République tchèque – Slovaquie (Euro Hockey Challenge 2015, match 4)

Tchèques et Slovaques recroisent le fer dans la patinoire de Jihlava dès le lendemain d’une première confrontation qui a dû attendre le verdict des tirs au but pour désigner son vainqueur, en l’occurrence les locaux.

L’entame du second opus laisse augurer une partie plus rythmée que la veille où les deux formations avaient commencé timidement : Martin Zaťovič dévie au fond la frappe de Jakub Nakládal venant conclure un bon mouvement tchèque (1-0, 00'46). Prise à froid, la Double Croix doit déjà ouvrir les espaces et courir après le score.  

Et elle n’est pas au bout de ses peines ! Dominés territorialement et dans l’envie par leurs adversaires, les compagnons de Milan Bartovič perdent l’engagement dans le camp tchèque, Lukáš Radil mène la relance à droite avant de servir Dominik Simon en haut du cercle gauche et l’attaquant de Plzeň enfile l’aiguille dans la lucarne côté rapproché (2-0, 7'34).

L’échappée de Marek Viedenský, qui a intercepté une mauvaise transmission dans son camp alors que son équipe évolue en infériorité, est la principale alerte pour Jakub Kovář durant le premier tiers-temps, mais gêné par le retour de Jakub Krejčík, le centre slovaque n’ajuste pas et le palet ne fait que raser le poteau gauche (9'05). Les Lions dominent le reste du temps et ne sont plus inquiétés jusqu’à la pause. 

Les bleus pressent offensivement au retour des vestiaires sous l’impulsion de Ladislav Nagy, appuyé par le robuste Tomáš Marcinko qui travaille au corps le portier tchèque. Rien n’y fait. Les locaux reprennent peu à peu l’initiative du jeu et Jakub Valský rate coup sur coup deux occasions de but aux alentours de la demi-heure.

Ce deuxième acte est marqué par les fautes de part et d’autre, ce qui n’est qu’un prélude au manque de discipline respectif qui hachera la partie dans l’ultime période. Pour autant, aucun but ne sera inscrit en supériorité numérique de toute la partie. À noter également le changement de gardien effectué par la République tchèque à la moitié de la rencontre, les coaches voulant tester Matěj Machovský.

Celui-ci n’est pas loin d’être victime de sa propre bourde sur l’engagement du troisième tiers-temps. Le jeune gardien va chercher le palet en fond de zone, relance pour son défenseur d’une passe trop molle, et Nagy s’empare du palet devant la cage désertée ; Machovský se repositionne à vitesse grand V et repousse in extremis (40'09).

Après les sueurs froides, place au sang chaud. Les esprits s’échauffent : Krejčík et Bartovič, puis Zohorna et Bližňák, et ensuite Nakládal et Lušňák, et enfin Krejčík (encore) et Šťastný s’échangent quelques amabilités viriles, ce qui a pour conséquence de casser le rythme de la partie.

Libor Hudáček entretient le suspense en réduisant l’écart à l’entrée de l’enclave d’un rapide coup de palette qui envoie la rondelle en pleine lucarne droite (2-1, 49'32).

L’espoir s’envole définitivement lorsque Jakub Valský repique au centre et profite de l’écran de Christián Jaroš devant son gardien pour envoyer sa tentative peu appuyée d’abord entre les patins du défenseur slovaque puis entre les jambières de Hudáček (3-1, 53'52).

Sérieux mais pas exceptionnellement brillants, les Lions tchèques s’imposent une nouvelle fois logiquement face déjà leurs voisins et restent par la même occasion invaincues en Euro Hockey Challenge.

