Angers - Strasbourg (Ligue Magnus, 11e journée, match en retard)

Angers se place en embuscade

Belle affluence au Haras pour ce match en retard de Ligue Magnus. Toujours privés de Jean-Sébastien Aubin (blessé lors du match à Chamonix la semaine dernière), les Ducs doivent également composer sans Johan Skinnars et Gary Lévèque.

Après leur déconvenue à Morzine le week-end dernier (1-2), les joueurs de Réal Paiement doivent s'imposer devant l'Étoile Noire de Strasbourg pour rêver encore de cette première place de saison régulière.

LEFEBVREguillaume20141116167Angers imprime un rythme soutenu dès l'entame de cette rencontre. Cody Campbell s'infiltre facilement dans la zone défensive strasbourgeoise mais trébuche au moment de dribbler Vladimir Hiadlovsky, le portier visiteur (1'). Les Ducs continuent de camper dans la zone adverse. Tim Crowder récupère la rondelle dans le coin droit adverse avant de passer un "café crème" à la défense alsacienne et de trouver - du revers - la lucarne droite de Hiadlovsky (1-0, 03'34'').

Juste récompense pour des Angevins qui ont, semble-t-il, pris le match par le bon bout. Malgré la domination technique et physique des Ducs, le score ne bouge pas plus rapidement car Hiadlovsky tient les siens dans le match. Une faute de Maxime Griet permet justement aux protégés de Daniel Bourdages de camper enfin dans la zone adverse. Joie de courte durée puisque Julien Burgert est coupable d'une vilaine charge dans le dos le long de la balustrade sur l'infortuné Lauri Lahesalu. Alexandre Bourreau - l'arbitre de la rencontre - décide fort justement d'infliger une méconduite de match au numéro 45 de l'Étolie Noire (10'22'').

Les Ducs se retrouvent donc à cinq contre quatre pendant plus de quatre minutes. Ils ne se font pas prier pour doubler la mise. Une fois le jeu de puissance installé, Yannick Tifu sert Tim Crowder en tête de cercle. Ce dernier reprend en "one-timer" et trouve la lucarne opposée d'un Vladimir Hiadlovsky dépassé par la vitesse du tir (2-0, 11'44).

Plus rien ne sera marqué malgré une supériorité en fin de tiers pour les Alsaciens. Il faut bien reconnaître qu'Alexis Neau - titularisé dans les cages angevines ce soir - n'est guère mis en danger.

CIBULAjan20140930220À la reprise, les choses ne changent pas vraiment. Le défenseur angevin Michael Busto n’apparaît plus sur la glace, visiblement blessé lors du premier tiers. Angers se trouve rapidement en power-play. Une aubaine pour les Ducs qui inscrivent un troisième but, toujours par le même homme : Tim Crowder. Le numéro 40 des Ducs est servi près de la cage et attend que Vladimir Hiadlovsky se couche pour loger tranquillement la rondelle au fond des filets (3-0, 21'41''). Un véritable "hat-trick" pour Tim Crowder (trois buts inscrits consécutivement).

On ne voit guère les Strasbourgeois dans la zone adverse et - fort logiquement - les Ducs continuent d'empiler les buts.

Sur une interception à la bleue, Braden Walls combine parfaitement avec Guillaume Lefebvre et Yannick Tifu. Cela va trop vite pour la défensive adverse et Yannick Tifu - le top-scorer angevin - y va de son but avec une facilité déconcertante (4-0, 33'55).

En fin de tiers, les Strasbourgeois se font sanctionner pour un surnombre quelque peu sévère. Les Ducs concrétisent cette supériorité au bout de... trois secondes. Le temps pour Yannick Tifu de gagner l'engagement avant que Tim Crowder ne lance un missile ras glace entre les bottes de Vladimir Hiadlovsky (5-0, 36'53'').

Les deux équipes rentrent au vestiaire sur ce score de 5-0 largement justifié pour des Angevins conquérants. Il faut bien reconnaître que l'adversaire est bien faible. Seuls les deux Jan (Pardavy et Cibula) inquiètent légèrement l'arrière garde angevine.

CROWDERtim20141116076Le troisième tiers est assez anecdotique. Daniel Bourdages sait que la rencontre est pliée et décide de faire rentrer Gilles Beck dans les buts pour les vingt dernières minutes. Ce n'est pas un cadeau pour l'éternel back-up strasbourgeois mais il fera de beaux arrêts, permettant ainsi aux siens de ne pas couler définitivement.

Ses partenaires vont tout de même réussir à inscrire un but en supériorité numérique. Sur un beau jeu de passe, Sébastien Trudeau trouve la lucarne opposée d'un Alexis Neau mal placé sur cette action (5-1, 50'39'').

Quelques instants plus tard, le public a droit à une belle bagarre entre Guillaume Lefebvre et Matthew Bruneteau. Si l'Angevin domine largement cette rixe, il finit à terre le premier, déséquilibré par la cage de Gilles Beck (51'20'').

Angers marque un ultime but par l'inévitable Tim Crowder. Servi "chanceusement" par Cody Campbell au second poteau, il n'a plus qu'à pousser le palet au fond des filets (6-1, 59'13''). Superbe performance de Tim Crowder, auteur de cinq réalisations ce soir.

Les Angevins n'ont pas le temps de savourer puisqu'ils recevront Grenoble dès jeudi prochain au Haras. En cas de victoire, les Ducs détrôneraient les Brûleurs de Loups de leur siège de leader.

Étoiles du match : *** Tim Crowder (Angers), ** Guillaume Lefebvre (Angers), * Cody Campbell (Angers)


Angers - Strasbourg 6-1 (2-0, 3-0, 1-1)
Mardi 27 janvier 2015 à 20h30 à la patinoire du Haras. 900 spectateurs.
Arbitres : Alexandre Bourreau assisté de Jérémie Douchy et Clément Goncalves
Pénalités : Angers 28' (4', 6', 18') ; Strasbourg 43' (25', 4', 14').
Tirs cadrés : Angers 28 (11, 9, 8) ; Strasbourg 21 (7, 10, 4)

Évolution du score :
1-0 à 03'34" : Crowder assisté de Thillet et Campbell
2-0 à 11'44" : Crowder assisté de Tifu et Thillet (sup. num)
3-0 à 21'41'' : Crowder assisté de Tifu et Thillet (sup. num)
4-0 à 33'55'' : Tifu assisté de Lefebvre et Walls
5-0 à 36'53'' : Crowder assisté de Tifu (sup. num)
5-1 à 50'39'' : Trudeau assisté de Goldberg et Pardavy (sup. num)
6-1 à 59'13'' : Crowder assisté de Campbell et Bisaillon (inf. num.)