NHL : Derniers préparatifs

La date limite des transactions dans la NHL aura lieu le 2 mars. À quelques jours de l'échéance, les franchises commencent à se positionner entre vendeurs et acheteurs.


La date limite des échanges reste un moment important de la saison. Si l'on y assiste rarement à des transactions d'envergure, comme on peut le voir en basket NBA, cette période donne toujours lieu à des mouvements intéressants. Certaines équipes de bas de tableau cherchent à se défaire de joueurs en fin de contrat, qui risquent de partir au 1er juillet prochain. Obtenir un retour, même minime, devient un impératif. D'autres formations à la lutte pour une place en playoffs recherchent la pièce manquante qui leur permettra de passer l'épaule.

Il y a quelques jours, Buffalo lançait les hostilités en faisant l'acquisition d'Evander Kane et Zach Bogosian de Winnipeg, contre Tyler Myers, Drew Stafford et quelques jeunes espoirs.

Depuis, d'autres mouvements ont eu lieu.

Toronto : tout doit disparaître !
La saison des Maple Leafs est déjà terminée et le staff prépare l'avenir. Après un début prometteur et très offensif, les Leafs ont connu un ralentissement qui a conduit au limogeage du coach Randy Carlisle. L'effet n'a pas été celui attendu. Le jeu défensif prôné par Peter Horachek s'est traduit par une chute de production spectaculaire de la première ligne Kessel-Bozak-Van Riemsdyk, sans vraiment arranger les performances de la défense. Toronto a enchaîné les défaites et chuté dans les profondeurs du classement. Le staff, notamment le manager général adjoint Kevin Dubas, a donc déclaré que les Leafs étaient en reconstruction. Logiquement, plusieurs cadres de l'équipe ont été échangés.

À Nashville : D Cody Franson, C Mike Santorelli
À Toronto : AG Brendan Leipsic, C Olli Jokinen et 1er choix 2015
Cet échange permet à Toronto d'obtenir un retour intéressant pour deux des rares satisfactions de la saison, mais qui étaient en fin de contrat. Cody Franson apparaissait comme le meilleur défenseur de l'équipe. Avec 32 pts en 55 matchs, son potentiel offensif apportera beaucoup à Nashville. Une équipe qu'il connait bien puisque les Predators l'ont drafté et qu'il y a joué deux ans avant de débarquer à Toronto. Franson est aussi un ami proche de Shea Weber, originaire de la même ville que lui.
Mike Santorelli, 29 ans, est lui aussi un ancien choix de draft de Nashville. Excellent aux mises au jeu, il compte 11 buts et 18 passes au moment de l'échange. Il peut en outre évoluer sur les deux ailes.
En retour, Toronto construit clairement l'avenir. Le centre Olli Jokinen, 36 ans, ne compte que 6 pts en 48 matchs et est en fin de carrière. Il est inclus dans l'échange pour faire le nombre, libérer un contrat aux Predators, mais ne fait pas partie des plans à long terme des Leafs. En revanche, le premier choix 2015 - qui sera sans doute dans les derniers du premier tour - permettra à Toronto d'obtenir un jeune prometteur. Enfin, Brendan Leipsic, 20 ans, a réalisé un bon camp d'entrainement avec Nashville. Ce troisième choix 2012 reste sur une carrière junior brillante avec Portland en ligue de l'Ouest, avec des saisons de 120 et 91 pts. Il comptait 35 pts en 47 matchs pour sa première saison en AHL au moment de l'échange. Son style de jeu abrasif et provocateur devrait faire merveille.

À Pittsburgh : AG Daniel Winnik
À Toronto : AD Zach Sill, 4e choix 2015, 2e choix 2016
Auteur de 25 pts en 58 matchs, Daniel Winnik, 29 ans, brille principalement par son jeu défensif. Spécialiste du jeu en infériorité - n°1 de la ligue en temps de jeu dans cet exercice - Winnik n'hésite pas à bloquer des tirs et asséner des mises en échec. Un joueur de devoir qui complète une équipe des Penguins affaiblie sur les ailes et pas toujours suffisamment physique.
En retour, Zach Sill, 26 ans, n'apporte pas grand chose, avec 1 but et 2 passes en 42 rencontres avec les Penguins. Le coeur de l'échange pour Toronto, ce sont les deux choix de draft, notamment le deuxième tour en 2016.

