23e journée Division 1 : les Aigles de Nice sur le podium

Cinq rencontres étaient au programme ce soir en Division 1. Dans un classement très morcelé du fait d’un nombre de rencontres à ce jour aléatoire selon les équipes, l’Hormadi d’Anglet avait l’occasion de prendre le large en tête du classement en reléguant des Boxers de Bordeaux, au repos ce soir, à 3 points en cas de succès face aux Phénix de Reims.

Ils devront se contenter de 2 points d’avance sur les Bordelais. En effet, après avoir largement mené au score (3-0), les Angloys ont connu un étonnant trou d’air et les Phénix n’en demandaient pas tant pour revenir. Les Champenois ont même pris les devants par Yann Diaferia avant que Xavier Daramy n’arrache une prolongation à moins d’1 minute 30 du terme. Finalement, Reims remporte malgré tout la mise grâce à un but en solitaire de Jérémy Sabatier (4-5 a.p.). Les Phénix restent à l’affut à la sixième place.

Une très belle affiche opposait deux candidats à la troisième place au classement. Les Corsaires de Nantes, qui tenaient la corde, se déplaçaient sur la Côte d’Azur pour affronter les Aigles de Nice. La rencontre fut serrée au possible, et les Nantais ont même mené par deux fois avant que César Fleury ne vienne décrocher une prolongation pour les joueurs locaux. Un temps supplémentaire qui leur sera bénéfique, puisqu’Alexis Besson sera l’auteur du but victorieux pour les Aigles (4-3 a.p.). Avec ce succès, Nice passe devant l’adversaire du soir au classement et grimpe sur le podium de la Division 1.

Dans l’après-midi, les Scorpions de Mulhouse se déplaçaient sur la glace de la lanterne rouge toulousaine. Match important pour des Bélougas qui voient l’ensemble de leurs concurrents s’échapper devant eux. Le scénario de ce match ne fut pas pour les rassurer, puisque Mulhouse n’a guère été inquiété dans cette partie, prenant l’avantage assez rapidement et n’ayant jamais été rejoint au score. Le Tchèque Pavel Mrna s’est offert un match à 4 points, et Mulhouse reste dans la course en championnat tandis que Toulouse-Blagnac plonge (3-8).

De maintien il était également question dans le Nord où les Corsaires de Dunkerque accueillaient les Coqs de Courbevoie, une équipe au contact des Dunkerquois. La décision fut faite après deux périodes de jeu puisque les Maritimes menaient alors de 4 buts. Udo Marie et Niko Uola tentèrent bien de redonner de l’espoir aux Coqs en début de troisième tiers-temps, mais Mathieu Cyr et François Moretti parachevaient un net succès (6-2) pour des Corsaires qui respirent à présent avec un léger matelas d’avance sur Courbevoie (3 points).

Dunkerque peut à présent regarder vers le haut et la prochaine cible au classement est toute trouvée en la personne des Dogs de Cholet. Cholet qui recevait les Remparts de Tours, l’équipe épouvantail de ce championnat. Tomas Grofek ouvrait la marque pour les Choletais, mais le finlandais Ville Vepsalainen égalisait rapidement. Thomas Eischen donnait ensuite l’avantage aux visiteurs, un avantage qu’ils conserveront et bonifieront par un but en cage vide de Matej Kiska (1-3).