Les Rangers, les Blackhawks et le Lightning s'activent

Les transferts seront clôturés lundi soir. Les managers généraux ont donc multiplié les discussions ce week-end pour procéder aux derniers ajustements. Parmi eux, ceux des Rangers de New York, des Blackhawks de Chicago et du Lightning de Tampa Bay se sont montrés les plus décidés. Tour d'horizon des transferts du week-end.

 

New York sort du lourd
Finalistes en juin dernier, les Rangers de New York savent qu'ils sont passés bien près de remporter leur premier titre depuis 1995. L'âge de leurs cadres ont eu également un impact : la victoire, c'est maintenant ou jamais. Dans ces conditions, Glen Sather a sorti du lourd pour s'offrir le plus gros poisson du marché.

Aux New York Rangers : D Keith Yandle, D Chris Summers, 4e choix 2015
Vers l'Arizona : D John Moore, AD Anthony Duclair, 2e choix 2015, 1er choix conditionnel 2016

L'arrière Keith Yandle, 28 ans, suscitait bien des convoitises depuis plusieurs mois. En fin de contrat en juin 2016, Yandle n'aurait sans doute pas prolongé dans une franchise aussi mal en point qu'Arizona, englué dans des problèmes financiers comme sportifs. L'Américain est l'un des défenseurs offensifs les plus productifs de la ligue, avec 65 buts et 310 pts en 557 matchs en carrière. Surtout, c'est une arme décisive en jeu de puissance. L'assistant capitaine des Coyotes n'est en revanche pas réputé pour son jeu défensif pur. Avec un ratio de -23 l'an dernier et déjà de -32 cette saison, il est avant-dernier de la ligue sur la période 2013-2015, devant Nail Yakupov (Edmonton). Il devrait toutefois voir cette statistique évoluer drastiquement à New York, où entre le gardien Lundqvist et les arrières McDonagh, Girardi, Staal, Boyle et Klein, le niveau est particulièrement élevé.
New York reçoit aussi Chris Summers, 27 ans, drafté au premier tour en 2006. L'ancien international junior navigue entre AHL et NHL depuis sa sortie de l'université et n'a joué que 17 matchs NHL cette saison. Au total, il compte 64 matchs en carrière, pour 2 buts et 9 pts. Une acquisition qui apporte de la profondeur de banc aux new-yorkais.
Glen Sather a dû sortir du lourd pour s'offrir Yandle. Le premier choix 2015 étant déjà échangé (l'an dernier à Tampa Bay contre Martin St. Louis), il a fallu offrir le 1er choix 2016, avec une condition. Si New York manque les playoffs en 2015-2016, ils peuvent décaler le pick à 2017. Arizona obtient aussi un deuxième choix 2015 et deux jeunes joueurs.
Le défenseur John Moore, 24 ans, est un ancien premier choix de Columbus en 2009, arrivé à New York dans l'échange Gaborik en 2013. Moore n'a pas brillé cette saison mais est encore jeune. Il compte 210 matchs en carrière, pour 7 buts et 34 pts.
Mais Arizona voulait surtout un joueur : Anthony Duclair, 19 ans. Le "Duke" a surpris son monde en décrochant une place aux Rangers après un camp de feu, et une saison de 50 buts en ligue du Québec l'an dernier. Après 18 matchs NHL (1 but, 7 pts), Duclair a été cédé à l'équipe canadienne junior pour le Mondial, où il a électrisé le public aux côtés de Max Domi, le plus grand espoir des Coyotes. Don Maloney, manager général de l'Arizona, espère ainsi réunir ce duo si productif. Duclair avait inscrit 4 buts et 8 pts en 7 matchs au mondial junior, avant de rentrer aux Remparts de Québec en LHJMQ où il compte actuellement 9 buts et 25 pts en 19 matchs.
Avec cet échange, New York, privé de premier choix depuis 2012, n'en aura pas d'autre avant 2017 !

Aux New York Rangers : C James Sheppard
À San José : 4e choix 2016

Le premier choix du Wild en 2006 (9e), James Sheppard, rejoint les Rangers, où il devrait devenir un pilier de la 3e ou 4e ligne. Ancienne star junior, Sheppard a connu une grave blessure qui l'a privé de la saison 2010-2011 et 2011-2012, où il n'a joué que 4 matchs. Revenu avec San José, il s'y est imposé en tant que joueur combatif, rapide et efficace en infériorité. Il brille notamment aux mises au jeu. Ce mouvement apporte une certaine profondeur de banc aux Rangers, contre un nouveau choix de draft. Sheppard a disputé 379 matchs en carrière, pour 21 buts et 89 pts.

Aux New York Rangers : AD Carl Klingberg
À Winnipeg : AD Lee Stempniak

Autre mouvement de profondeur, New York obtient le Suédois Klingberg, 24 ans, ancien deuxième choix d'Atlanta en 2009. Formé à Frölunda, il a rejoint Winnipeg en 2010 où il a principalement joué pour l'équipe réserve, atteignant la finale AHL l'an dernier. Il compte déjà 255 matchs en ligue américaine (64 buts, 132 pts) pour seulement 12 matchs NHL (1 but).
Winnipeg reçoit un joueur d'expérience pour la course aux playoffs, l'ailier Lee Stempniak, 32 ans et 689 matchs NHL en carrière (159 buts, 359 pts). Cette saison, l'Américain compte 9 buts et 18 pts en 52 matchs.

