La Suisse sauve sa tête

Après sa défaite surprise contre le Danemark, la Suisse se retrouvait en fâcheuse posture. Le duel au couteau contre l'Allemagne n'a finalement pas donné de sueurs froides aux Helvètes, qui ont assuré leur maintien. L'Allemagne, valeureuse, laisse sa place au champion de Division 1A, la Biélorussie.

Match 1
La Suisse contrôle l'essentiel de la partie, s'installant pour de longues séquences dans le camp adverse. Le début de match tourne donc rapidement à l'avantage des Suisses, qui ouvrent le score dès la quatrième minute. Noah Rod pivote et son tir est bloqué devant la cage. Kevin Fiala est le premier sur le palet (1-0). Peu après, un deux-contre-un suisse lancé par Fazzini se termine par un tir de Hischier sur le poteau.
En deuxième tiers, il ne faut que quelques secondes pour creuser l'écart. Fora lance un deux-contre-un relayé par Malgin et finalement fini par Rod (2-0). Quelques minutes plus tard, Le tir de Fazzini est dévié par une crosse et trompe Kevin Reich (3-0). L'Allemagne subit mais réduit la marque par Parker Tuomie, sorti du coin avec le disque (3-1). Un retour de courte durée puisque Hischier lance de l'enclave et agrave la marque (4-1).
Dans le dernier tiers, Noah Rod vole un palet dans la neutre et ajuste un tir précis, trompant Sharipov, entré en jeu à la place de Reuch (5-1). L'Allemagne sauve l'honneur par Patrick Kurz en fin de match, d'un tir lointain (5-2).

Suisse 5-2 Allemagne (1-0, 3-1, 1-1)
Vendredi 2 janvier 2015, 11h. Air Canada Center de Toronto, Canada. 7409 spectateurs.
Arbitrage de Mikko Kaukokari (FIN) et Geoffrey Miller (USA) assistés de Pierre Dehaen (FRA) et Jani Pesonen (FIN)
Tirs : Suisse 32 (9, 13, 10), Allemagne 31 (9, 11, 11)
Pénalités : Suisse 8' (2', 2', 4'), Allemagne 16' (2', 0', 14')
Récapitulatif du score
1-0 à 03'50" : Fiala assité de Rod et Malgin
2-0 à 20'54" : Rod assisté de Fora et Malgin
3-0 à 25'20" : Fazzini assisté de Hischier
3-1 à 28'20" : Tuomie assisté de Tiffels
4-1 à 33'56" : Hischier assisté de Fora et Fazzini
5-1 à 45'46" : Rod assisté de Malgin
5-2 à 55'14" : Kurz assisté de Michaelis
Gardiens : Gauthier Descloux (Suisse) 29/31, Kevin Reich (Allemagne) 18/22 puis à 40'00" Ilja Sharipov 9/10

***

Match 2
La Suisse, avec l'équipe la plus jeune du tournoi, obtient son maintien en remportant le deuxième match sur le même score que le premier. L'Allemagne démarre pourtant la rencontre en convertissant une supériorité numérique au quart d'heure de jeu. Situé derrière la cage, Marc Michaelis trouve Parker Tuomie devant la cage (0-1). Le but réveille la Suisse, qui se relance et égalise peu après sur un rebond de Jason Fuchs (1-1). Puis, Noah Rod déborde à droite et attaque la cage. Le rebond profite à Denis Malgin (2-1). Après six passes décisives, c'est le premier but de Malgin dans ce tournoi.
Le deuxième tiers est très animé. Une longue séquence en zone allemande se termine par un but de Pius Suter (3-1). L'Allemagne revient au score en supériorité en fin de tiers, lorsque Frederik Tiffels trouve une passe précise vers Andreas Eder (3-2).
Le troisième tiers est tendu. Il faut attendre une grossière erreur allemande pour que la partie bascule. Reich sort jouer un palet dans le coin, mais son défenseur perd bêtement le palet et Suter marque dans uen cage désertée (4-2). Timo Meier termine le travail en prenant le rebond d'un tir de Fuchs (5-2).

Allemagne 2-5 Suisse (1-2, 1-1, 0-2)
Samedi 3 janvier 2015, 19h. Air Canada Center de Toronto, Canada. 8392 spectateurs.
Arbitrage de Antonin Jerabek (TCH) et Linus Ohlund (SUE) assistés de Jordan Browne (CAN) et Judson Ritter (USA)
Tirs : Allemagne 27 (5, 10, 12), Suisse 27 (11, 12, 4)
Pénalités : Allemagne 2' (0', 2', 0'), Suisse 6' (2', 2', 2')
Récapitulatif du score
1-0 à 13'58" : Tuomie assisté de Bender et Michaelis (sup. num.)
1-1 à 15'10" : Fuchs assisté de Fazzini et Meier
1-2 à 16'17" : Malgin assisté de Rod et Fiala
1-3 à 31'12" : Suter assisté de Hischier
2-3 à 38'10" : Eder assisté de Tiffels (sup. num.)
2-4 à 53'25" : Suter assisté de Hischier
2-5 à 54'19" : Meier assisté de Fuchs et Fazzini
Gardiens : Gauthier Descloux (Suisse) 25/27, Kevin Reich (Allemagne) 22/27


Désignés meilleurs joueurs du tournoi par les entraîneurs :
Allemagne : Jonas Muller, Parker Tuomie, Frederik Tiffels
Suisse : Noah Rod, Timo Meier, Kevin Fiala