Ligue Magnus : Briançon enchaîne

Et de sept pour Briançon ! Les Diables Rouges ont remporté, hier, leur septième victoire d'affilée en championnat.
 

Celle-ci, les champions de France sont allés la chercher dans la douleur, à Amiens. Où ils ont eu besoin d'une prolongation pour venir à bout des Gothiques. Et c'est Jaka Ankerst qui a inscrit le but vainqueur des Haut-Alpins (3-4). Rouen, aussi, aligne les bons résultats. Les Normands ont dominé Gap, hier. Les voilà désormais à six succès de suite. Comme Briançon, les Dragons ont dû passer par la case prolongation pour s'imposer. Ils menaient pourtant 3-2 en fin de match. Mais l'égalisation pour Gap de Matt Wahl à 1'20 de la sirène a tout remis en cause. Rouen s'en est finalement sorti grâce à une réalisation de son meilleur pointeur Julien Desroriers (4-3 ap).
 
Ça ne rigole plus, en revanche, à Chamonix. Les Chamois ont été blanchis à domicile par Dijon (0-2). Les Bourguignons ont fait la différence en toute fin de match en trompant la vigilance de la défense chamoniarde à deux reprises, par Olivier Dame-Malka et Martin Gascon, dans le dernier tiers.
 
En fait, il fallait être dans le Chablais pour voir des buts. 13 ont été marqués à la Skoda Arena de Morzine/Avoriaz. Où les Pingouins sont venus à bout d'Épinal. La partie n'avait pourtant pas vraiment bien commencé pour les Haut-Savoyards, privés après 25 secondes de jeu d'Artem Valerko, exclu pour une vilaine charge. Puis menés 0-3 après un peu plus de 3 minutes de jeu. Mais ils se sont rebellés dans le deuxième tiers en marquant à quatre reprises, dont une fois par leur dernière recrue, Kyle Bodie, en infériorité numérique. Épinal, quand même, ne s'est pas laissé faire et est revenu à 5-5 à l'entame de la dernière période. Mais Morzine/Avoriaz remporte finalement cette course-poursuite 7-6. Côté spinalien, on retiendra quand même les quatre points de Vincent Kara.
 
Comme redouté, on n'a pas vu beaucoup de buts entre Lyon et Strasbourg. Les Alsaciens ont pris les devants dès le premier tiers, grâce à Tarik Chipaux et Matthew Bruneteau. Derrière les Lions n'ont jamais pu revenir (1-2). Angers, enfin, a eu toutes les peines du monde à se débarrasser de Caen. Qui, pour le quatrième match de suite, a contraint son adversaire à jouer une prolongation. Les Drakkars sont même passés tout près de la victoire, puisqu'ils étaient devant au tableau d'affichage dans le dernier tiers. Jusqu'à l'égalisation angevine, signée Tim Crowder à six contre cinq, à 56 secondes du terme. Angers s'impose finalement grâce à Johan Skinnars en supériorité numérique (3-2 ap).
 
Les résultats : Rouen – Gap 4-3 ap, Amiens – Briançon 3-4 ap, Chamonix – Dijon 0-2, HCMAG – Épinal 7-6, Lyon – Strasbourg 1-2, Angers – Caen 3-2 ap. Déjà joué (8 novembre) : Brest – Grenoble 1-3.
 
Classement : 1. Grenoble (25 pts, 15 matchs), 2. Angers (21 pts, 14 matchs), 3. Gap (20 pts, 15 matchs), 4. Rouen (20 pts, 15 matchs), 5. Amiens (19 pts, 15 matchs), 6. Briançon (19 pts, 14 matchs), 7. Chamonix (19 pts, 14 matchs), 8. Épinal (17 pts, 15 matchs), 9. Dijon (16 pts, 14 matchs), 10. Strasbourg (15 pts, 14 matchs), 11. Lyon (12 pts, 15 matchs), 12. HCMAG (10 pts, 15 matchs), 13. Brest (9 pts, 15 matchs), 14. Caen (8 pts, 14 matchs).