 

Tampa Bay renforce sa défense

COBURN Braydon 140509 097À Tampa Bay : D Braydon Coburn
À Philadelphie : D Radko Gudas, 1er choix 2015, 3e choix 2015

Le Lightning vise le titre et ne s'en cache pas. L'acquisition de l'arrière Braydon Coburn sera-t-elle la pièce manquante ? À 30 ans, cet ancien champion du monde junior et premier choix 2003 a disputé 613 matchs NHL (37 buts, 165 pts). Coburn est un défenseur pur, solide pour bloquer les tirs mais pas excessivement physique.
Le marché étant très disputé, le Lightning a dû céder beaucoup. Son premier choix 2015 - Tampa Bay en conserve un, celui de New York - et un troisième choix, ainsi que le rugueux défenseur Radko Gudas, 24 ans. Le Tchèque est une terreur défensive pure, solide pour contrer les tirs, asséner des mises en échec appuyées et éventuellement tomber les gants. Un style de jeu qui conviendra parfaitement à Phialdelphie. Gudas compte 126 matchs NHL pour 7 buts, 32 pts et 224 minutes de prison.

À Boston : AG Brett Connolly
À Tampa Bay : 2e choix 2015, 2e choix 2016

Le Lightning obtient deux choix de deuxième tour contre l'ailier Brett Connolly, 22 ans. L'ancien n°6 de la draft 2010 a peiné à s'installer en NHL depuis. Après 137 matchs en ligue américaine, il avait enfin trouvé sa place cette saison en disputant 48 matchs (12 buts, 15 pts) pour un total en carrière de 132 matchs (18 buts, 32 pts). Mais Connolly avait été sérieusement dépassé dans l'alignement des Bolts par des espoirs plus rapidement efficaces, comme Johnson, Palat, Kucherov, Drouin, Paquette ou Namestnikov.


Chicago pour le titre

Les Blackhawks de Chicago comptent deux titres (2010, 2013) et espèrent bien continuer leur parcours. La blessure grave de Patrick Kane en fin de semaine dernière a sérieusement modifié leurs plans. Privés de leur maître à jouer jusqu'au 3e tour des playoffs au mieux, les Hawks ont choisi d'acquérir de l'expérience et de la profondeur de banc.

À Chicago : D Kimmo Timonen
À Philadelphie : 2e choix 2015, 4e choix conditionnel 2016

Le départ de Nick Leddy en septembre n'a pas vraiment été compensé à Chicago. Plusieurs jeunes se sont relayés (Rundblad, Erixon, Van Riemsdyk...) et la blessure d'Oduya force Chicago a des décisions. Avec Kimmo Timonen, Chicago s'offre un arrière polyvalent très expérimenté, mais dont on ignore le niveau cette saison. Après un sérieux souci de santé - caillots sanguins dans la jambe - Timonen a du subir des opérations puis se reposer pendant plusieurs mois. Il n'a pas joué une seule minute cette saison et n'a reçu le feu vert médical qu'il y a quelques jours. À 39 ans, Timonen a annoncé qu'il s'agissait de sa dernière saison. Il rejoint donc une équipe qui peut lui offrir la coupe Stanley manquant à son palmarès. Le double médaillé olympique apporte ses 1092 matchs NHL (117 buts, 571 pts).
Du côté des Flyers, les playoffs ne devraient pas être au rendez-vous. Il s'agit donc de reconstruire, et deux choix de draft pour un vétéran qui n'a pas joué de la saison, c'est plutôt une bonne affaire.

À Chicago : C Antoine Vermette
Vers l'Arizona : D Klas Dahlbek, 1er choix 2015

L'attaquant le plus convoité du marché rejoint donc Chicago. À 32 ans, le Québécois est l'un des joueurs les plus réguliers de la ligue depuis dix ans, avec quatre saisons à plus de 20 buts. Polyvalent, il apporte une bonne profondeur à cette équipe de Chicago, dont le style rapide et technique devrait lui convenir à merveille. Il compte 814 matchs NHL, pour 194 buts et 430 pts.
En retour, Arizona poursuit sa reconstruction avec un nouveau premier choix 2015 et le prometteur défenseur suédois Klas Dahlbeck, 23 ans. Ce dernier a débarqué dans l'équipe réserve de Chicago en 2012, où il évolue depuis. Il a disputé 193 matchs de ligue américaine (15 buts, 52 pts) et quatre en NHL, marquant son premier but cette saison.

Avec les départs de Yandle et Vermette, Arizona devrait aligner un effectif extrêmement médiocre sur la fin de saison et vise clairement la loterie McDavid-Eichel !

