Canada - Danemark (quart de finale du Mondial U20)

Le Danemark n'avait jamais remporté le moindre match aux championnats du monde élite des moins de 20 ans. La victoire contre la Suisse était donc une première en quinze matchs, et a abouti à un bonus : la qualification en quarts de finale. Les Danois savent que leurs chances sont plus qu'infimes face à l'ogre canadien qui, à domicile, est en mission de reconquête.

Fabbri quitte le tournoi

Le match sera malheureusement un long calvaire pour Georg Sorensen, titularisé dans les cages danoises. Le premier tiers est à sens unique. Le Canada entame pied au plancher et pilonne l'arrière garde adverse. Beaucoup d'énergie et d'intensité, qui coûtent cependant cher. Robby Fabbri termine une mise en échec sur Krogsgaard en mauvaise position et se blesse à la cheville. L'espoir des Blues de St. Louis ne reviendra pas au jeu et son tournoi est terminé.

Le Danemark subit mais obtient tout de même une bonne occasion lorsque Ehlers s'infiltre plein axe. Fucale gagne son duel. Finalement, à la dixième minute, Connor McDavid offre à Curtis Lazar le premier but du match. Le prodige canadien déborde à gauche, contourne la cage et, en tombant, parvient à servir son capitaine qui ouvre la marque de près (1-0).

Cinq minutes plus tard, la première ligne à la feuille d'érable continue son remarquable tournoi. Une mise au jeu gagnée sur la droite du gardien et les avants canadiens attaquent la cage. Sam Reinhart bonifie le travail d'Anthony Duclair dans l'enclave (2-0). La supériorité numérique danoise en fin de tiers pour une obstruction de Duclair ne perturbe pas Zachary Fucale.

Le show McDavid

Le Danemark résiste plutôt bien en début de deuxième tiers, mais c'est une tornade qui s'abat sur son but (19 tirs à 3). Fort logiquement, le benjamin de l'équipe canadienne, Lawson Crouse, accentue l'écart, d'un geste technique suberbe pour effacer son défenseur (3-0).

Le Canada tue encore une pénalité pour une crosse haute de Nurse. À peine revenu sur la glace, le défenseur voit McDavid inscrire le quatrième but du match, lorsqu'il vole un palet dans la neutre et prend de vitesse la défense pour tromper le gardien après l'avoir fixé (4-0). Un exploit individuel remarquable. La ligne de la jeune star fait à nouveau la différence peu après pour un doublé de Lazar, parti en échappée sur une passe longue distance précise de Joe Hicketts (5-0). Le Canada lève le pied, gaspillant même un cinq-contre-trois, avant de tuer une pénalité de Point.

L'ovation du public

Sorensen s'incline à nouveau dès les premières minutes du dernier tiers. Nick Paul marque du revers, perçant la défense sur une petite passe astucieuse de Petan (6-0). Puis Brayden Point transforme une passe dans le dos de McDavid, lui-même servi par une passe dans le dos de Lazar (7-0). Thomas Lillie entre en piste dans les cages danoises, alors que le match est plié depuis belle lurette. Le temps mort demandé par Olaf Eller ne change évidemment rien. Son équipe efface une pénalité de Mats Eller, mais s'incline dans la dernière minute pendant la pénalité d'Hansen. Lawson Crouse sert Nick Ritchie pour boucler la marque (8-0).

Le Danemark aura tout donné. Sørensen, décisif face à la Russie (défaite en fusillade), recevait une énorme ovation du public de Toronto, tout comme les deux autres joueurs désignés meilleurs joueurs de leur équipe. Nikolaj Ehlers, héros de la victoire contre la Suisse, et Oliver Bjorkstrand, meilleur marqueur, auront beaucoup contribué à l'épopée danoise, la plus belle de l'histoire de ce pays. Une performance applaudie à juste titre par le public canadien.

Désignés joueurs du match : Connor McDavid (Canada) et Nick Olesen (Danemark)

Désignés meilleurs joueurs du Danemark sur l'ensemble du tournoi par le coach : Georg Sørensen (G), Nikolaj Ehlers (C), Oliver Bjorkstrand (A).

Commentaires d'après-match :

Nikolaj Ehlers (attaquant du Danemark) : "Nous voulions tout donner et essayer de gagner, mais nous n'étions pas à notre meilleur et le Canada est évidemment très fort. Mais je dois dire que je suis fier de notre équipe. Nous reviendrons l'année prochaine. Maintenant, bonne chance au Canada. J'ai quelques amis dans leur équipe. Je suis à la fois heureux de notre parcours et triste de l'ampleur du score. Le public ? Cela fait du bien ! Cela veut dire que le public nous soutient même en jouant contre le Canada."

Connor McDavid (attaquant du Canada) : "C'est un rêve devenu réalité de jouer ici. L'atmosphère est si particulière. Le public a été exceptionnel."


Canada 8-0 Danemark (2-0, 3-0, 3-0)
Vendredi 2 janvier 2015, 20h. Air Canada Center de Toronto, Canada. 18448 spectateurs.
Arbitrage de Lars Brüggemann (ALL) et Linus Ohlund (SUE) assistés de Nikolaj Ponomarjow (ALL) et Judson Ritter (USA)
Tirs : Canada 50 (14, 19, 17), Danemark 14 (6, 3, 5)
Pénalités : Canada 6' (2', 4', 0'), Danemark 8' (0', 4', 4')

Récapitulatif du score
1-0 à 10'37" : Lazar assisté de McDavid
2-0 à 15'17" : Reinhart assisté de Duclair
3-0 à 27'50" : Crouse assisté de Gauthier
4-0 à 30'21" : McDavid
5-0 à 33'21" : Lazar assisté de Hicketts
6-0 à 43'08" : Paul assisté de Virtanen et Petan
7-0 à 45'09" : Point assisté de McDavid et Lazar
8-0 à 59'06" : Ritchie assisté de Crouse et Hicketts (sup. num.)

 

Canada

Attaquants :
Max Domi - Sam Reinhart (A) - Anthony Duclair
Curtis Lazar - Connor McDavid (A) - Nick Ritchie
Robby Fabbri - Nic Petan - Nick Paul
Brayden Point - Fredrik Gauthier - Jake Virtanen
Lawson Crouse

Défenseurs :
Shea Theodore - Darnell Nurse
Madison Bowey - Josh Morrissey
Joe Hicketts - Dillon Heatherington
Samuel Morin

Gardien : Zachary Fucale

Remplaçant : Eric Comrie

Danemark

Attaquants
Mikkel Aagaard (C) - Marcus Nielsen - Matthias Asperup
Mads Eller (A) - Nikolaj Ehlers - Oliver Bjorkstrand (A)
Nick Olesen - Alexander True - Emil Rasmussen
Kristian Jensen - Jeppe Holmberg - André Staeremose Pison
Soeren Nielsen

Défenseurs :
Anders Krogsgaard - Sonny Hertzberg
Mads Larsen - Matias Lassen
Victor Eskerod - Daniel Nielsen
Daniel Hansen

Gardien : Georg Sørensen puis Thomas Lillie à 46'46"

En tribunes : Nicolai Henriksen (G), Christian Mieritz (D), Christian Kristiansen (A), Soren Dau Mortensen (A)