas Kekki

Défenseurs : Robin Leppanen, Aleksi Laine, Sebastien Pommier, Yann Pflieger, Juho Autio, Andrejs Smirnovs

Attaquants : Paulus Rundgren, Kevin Marias-Magill, Remi Doroginsky, Fabrice Faure, Sebastien Savajol, Santeri Halme, Alexis Codevelle, Daniel Bell, Thybaud Rouillard, Antoine Le Blanc, Maxime Faup.