Par ailleurs, Chicago a placé le défenseur Tim Erixon au ballotage, afin de faire de la place dans l'effectif. L'ancien premier choix a immédiatement attiré la convoitise de Toronto, qui l'a réclamé. Il s'agira de la cinquième équipe du Suédois de 24 ans, en seulement 6 ans... Il n'a joué que 76 matchs NHL dans l'intervalle (1 but, 13 pts).

 

Washington, l'outsider

À Washington : D Tim Gleason
À Carolina : D Jack Hillen, 4e choix 2015

Renfort en défense pour des Capitals en pleine bourre. Porté par un Ovechkin de feu, Washington s'est replacé en sérieux outsider à l'Est. L'arrivée de Gleason va renforcer un secteur un peu plus faible. Le défenseur de 32 ans évoluait à Carolina depuis 2006, coupé par un bref séjour à Toronto, et compte 709 matchs NHL (17 buts, 140 pts).
En retour, Carolina reçoit le sous-estimé Jack Hillen, 29 ans, dont les apparitions NHL ont été toujours correctes, sans qu'il ne bénéficie pour autant d'un temps de jeu énorme. Il compte toutefois 300 matchs en carrière sous les couleurs des Islanders et Capitals, pour 13 buts et 71 pts.

À Washington : AD Curtis Glencross
À Calgary : 2e choix 2015, 3e choix 2015

Scène surréaliste à l'entraînement des Flames dimanche. Après dix minutes, Glencross, appelé par le staff, quitte la glace, salué par ses coéquipiers. Ceux-ci se précipitent alors vers les médias présents pour savoir où il était transféré !
Glencross rejoint finalement Washington après six saisons et demi à Calgary. À 32 ans, c'est un bon buteur d'appoint, régulièrement aux alentours des 15 buts (deux saisons au delà des 20). Avec 488 matchs NHL (130 buts, 268 pts), il complètera parfaitement l'alignement des Capitals.
Les Flames, après un bon départ, sont aujourd'hui en lutte pour les playoffs. Le départ de Glencross est un coup dur, car l'ailier comptait 9 buts et 28 pts cette saison. Mais il arrivait en fin de contrat, et l'émergence de quelques jeunes talents le rendaient disponible.

Enfin, le défenseur David Schlemko, mis au ballotage par Dallas où il a peu joué depuis son arrivée de l'Arizona, a été réclamé par les Flames de Calgary. Le défenseur polyvalent de 27 ans compte 202 matchs NHL (9 buts, 50 pts).

 

Les autres transactions

À Anaheim : AG Tomas Fleischmann
À Florida : AG Dany Heatley, 3e choix 2015

De la profondeur de banc pour les Ducks d'Anaheim, qui luttent pour le trophée du Président. L'ailier technique et rapide de 30 ans était rendu inutile avec l'arrivée de Jaromir Jagr. Fleischmann retrouvera en Californie Bruce Boudreau, son coach à Washington où il a connu ses meilleures saisons (23 buts, 51 pts en 2010). En carrière, le Tchèque a inscrit 122 buts et 304 pts en 567 matchs. Il n'avait marqué que 7 buts cette saison.
En retour, les Panthers reçoivent un troisième choix 2015, et l'ailier Dany Heatley. Le Canadien de 34 ans fut un temps l'un des buteurs les plus productifs de la ligue. Rookie de l'année 2002, champion olympique 2010, Heatley affiche un CV long comme le bras, mais depuis une saison de 24 buts et 53 pts avec le Wild en 2012, sa carrière bat de l'aile. Médiocre, il a été rejeté en ligue américaine cette saison où il ne compte que 2 buts et 7 pts en 24 matchs. Florida l'assignera à San Antonio.

À Detroit : AD Erik Cole, 3e choix conditionnel 2015
À Dallas : D Mattias Bäckman, C Mattias Janmark, 2e choix 2015

Les Red Wings jouent les premiers rôles à l'Est et se prennent à rêver d'un nouveau titre. Leur effectif très jeune, basé sur plusieurs joueurs champions AHL il y a deux ans, avait sans doute besoin d'un peu d'expérience. L'arrivée de l'ailier Erik Cole rentre dans ce cadre. Buteur assez régulier entre 15 et 30 buts, Cole connait une bonne saison, avec 18 buts et 32 pts pour Dallas. L'ancien joueur de Carolina et Montréal a disputé 880 matchs NHL, pour 262 buts et 525 pts.
Dallas semble donc continuer sa reconstruction avec ce départ d'un joueur de 36 ans. Le retour est très important. Un deuxième choix 2015 et deux espoirs prometteurs. Le manager général Jim Nill, ancien membre du staff de Detroit, connaît bien l'arrière Mattias Bäckman, 22 ans, drafté en 2011. Défenseur offensif de Linköping, il a débuté la saison en AHL (18 matchs, 4 passes) avant de rentrer en Suède où il compte 16 pts en 23 matchs.
Mattias Janmark, 22 ans également et troisième choix des Wings en 2013, compte pour sa part 13 buts et 6 pts en 53 matchs avec Frölunda, récent vainqueur de la Ligue des Champions.