À Columbus : AD David Clarkson
À Toronto : AD Nathan Horton
Les deux équipes s'échangent clairement leurs problèmes... David Clarkson, 30 ans, a capitalisé une saison de 30 buts sous l'uniforme des Devils du New Jersey pour obtenir un contrat monstre avec sa ville natale de Toronto. Malheureusement pour lui, ses deux saisons aux Leafs ont été catastrophiques et son contrat est devenu un boulet. Clarkson compte tout de même 112 buts et 196 pts en 544 matchs, ce qui n'est pas si mal pour un joueur oublié à la draft, mais seulement 10 buts et 5 passes cette saison. Ses 955 minutes de prison indiquent aussi un joueur physique et énergique. L'arrivée à Columbus lui permettra sans doute de prendre un nouveau départ, avec moins de pression médiatique. Son tempérament de meneur d'hommes et sa capacité à jouer près du but devrait aider les Blue Jackets.
En retour, Toronto prend le pari Nathan Horton. L'ancien ailier de Florida et Boston n'a pas joué de la saison à cause d'une blessure au dos. Des blessures qui s'accumulent dans sa carrière, Horton n'ayant jamais disputé plus de 46 matchs depuis la saison 2010-2011. Ce pur buteur compte tout de même 203 buts et 421 pts en 627 matchs, après avoir été le troisième choix de la draft 2003.

A Toronto : D TJ Brennan
A Chicago : C Spencer Abbott
Les Leafs complètent leur série d'échanges en acquérant le défenseur de ligue mineure TJ Brennan, 25 ans. Un joueur qu'ils connaissent bien puisqu'il a inscrit 72 pts avec l'équipe réserve des Marlies la saison dernière, recevant le trophée Eddie Shore de meilleur défenseur de ligue Américaine. Libre de tout contrat, il avait tenté sa chance à Chicago mais n'a pas réussi à y percer. Son retour à Toronto lui laissera peut-être plus de chances.
En retour, les Blackhawks obtiennent l'ailier de 26 ans Spencer Abbott, une ancienne star universitaire rapide mais peu physique. Signé en agent libre par Toronto en 2012, il a disputé 168 matchs en AHL (127 pts) mais ne compte qu'une seule apparition en NHL, la saison dernière.


Florida vers les playoffs ?
Peu de monde misait sur les Florida Panthers cette saison. Mais la franchise de Miami, à l'affluence décevante, réalise une saison tonitruante. Les bons résultats récents les ont même replacés à une petite unité des Bruins de Boston pour la huitième place qualificative à l'Est. Portés par Roberto Luongo dans les cages et une défense de fer, où le jeune rookie de 18 ans Aaron Ekblad impressionne par sa maturité, Florida cherche la pièce manquante pour obtenir sa quatrième qualification en playoffs depuis la création de l'équipe en 1992.

À Minnesota : AG Sean Bergenheim, 7e tour 2016
À Florida : 3e choix 2016
Pour cela, les Panthers ont tout d'abord envoyé Sean Bergenheim à Minnesota. Le Finlandais de 30 ans compte 18 pts en 39 matchs cette saison, mais son historique de blessures et son inconstance inquiétaient le staff. Bergenheim apportera toutefois au Wild son expérience en playoffs (17 pts en 23 matchs).
Florida obtient un choix de draft, toujours intéressant, et de l'espace en masse salariale.

À Florida : AD Jaromir Jagr
À New Jersey : 2e choix 2015, 3e choix conditionnel 2016 (celui de Florida ou de Minnesota).
JAGR Jaromir 140509 579Pour franchir le cap vers les playoffs, Florida obtient la légende tchèque Jaromir Jagr, 43 ans, l'un des meilleurs marqueurs de tous les temps. La star compte deux coupes Stanley et apportera son immense expérience à un groupe très jeune. Nul doute que Jonathan Huberdeau, Nick Bjugstad ou Alex Barkov apprendront beaucoup auprès de ce mentor. Jagr a terminé meilleur marqueur des Devils l'an dernier et était le deuxième compteur d'une attaque anémique cette saison. Cependant, son temps de jeu était en chute depuis le limogeage de Peter DeBoer et il avait exprimé dans la presse son désir de rejoindre une équipe aux meilleurs chances de playoffs.
Le retour est plutôt intéressant pour New Jersey. Un deuxième choix de draft pour une équipe qui "officiellement" n'est pas en reconstruction, et un troisième choix en 2016.
Les Devils se sont légèrement rapprochés au classement depuis que Lou Lamoriello est passé sur le banc, avec Scott Stevens et Adam Oates. Le trio de coachs fonctionne bien et les résultats sont meilleurs, avec notamment un très bon bilan à domicile et une défense de fer autour d'un Cory Schneider sur un nuage. Mais New Jersey reste à 8 pts derrière Boston, qu'ils affrontent ce vendredi soir. En cas de défaite, on peut sans peine imaginer que les départs se multiplieront. Marek Zidlicky, Michael Ryder ou Martin Havlat pourraient être libérés.


