Ligue Magnus (17e journée) : soir de gala

Pas de trêve des confiseurs en Ligue Magnus. Deux jours après leur dernier match de championnat, les membres de l'élite remettent ça aujourd'hui. Avec, au programme, quelques rencontres au sommet.
 
La belle série de Briançon a failli prendre fin, vendredi soir. Face à Brest, les Diables Rouges ne s'en sont sortis qu'en fusillade. Il n'empêche, les champions de France en sont désormais à huit victoires d'affilée. Et ils comptent bien aller chercher la neuvième ce soir à Angers. Où il n'est pas aisé de s'imposer. Les Ducs de Réal Paiement n'y ont perdu qu'une seule fois cette saison. Et cela remonte à loin (3-4 ap face à Épinal fin septembre). La rencontre risque d'être serrée : douze des vingt-et-un derniers duels entre les deux équipes se sont achevés sur un écart maximum de deux buts. Côté angevin, l'effectif sera amputé de trois joueurs. Julien Albert, Gary Lévèque et Florent Aubé sont blessés.
 
Comme Briançon, Rouen passe, jusqu'ici, une bonne fin d'année. Les Dragons n'ont plus perdu depuis le 14 novembre (4-3 à Chamonix), soit sept matchs sans revers. En remportant, mardi, le derby normand (0-4 à Caen), ils viennent en plus de retrouver le podium. Bref, pour les Rouennais, tout va bien, au moment où se présente, sur leur glace, Épinal. Les Gamyo, eux, marquent un peu le pas après deux sorties compliquées face au HCMAG et Angers. Le public de l'île Lacroix s'attend en tout cas à voir du spectacle. Depuis les débuts de la Ligue Magnus, on marque en moyenne 9,7 buts par match dans cette confrontation.
 
Grenoble ne fait plus peur à grand monde. La belle machine de l'automne (11 victoires en 11 matchs du 27 septembre au 5 décembre) s'est enrayée. Dominés deux fois de suite par Briançon puis par Chamonix, les Brûleurs de Loups n'y arrivent plus. Au moment de monter à Amiens, le leader est dans le doute. Il tâchera, quand même, de se relancer en Picardie. Depuis 2004, les Grenoblois ont battu quinze fois les Gothiques en vingt-et-une confrontations. Mais sur les cinq derniers affrontements au Coliséum, Amiens s'est imposé à quatre reprises. 
 
Bloqués par la neige, les Albatros de Brest ont mis près de treize heures pour aller de Briançon, où ils jouaient vendredi, à Chamonix. Pas idéal avant d'affronter l'offensive haut-savoyarde, deuxième meilleure attaque de la ligue à domicile (32 buts marqués). L'arrière-garde bretonne, deuxième plus mauvaise défense à l'extérieur (39 buts encaissés), risque de passer une mauvaise soirée.
 
En s'imposant coup sur coup contre Brest et Lyon, Strasbourg pensait avoir mis fin à son longue période de disette. Las, les Alsaciens ont rechuté vendredi à domicile (2-5 face au HCMAG). Ils tenteront de se reprendre aujourd'hui contre Gap. Mais les Rapaces restent sur cinq victoires de suite contre l'Étoile Noire. Morzine/Avoriaz/Les Gêts n'a perdu qu'une seule fois, à domicile, face à Dijon (3-6 lors de la saison 2011/2012). Les Pingouins espèrent garder cette dynamique, malgré une ribambelle d'absences (Numa Besson, Josselin Besson, Sebastian Arvidsson...). Lyon, enfin, a remis les gaz. Le promu vient de battre Gap et veut enchaîner, maintenant, en dominant Caen, adversaire direct pour le maintien.
 
Le programme :
 
Rouen (3e, 22 pts, 11 v , 5 d) - Épinal (8e, 17 pts, 8 v, 1 dprl, 7 d), aujourd'hui à 16 heures. À l'aller : victoire d'Épinal (5-3). La cote : Rouen 70 % / Épinal 30 %.
Lyon (11e, 14 pts, 6 v, 1 dprl, 1 dtab, 8 d) - Caen (14e, 8 pts, 1 v, 4 dprl, 2 dtab, 8 d), aujourd'hui à 17 heures. À l'aller : victoire de Lyon (2-5). La cote : Lyon 60 % / Caen 40 %.
Strasbourg (10e, 15 pts, 7 v, 1 dprl, 7 d) - Gap (7e, 20 pts, 9 v, 2 dprl, 5 d), aujourd'hui  à 18 h 30. À l'aller : victoire de Strasbourg (1-4). La cote : Strasbourg 40 % / Gap 60 %.
Angers (2e, 23 pts, 10 v, 2 dprl, 1 dtab, 2 d) - Briançon (5e, 21 pts, 10 v, 1 dprl, 4 d), aujourd'hui à 19 h 30. À l'aller : victoire de Briançon (5-4 ap). La cote : Angers 55 % / Briançon 45 %.
Amiens (4e, 21 pts, 9 v, 3 dprl, 4 d) - Grenoble (1er, 26 pts, 12 v, 1 dprl, 1 dtab, 2 d), aujourd'hui à 20 heures. À l'aller : victoire de Grenoble (5-2). La cote : Amiens 55 % / Grenoble 45 %.
HCMAG (12e, 12 pts, 6 v, 10 d) - Dijon (9e, 16 pts, 7 v, 2 dtab, 6 d), aujourd'hui à 20 h 30. À l'aller : victoire de Dijon (9-1). La cote : HCMAG 60 % / Dijon 40 %.
Chamonix (6e, 21 pts, 9 v, 1 dprl, 2 dtab, 3 d) - Brest (13e, 10 pts, 4 v, 1 dprl, 1 dtab, 10 d), aujourd'hui à 20 h 30. À l'aller : victoire de Chamonix (3-4 ap). La cote : Chamonix 70 % / Brest 30 %.
 
pts : points ; v : victoires ; dprl : défaites en prolongation ; dtab : défaites aux tirs au but ; d : défaites.
 
Prochaine journée.- Vendredi 2 janvier : Épinal – Chamonix. Samedi 3 janvier : Brest – Amiens, Caen – Strasbourg, Dijon – Rouen, Grenoble – Lyon, Gap – Angers, HCMAG – Briançon.
 

LES CHIFFRES.- Jordann Perret (Grenoble) et Maxime Martin (Épinal) disputeront ce soir leur 50e match de saison régulière en Ligue Magnus. Romain Gutierrez (Dijon) franchira, lui, le cap des 100 rencontres. En montant sur la glace pour affronter Gap, Vladimir Hiadlovsky (Strasbourg) passera la barre des 250. Quant au juge de ligne David Courgeon, il officiera lors de la rencontre HCMAG – Dijon pour la 200e fois en LM.