KHL (play-offs, demi-finale de conférence, matches 5)

Dans la cinquième manche, à Moscou, devant 5600 spectateurs de la capitale russe, les Jokerit Helsinki, pourtant plus disciplinés, n’ont pas tenu la distance.

Le CSKA a marqué trois fois, dont un but en cage vide, au dernier tiers, sans que l’équipe finlandaise ne puisse riposter. Cette quatrième victoire du CSKA Moscou, meilleur aux engagements, qualifie pour la finale de conférence ouest les coéquipiers de Stéphane Da Costa. Les Jokerit ont tout tenté en sortant leur gardien, le Suédois Henrik Karlsson, après que Damir Zhafyarov a obtenu une fiche de deux points avec son but à 55’38. C’est Grigory Panin qui a poussé la rondelle dans le but vide (4-2 à 59’15) sur une assistance de Vladimir Zharkov, le buteur moscovite du deuxième tiers.

CSKA Moscou (1) – Jokerit Helsinki (4): 3-2; 4-0 ; 3-2 ; 0-3 ; 4-2. CSKA Moscou gagne la série 4-1.

 

Le Dynamo Moscou se sera battu jusqu’au bout à Saint-Péterbourg, qui jouait devant plus de 12000 fans, puisque ce match a été tranché en prolongation par l’ailier du SKA, Evgeny Dadonov, peu avant dix minutes de sur-temps. Dadonov marquait là son 6e but des play-offs. Moscou a été mené quasiment 80% du match.

L’ouverture du score s’est fait très tôt. On jouait seulement depuis 37 secondes quand le joueur de centre, Vadim Shipachyov, a ouvert la marque pour Saint-Pétersbourg (1-0 à 0’37). Grâce à ses unités spéciales, le Dynamo, s’est accroché et a résisté avant d’égaliser une première fois, dans la dernière période légale, par Maxim Karpov. Vingt secondes plus tard, le défenseur Anton Belov redonnait l’avantage à Saint-Pétersbourg. Finalement, l’attaquant Sergei Soin a égalisé à moins de huit minutes de la fin de la partie. Shipachyov obtenaient un second point dans le temps supplémentaire, pour son offrande triomphale à Dadonov. Mikko Koskinen, le gardien du SKA, malgré deux buts encaissés, aura exécuté 34 arrêts.

Dans la finale de conférence ouest, le SKA Saint-Pétersbourg sera opposé au leader occidental, le CSKA Moscou. Rendez-vous jeudi 26 mars pour la première rencontre.

 

SKA Saint-Pétersbourg (2) – Dynamo Moscou (3): 3-2(AP) ; 1-4 ; 0-2 ; 1-6. SKA Saint-Pétersbourg gagne la série 4-1.

 

Sous les yeux de 8200 amateurs, c’est au deuxième tiers que Ak Bars Kazan a construit sa quatrième victoire d’affilée contre l’Avangard Omsk. Ce qui lui ouvre la porte de la finale de la conférence est. L’ailier de première ligne suédois, Oscar Möller, et le centre de la quatrième, Alexander Burmistrov, ont été les buteurs locaux. Le premier nommé, ancien coéquipier de Pierre-Edouard Bellemare à Skellefteå, a inscrit ce soir son cinquième filet en play-offs. Le gardien suédois de Kazan, Anders Nilsson, a (encore) blanchi l’attaque d’Omsk en exécutant 21 arrêts.

  

Ak Bars Kazan (1) – Avangard Omsk (4): 3-4(AP) ; 4-0 ; 0-2 ; 1-3 ; 2-0. Ak Bars Kazan gagne la série 4-1.

Avec le retour de suspension de Salak devant sa cage, le Sibir Novosibirsk a attendu les deux dernières minutes de la rencontre pour triompher définitivement du tenant du titre, le Metallurg Magnitogorsk. Jusque-là, devant une foule de 7400 individus, les deux équipes étaient à égalité dans la partie. L’ailier Sergei Shumakov avait répondu au Tsar, Sergei Mozyakin, dans le deuxième tiers. Le joueur de centre, Oleg Gubin, a marqué au bon moment dans la dernière période (2-1 à 58’04). Il n’y avait plus assez de temps au Metallurg pour réagir. Finalement, l’arrière Igor Ozhiganov accentuait la marque dans un but vide (3-1 à 58’57).

C’est à cinq-contre-cinq que les joueurs locaux ont (encore) été efficaces face à Magnitogorsk qui, la plupart du temps, ne pouvait compter que sur son jeu de puissance face à Novosibirsk. Cela n’a pas suffi. Le club sibérien pouvait prendre sa revanche de l’an passé, éliminé au même stade par le futur ex-champion de KHL. Sibir Novosibirsk ira maintenant défier, en finale de conférence, Ak Bars Kazan, le leader à l’est de la KHL. Premier match, le vendredi 27 mars.

Sibir Novosibirsk (2) – Metallurg Magnitogorsk (3): 2-0 ; 3-2 ; 5-2 ; 2-3(AP) ; 3-1. Sibir Novosibirsk gagne la série 4-1.

 

Précédemment en ¼ de finale :

Conférence ouest :

CSKA Moscou (1) – HK Sotchi (8) : 3-0 ; 3-1 ; 1-2 ; 2-6.CSKA Moscou gagne la série 4-0. 

SKA Saint-Pétersbourg (2) – Torpedo Nizhny Novgorod (7) : 6-3 ; 1-2 ; 2-4 ; 1-3 ; 2-0. Saint-Pétersbourg gagne la série 4-1. 

Dynamo Moscou (3) – Lokomotiv Yaroslav (6) : 3-1 ; 1-2 ; 2-1(AP) ; 0-3 ; 7-3 ; 0-4. Dynamo de Moscou gagne la série 4-2.

Jokerit Helsinki (4) – Dinamo Minsk (5) : 2-3 (AP) ; 4-1 ; 0-5 ; 1-2 ; 7-1. Helsinki gagne la série 4-1.

Conférence est :

Ak Bars Kazan (1) – Avtomobilist Ekaterinbourg (8) : 3-2 (AP) ; 3-2 (AP) ; 2-0 ; 1-2 ; 3-2. Kazan gagne la série 4-1.

Sibir Novosibirsk (2) – Traktor Chelyabinsk (7) : 1-4 ; 5-2 ; 3-7 ; 2-1 (AP) ; 3-1; 1-2. Sibir Novosibirsk gagne la série 4-2.

Metallurg Magnitogorsk (3) – Salavat Yulaev Ufa (6) : 2-0 ; 1-2 ; 1-2 ; 4-6 ; 3-1. Magnitogorsk gagne la série 4-1.

Avangard Omsk (4) – Barys Astana (5) : 5-2 ; 0-2 ; 3-0 ; 3-4 ; 2-0 ; 4-1 ; 3-1. L’Avangard Omsk gagne la série 4-3.