Los Angeles et l'après Voynov
L'affaire Voynov a pesé sur le champion en titre toute la saison. Privé de l'un de ses meilleurs défenseurs, Los Angeles a peiné à la remplacer. Des résultats en dents de scie plaçaient les Kings hors des qualifiés pendant une bonne partie de la saison, mais les Californiens ont sorti un gros mois de février, ponctué par une victoire face au rival San Jose en plein air devant 69.000 spectateurs, et sont revenus dans le top-8. Pour compléter leur alignement, les Kings devaient cependant bouger.

SEKERA Andrej 130503 078À Los Angeles : D Andrej Sekera
À Carolina : D Roland McKeown, 1er choix 2015 ou 2016
L'arrivée d'Andrej Sekera confirme une rumeur persistante depuis plusieurs semaines. L'arrière slovaque, ancien de Buffalo, s'est révélé depuis deux ans à Carolina où il faisait figure de défenseur n°1. À 28 ans, il comptait cette saison 19 pts en 57 matchs, mais reste sur un record de carrière l'an dernier (11 buts, 44 pts), témoignage d'un potentiel offensif sous-estimé. Il peut évoluer dans toutes les situations de jeu et renforcera des lignes arrières un peu justes.
En retour, Carolina continue sa reconstruction avec l'international junior Roland McKeown, drafté au deuxième tour en juin dernier. Le capitaine des Kingston Frontenacs en OHL est un joueur assez physique, aux qualités offensives réduites. De plus, les 'Canes obtiennent un premier choix de draft, qui sera en 2015 si Los Angeles se qualifie en playoffs, ou en 2016 si les Kings échouent à se qualifier.

Carolina reconstruit
À Winnipeg : AG Jiri Tlusty
À Carolina : 3e choix 2016, 6e choix conditionnel 2015
Outre cet échange, Carolina se sépare de Jiri Tlusty. Le Tchèque de 26 ans, qui compte 396 matchs NHL entre Toronto et Carolina (165 pts) rejoint les Jets de Winnipeg, en pleine bagarre pour une place en playoffs. Les Hurricanes reçoivent en retour un choix de draft pour l'an prochain et un choix soumis à conditions cette saison.

St Louis récupère Cracknell
L'ancien ailier fort des Blues de St. Louis Adam Cracknell, 29 ans, avait signé à Columbus en espérant disposer d'un temps de jeu accru. Malheureusement pour lui, il n'a pu disputer que 17 matchs et ne compte qu'une assistance. Après quatre saisons aux Blues, c'est donc un retour au point de départ pour Cracknell, qui restera cependant en AHL.
Columbus reçoit en échange des "considérations futures", autant dire un petit avantage dans un futur échange entre les deux équipes.

Montréal et Anaheim s'échangent leurs jeunes
À Montréal : AG Devante Smith-Pelley
À Anaheim : AG Jiri Sekac
Echange de bons procédés entre deux équipes jouant les premiers rôles. Montréal reçoit en Devante Smith-Pelley un ailier costaud, l'un des meilleurs compteurs en mises en échec. À 22 ans, il a disputé 129 matchs NHL (40 pts) dont 54 cette saison (5 buts, 17 pts). La concurrence étant forte aux Ducks, il bénéficie d'un nouveau départ.
En retour, Jiri Sekac, 22 ans, n'a pas réussi à s'imposer au CH. Signé en agent libre l'été dernier après une bonne saison en KHL, Sekac a disputé 50 matchs NHL cette saison (7 buts, 16 pts). Ailier rapide et travailleur, lui aussi bénéficie d'un nouveau départ.