Angers - Épinal (Ligue Magnus, demi-finales, match 1)

Angers prend les devants

Le Haras était presque complet pour cette première manche de demi-finale de Ligue Magnus opposant Angers à Épinal.

C'est avec une émotion certaine que la rencontre débute. Une minute de silence a été respectée en hommage des victimes du tragique accident d’hélicoptère en Argentine, occasionnant la mort de dix personnes dont les sportifs Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine.

AUBINjeansebastien20141116191Angers, comme à son habitude, imprime d'entrée un rythme soutenu. Andrej Hocevar, le portier visiteur, doit rester vigilant car Angers "campe" dans sa zone. Les Ducs sont à deux doigts d'ouvrir le score par Dimitri Thillet. Servi devant le slot - et étrangement seul - le jeune attaquant angevin dribble Hocevar et loupe inexplicablement le but du revers (5').

Quelques instants plus tard, les protégés de Real Paiement se retrouvent en situation de supériorité numérique mais ils n'inquiètent pas outre mesure des Spinaliens bien regroupés autour de leur gardien.

Au sortir de ce power-play, Angers va tout de même inscrire un but. De derrière la cage, Michael Busto sert Robin Gaborit posté entre les deux cercles. Le numéro 11 des Ducs a tout le temps de contrôler et de tirer... en plein plastron d'Andrej Hocevar, qui s'est avancé. Le rebond concédé profite à Brian Henderson qui ne loupe pas l'occasion de pousser la rondelle dans la cage désertée (1-0, 11'04'').

Sur la deuxième partie de tiers, Épinal reprend du poil de la bête et commence à inquiéter sérieusement Jean-Sébastien Aubin, le gardien estampillé NHL des Ducs. Sûr de sa force, le portier angevin annihile toutes les tentatives - souvent lointaines - des joueurs du Gamyo. Angers rentre donc au vestiaire avec ce petit but d'avance.

Le contenu du deuxième acte est identique au premier. Angers domine légèrement mais Épinal fait valoir ses arguments. Deux faits de jeu importants sont à noter durant cette période : la grosse charge de Guillaume Lefebvre sur Michal Petrak, valant deux minutes de pénalité à l'Angevin (25') et le tir de Gaspr Susanj plein axe, dévié du bout de la mitaine par Jean-Sébastien Aubin (38').

PETRAKmichal20140916379Les Ducs font le break dès le début de la troisième période. Cody Campbell file en break et se heurte à Andrej Hocevar. Dans la continuité de cette action, ce même Campbell récupère la rondelle le long de la bande et sert Johan Skinnars derrière le but. L'unique Suédois d'Angers repique vers le centre et place la rondelle entre les bottes du gardien visiteur, totalement délaissé par sa défense (2-0, 41'42'').

Angers gère tranquillement son avance, laissant le jeu à des Spinaliens pas vraiment tranchants malgré des remontées de palet intéressantes. Il faut dire également qu'ils se heurtent à Jean-Sébastien Aubin, impérial tout au long de cette rencontre.

Une frayeur a parcouru les travées du Haras lorsque un tir de Sébastien Bisaillon a été stoppé net par Michal Petrak, qui s'est jeté à terre. Le lancer du défenseur canadien a littéralement fait sauté le casque du Slovaque, faisant apparaître sa surprenante crête orange (49'). Restant sur la glace quelques minutes, le numéro 40 du Gamyo rejoindra son banc - sous les applaudissements du public - et participera à la fin de la rencontre.

Épinal tente le tout pour le tout en fin de rencontre et sort son gardien presque deux minutes pour apporter du surnombre. En vain.

Angers remporte donc la première manche. Logique même si Épinal a tiré plus de fois à la cage qu'Angers. Il faut bien reconnaître que Jean-Sébastien Aubin, avec sa très belle prestation, a une part prépondérante dans la victoire angevine.

Revanche dès ce mercredi 11 mars pour le deuxième match de cette demi-finale.

Étoiles du match : *** Jean-Sébastien Aubin (Angers), ** Cody Campbell (Angers), *  Brian Henderson (Angers)

 

Angers - Épinal 2-0 (1-0, 0-0, 1-0)
Mardi 10 mars 2015 à 20h30 à la patinoire du Haras. 1000 spectateurs.
Arbitres : Matthieu Barbez et Lauernt Garbay assisté de Yann Furet et Pierre Dehaen
Pénalités : Angers 10' (2', 4', 4') ; Épinal 8' (2', 2', 4').
Tirs cadrés : Angers  18 (6, 6, 6) ; Épinal 27 (8, 8, 11)

Évolution du score :
1-0 à 11'04" : Henderson assisté de Busto et Gaborit
2-0 à 41'42" : Skinnars assisté de Campbell et Crowder