Désignés joueurs du match : Martin Zaťovič (République tchèque) et Július Hudáček (Slovaquie)

Réactions d’après-match

Vladimír Růžička (entraîneur de la République tchèque) : « Le match s’est très bien déroulé pour nous, peut-être de la même manière que le premier en Norvège. Nous sommes heurtés à un fort adversaire, mais nous avons eu plus de mouvement. Nous sommes satisfaits avec l’attitude des joueurs. »

Vladimír Vůjtek (entraîneur de la Slovaquie) : « Les Tchèques ont aujourd’hui très bien verrouillé la zone neutre. Nous n’avons pas pu mener nos combinaisons jusqu’en zone d’attaque. Nous avons joué lentement, aussi bien dans notre lecture du jeu que dans nos passes. Nous n’avons pas fait une bonne partie, nous étions nerveux. Le positif, c’est que les joueurs sur lesquels on compte ont conservé un niveau de forme stable. (…) Le gardien Hudáček a été bon, il a été notre pierre angulaire pendant les deux rencontres. Nous avons déjà choisi les gardiens qui iront aux Mondiaux. Seul Jaro Halák peut positivement changer notre choix, au cas où son équipe ne passerait pas le premier tour des play-offs. Sinon, nous sommes résolus à garder Ján Laco et Hudáček. »

 

 

République tchèque – Slovaquie 3-1 (2-0, 0-0, 1-1)

Vendredi 10 avril 2015 à 18h00 à la patinoire de Jihlava. 5274 spectateurs. 

Arbitrage de Pavel Hodek et Vladimír Šindler assistés de Jaromír Bláha et Jiří Svoboda (tous TCH)

Pénalités : République tchèque 18' (0', 8', 10') ; Slovaquie 24' (6', 4', 14')

Tirs : République tchèque 32 (12, 6, 14) ; Slovaquie 19 (7, 6, 6)

 

Évolution du score :

1-0 à 00'46'' : Zaťovič assisté de Nakládal et Růžička

2-0 à 07'34'' : Simon assisté de Radil et Mozík 

2-1 à 49'32'' : Hudáček L. assisté de  Šťastný et Dej 

3-1 à 53'52'' : Valský assisté de Zohorna  

 

 

République tchèque

 

Attaquants :

Martin Zaťovič (2', +1) – Jan Kovář (+1) – Martin Růžička (+1)

Radek Smoleňák (C, 2') – Jiří Novotný (A) – Michal Birner

Jakub Valský (2') – Tomáš Zohorna (2') – Petr Pohl

Dominik Simon (+1) – Tomáš Filippi (+1) – Lukáš Radil (+1)

 

Défenseurs :

Jan Kolář (+1) – Jakub Nakládal (2', +1)

Petr Čáslava (A, 2') – Jakub Krejčík (2'+2')

Michal Kempný (2', +1) – Martin Pláněk (+1)

Jakub Jeřábek – Vojtěch Mozík

 

Gardien :

Jakub Kovář puis Matěj Machovský à 31'15''

 

Remplaçants : Ondřej Roman (A). Non-utilisés : Jan Lukáš (G), Miroslav Blaťák (D), Bohumil Jank (D), Petr Koukal (A), Vladimír Sobotka (A), Vladimír Svačina (A). 

 

Slovaquie

 

Attaquants : 

Libor Hudáček (-1) – Tomáš Marcinko (2', -1) – Ladislav Nagy (A, 2', -1)

Ján Sýkora – Marek Viedenský – Radoslav Tybor

Rastislav Dej – Mário Bližňák (2'+2') – Milan Bartovič (C, 2'+2')

Marcel Haščák (2', -1) – Patrik Lušňák (2', -1) - Peter Cehlárik (-1)

Andrej Šťastný (2')

 

Défenseurs :

Peter Podhradský (2', -1) – Ivan Švarný (-1)

Milan Jurčina (+1) – Michal Sersen (A, 2'+2', +1)

Christián Jaroš (-1) – Ivan Baranka (-1)

Karol Sloboda (-1) – Lukáš Kozák (-1) 

 

Gardien :

Július Hudáček

 

Remplaçant : Branislav Konrád (G). Non-utilisés : Ján Laco (G, malade), Peter Čerešňák (D), Dominik Graňák (D), Michel Miklík (A, malade), Michael Vandas (A).