KHL (Présentations des Play-offs 2015)

Après 60 journées de championnat, en KHL, les 1/4 de finale de conférence débutent aujourd’hui par ceux de l’ouest où les deux nouveaux participants au groupe occidental, l’équipe finlandaise des Jokerit Helsinki et celle du HK Sotchi, se sont qualifiés pour les séries éliminatoires.

Dans ce premier tour, le HK Sochi affronte le CSKA Moscou, où évolue l’international Français Stéphane Da Costa, vainqueur de la saison régulière, au cours de laquelle, sur leurs 4 confrontations directes, Sotchi n’a jamais battu le CSKA. Les Jokerit et le meilleur buteur de la ligue, l’Américain Steve Moses, semblent disposer de plus d’atout que Sotchi pour rivaliser face à son adversaire de la première ronde, le Dinamo Minsk, peu en forme dernièrement malgré les Canadiens Charles Linglet et Matt Ellison, et qu’il a déjà battu trois fois en cinq rencontres.

Cela semble plus serré entre deux adversaires de la division Tarassov, le Dynamo de Moscou et le Lokomotiv Yaroslav. Serré car c’est l’occasion pour le Dynamo de prendre sa revanche de l’an passée quand le Lokomotiv l’avait éliminé au même stade de la compétition à la surprise générale. Serré aussi car les deux équipes l’ont toujours remporté à domicile dans leurs 4 matches de saison régulière. Le dernier huitième de finale opposera, à l’ouest, le SKA Saint-Pétersbourg au Torpedo Nizhny Novgorod. Le premier nommé, avec Artemi Panarin, Ilya Kovalchuk, Vadim Shipachyov et Yevgeni Dadonov, aura l’avantage de la glace et la faveur des pronostics.

¼ de finale de conférence ouest au meilleur des sept matches :

CSKA Moscou (1) – HK Sotchi (8)

SKA Saint-Pétersbourg (2) – Torpedo Nizhny Novgorod (7)

Dynamo Moscou (3) – Lokomotiv Yaroslav (6)

Jokerit Helsinki (4) – Dinamo Minsk (5)

 

Demain samedi, ce sera au tour de la conférence est de débuter les play-offs. Ak Bars Kazan, a fini en tête de la conférence avec peut-être le meilleur gardien de la ligue, le Suédois Anders Nilsson, sera opposé Avtomobilist Ekaterinbourg. Le duel n’est peut-être pas aussi déséquilibré qu’il peut sembler entre les deux équipes de la division Kharmalov, dans la mesure où, l’équipe d’Oural, la seconde nommée, a été chercher une seconde victoire face au leader de l’est, en janvier, à Kazan, dans le dernier match qui les opposait en phase régulière. Malgré tout, le favori, l’équipe du Tatarstan, a remporté trois de leurs cinq confrontations où ont été inscrits de nombreux buts.

Dans une autre mesure, le tenant du titre, Metallurg Magnitogorsk, emmené par le terrible trident Zaripov – Kovar – Mozyakin, jouera sans certitude face à Salavat Yulaev Ufa. En effet, le troisième de conférence a perdu les deux matches qui les mesuraient au sixième de la conférence et au meilleur pointeur des défenseurs, Kirill Koltsov.

L’Avangard Omsk, tiré par Denis Parshin, avec quatre victoires en cinq parties, un meilleur classement final et l’avantage de la glace, part favori devant Barys Astana. Mais le club du Kazakhstan, s’appuyant sur un trio offensif d’Amérique du nord (Bochenski – Boyd – Dawes), est en très grande forme. Il vient d’enchainer cinq victoires de rang. Enfin, le dernier rendez-vous aura lieu entre Sibir Novosibirsk et son gardien tchèque Alexander Salak , le vainqueur de la division Chernyshev et Traktor Chelyabinsk où joue désormais Francis Paré un des héros de l’épopée de Magnitogorsk de l’an passé.

¼ de finale de conférence est au meilleur des sept matches :

Ak Bars Kazan (1) – Avtomobilist Ekaterinbourg (8)

Sibir Novosibirsk (2) – Traktor Chelyabinsk (7)

Metallurg Magnitogorsk (3) – Salavat Yulaev Ufa (6)

Avangard Omsk (4) – Barys Astana (5)

 

En bref :

Ligue fondée en 2008. C’est la 7e édition cette saison.

Tenant du titre : Metallurg Magnitogorsk

Plus Titré : Ak Bars Kazan (2) et Dynamo de Moscou (2)

Club doyen : Slovan Bratislava (crée en 1921)

19 équipes sur les 28 actuelles ont participé à toutes les éditions.

Sotchi et Jokerit Helsinki ne s’étaient jamais qualifié en play-offs et pour cause c’est leur première saison en KHL. En 2013, les Lev Prague s’étaient aussi qualifiés en play-offs à leur première saison en KHL mais le Donbass Donetsk n’avait pas réussi.

Présent en ¼ de finale de conférence cette saison pour la troisième fois, Avtomobilist Yekaterinbourg (8e à l’est) et Dinamo Minsk (5e à l’ouest) n’ont jamais franchi ce tour de play-offs.

Malgré 9 (sur 28) patinoires ayant une capacité supérieure à 10.000 places, la moyenne de spectateurs tourne autour de 6.000 personnes par match. La plus petite à Astana dispose de 4.070 sièges quand la plus grande à Zagreb en compte 16.200 !

Les joueurs les plus emblématiques sont les attaquants russes Sergei Mozyakin et Alexander Radulov qui se partagent les titres de meilleurs pointeurs depuis 2009 et le gardien Vasily Koshechkin.