Ligue Magnus (20e journée) : comme un avant-goût de finale

En attendant leur finale de Coupe de France, prévue dans douze jours, Amiens et Rouen s'affrontent dès ce soir.

En championnat, cette fois-ci, dans un duel entre les deux meilleures attaques de la ligue (90 buts marqués pour Rouen, 73 pour Amiens). À l'aller, le derby de la plaine avait souri aux Normands, vainqueurs 5-3 des Picards. Les Dragons abordent le match retour avec le plein de confiance. Certes, leur capitaine Marc-André Thinel, pas remis de sa luxation à l'épaule, ne sera pas là. Mais les joueurs d'Ari Salo viennent d'enchaîner dix victoires de suite, dont une plutôt impressionnante le week-end passé aux dépens de Briançon (7-0). Attention, les Amiénois ne comptent pas non plus se laisser faire. Leurs deux dernières sorties à domicile se sont soldées par des défaites (3-4 ap le 23 décembre contre Briançon, 2-3 le 28 décembre contre Grenoble). Les Gothiques veulent maintenant rallumer la flamme du public du Coliséum. Où quatre des cinq derniers derbys ont souri, justement, aux Amiénois.
Dure journée pour Morzine/Avoriaz/Les Gêts. Les Pingouins l'ont débutée avec une sanction de la FFHG. Attrapé pour avoir aligné, en début de saison, des joueurs non qualifiés, le HCMAG a perdu un point sur tapis vert. Pas idéal avant d'affronter Grenoble. Un leader qui sera au complet, à Pôle Sud, au moment de retrouver la glace après dix jours de pause. Pour les Haut-Savoyards, le déplacement en Isère est d'autant plus difficile qu'il se fait, une nouvelle fois, sans plusieurs joueurs majeurs (Josselin Besson, Numa Besson, Sebastian Arvidsson...). On devrait au moins voir du spectacle. On marque en moyenne 7,6 buts par match entre les deux équipes.
Depuis son retour en Ligue Magnus, Brest n'est jamais parvenu à battre Angers. Mais les Bretons n'ont plus perdu à domicile depuis le 8 novembre. Gap, Épinal, Strasbourg et Amiens viennent de tomber au Rïnkla Stadium. Les Ducs, eux, ont une super finale de Coupe Continentale à digérer. Les trois matchs en trois jours et l'aller-retour jusqu'à Bremerhaven (Allemagne) ont forcément dû laisser des traces. Aux Brestois d'en profiter. À Épinal, on n'apprécie guère les Rapaces de Gap. Et pour cause : les Gamyo restent sur quatre défaites lors de leurs cinq derniers duels face au Haut-Alpins. La dynamique, ces temps-ci, est plutôt gapençaise. Les joueurs de Luciano Basile viennent d'aligner trois succès d'affilée. Les Vosgiens, eux, ont perdu, depuis le 16 novembre, huit fois en dix sorties. Gare aux supériorités numériques entre Briançon et Lyon. Les Diables Rouges sont à la peine dans ce secteur de jeu (6,58 % de réussite, soit le plus mauvais pourcentage du championnat) et ont besoin de gonfler un peu leurs statistiques. Les Lions, eux, en ont fait le socle de leur saison (24,14 %, 3e meilleur power-play de LM). À l'aller, les promus n'avaient fait qu'une bouchée des champions de France (7-3). Les Briançonnais ont une revanche à prendre. Relancé après sa victoire, samedi, dans le derby de l'Est face à Épinal, Strasbourg voudrait bien poursuivre sur sa lancée à Chamonix. Mais l'Étoile Noire n'y croit guère. Les Alsaciens restent sur quatre revers au pied du mont Blanc. Ils joueront, en plus, sans six titulaires habituels. Benjamin Danford, Élie Marcos, Sébastien Trudeau, Anthony Gonçalves, Jordy Anglès et Preston Shupe sont blessés. Vexé par sa défaite de samedi à Lyon, Dijon veut repasser la marche avant face à Caen. Un défi de taille ? Pas vraiment... La lanterne rouge normande ne s'est encore jamais imposée en Bourgogne.
 
Le programme :
 
Amiens (6e, 23 pts, 10 v, 3 dprl, 6 d) - Rouen (2e, 28 pts, 14 v, 5 d), ce soir à 20 h 05. Match aller : victoire de Rouen (5-3). La cote : Amiens 40 % / Rouen 60 %.
Grenoble (1er, 30 pts, 14 v, 1 dprl, 1 dtab, 2 d) - HCMAG (12e, 13 pts, 7 v, 12 d), ce soir à 20 heures. Match aller : victoire de Grenoble (3-6). La cote : Grenoble 70 % / HCMAG 30 %.
Brest (13e, 13 pts, 5 v, 2 dprl, 1 dtab, 11 d) - Angers (4e, 25 pts, 11 v, 2 dprl, 1 dtab, 3 d), ce soir à 20 heures. Match aller : victoire d'Angers (7-3). La cote : Brest 45 % / Angers 55 %.
Dijon (10e, 18 pts, 8 v, 2 dtab, 8 d) - Caen (14e, 10 pts, 2 v, 4 dprl, 2 dtab, 10 d), ce soir à 20 heures. Match aller : victoire de Dijon (1-4). La cote : Dijon 60 % / Caen 40 %.
Épinal (9e, 19 pts, 9 v, 1 dprl, 9 d) - Gap (3, 26 pts, 12 v, 2 dprl, 5 d), ce soir à 20 h 15. Match aller : victoire de Gap (5-4). La cote : Épinal 60 % / Gap 40 %.
Briançon (7e, 23 pts, 11 v, 1 dprl, 6 d) - Lyon (11e, 16 pts, 7 v, 1 dprl, 1 dtab, 10 d), ce soir à 20 h 30. Match aller : victoire de Lyon (7-3). La cote : Briançon 70 % / Lyon 30 %.
Chamonix (5e, 24 pts, 10 v, 2 dprl, 2 dtab, 4 d) - Strasbourg (8e, 19 pts, 9 v, 1 dprl, 8 d), ce soir à 20 h 30. Match aller : victoire de Strasbourg (3-2 ap). La cote : Chamonix 60 % / Strasbourg 40 %.
 
Prochaine journée. Vendredi 16 janvier : Lyon - Brest, HCMAG - Chamonix. Samedi 17 janvier : Strasbourg - Dijon, Angers - Amiens, Caen - Épinal, Rouen - Grenoble, Gap - Briançon.
 

LES CHIFFRES.- Patxi Biscard (Chamonix) jouera ce soir son 100e match de saison régulière en Ligue Magnus. L'international Damien Raux (Briançon) franchira, lui, la barre des 250 rencontres.