L'équipe-type de Ligue Magnus de décembre 2014

Enfin ! Après trois mois d'attente, le gardien-vedette annoncé de la saison, Jean-Sébastien Aubin fait son entrée dans l'équipe-type. Comme une évidence, tant sa régularité sans égal en décembre a fait l'unanimité. Elle a aussi permis à son équipe de monter en puissance.

La force défensive d'Angers impressionne, Michael Busto est la clé de voûte de ses lignes arrières. Peut-être moins spectaculaire que son coéquipier Bisaillon, l'Américain était plus en retrait statistiquement mais a commencé à pointer sans enregistrer de ratio négatif. Il se montre plus sûr dans ses prestations purement défensives, rarement en défaut avec sa solidité physique.

THINELmarcandre20140826105Pour le prototype du défenseur offensif, Kyle Hardy s'est encore distingué par sa propension à être efficace dans les moments décisifs. Chamonix lui doit beaucoup à chaque match et il est donc le plus grand contributeur à la présence des Chamois dans le top-4. Hardy est le seul joueur, avec Chouinard, à avoir été élu deux fois dans l'équipe-type. Preuve que les valeurs se nivellent et que les joueurs et équipes en vue changent d'un mois à l'autre...

On a pourtant assisté à un "retour à la normale" en décembre pour le hockey français. Rouen, remonté à grandes enjambées avec sa série victorieuse, est redevenu la meilleure attaque de Ligue Magnus. Et sa première ligne, comme au "bon vieux temps", truste les places de l'équipe-type.

Au centre, François-Pierre Guénette est énorme d’activité. Il tient de longues présences quand il le faut sans baisser ni en intensité, ni en production. Monstrueux en infériorité, il est aussi toujours placé en power-play. Disponible pour franchir la ligne bleue lancé, il est aussi imparable quand il peut lever sa rondelle vers le filet.

Ses ailiers nont aussi plus de réussite qu'avant. À gauche, Loïc Lampérier a été le meilleur et le plus régulier des attaquants de la meilleure attaque du championnat en décembre, et à droite, Marc-André Thinel pointe assez régulièrement des buts importants, tout en étant à la manœuvre au power-play. Il "forechecke" et défend avec plus d’agressivité. Sa bagarre malheureuse contre Épinal démontre son niveau d'implication et de leadership sur la glace... mais la blessure à l'épaule qui en a résulté garantit que la place est à prendre le mois prochain. Comme les autres, sans doute...

L'équipe-type de décembre 2014 : Jean-Sébastien Aubin (Angers) ; Kyle Hardy (Chamonix) - Michael Busto (Angers) ; Loïc Lampérier (Rouen) - François-Pierre Guénette (Rouen) - Marc-André Thinel (Rouen).