Mondial féminin : les Bleues piégées par les Tchèques

Après avoir joué la veille, les filles ont rechaussé les patins pour cette deuxième journée du Mondial D1A de Rouen.

Affiche Mondial féminin RouenAprès avoir malmené la France en menant de trois buts avant de s'imposer en prolongation, la Norvège a finalement connu la situation opposée face à l'Autriche. Sauf que les Norvégiennes ne sont pas parvenues à recoller au tableau d'affichage comme l'ont pu faire les Bleues. Malgré un score de parité à 1-1 dans le premier tiers-temps, les trois buts des Autrichiennes en seconde période ont été fatals, celles-ci s'imposant finalement 5-2. Eva Maria Beiter-Schwarzler est particulièrement en forme puisque l'attaquante du club suisse du SC Weinfelden, après un doublé contre le Danemark, a réalisé cette fois-ci un coup du chapeau. Après avoir survolé les Danoises (8-2), l'Autriche a négocié une parfaite entrée en matière dans ces Championnats du monde.

Battues nettement dès la première journée, le Danemark et la Lettonie s'affrontaient dans l'après-midi. On pouvait s'attendre à un match ouvert et ce fut le cas ! Cinq buts ont été marqués durant la seule première période, un score de 3-2 à l'avantage de la Lettonie. 

Les Baltes ont même mené 4-3 et semblaient résister aux nombreux assauts du Danemark qui aura envoyé 17 lancers en troisième période sur la gardienne lettone Evija Tetina. Des efforts qui seront finalement récompensés puisque Tetina craquera. Dans les dix dernières minutes, deux Josefine - Jakobsen et Persson - offriront la victoire au Danemark grâce à deux réalisations à seulement 1'48" d'intervalle, un succès 5-4. 

La France revenait donc d'une première rencontre, la veille, émotionnellement intense face aux Norvégiennes : une égalisation à cinq secondes de la fin après avoir remonté trois buts, mais une défaite en prolongation (5-6). Il fallait que cet enthousiasme demeure intact pour bousculer une équipe de République Tchèque favorite dans ce tournoi et qui a détruit la Lettonie (5-1) en ouverture. 

Il y a un an, les Tchèques l'avaient emporté sèchement 3-0 devant son public. Sauf que la situation s'est inversée. Les Bleues sont cette année poussées par le public rouennais et elles se sont déjà imposées face aux Slaves cette saison : c'était à une centaine de kilomètres de l'île Lacroix, à l'occasion du tournoi des quatre nations à Amiens le 19 décembre dernier. La capitaine Marion Allemoz avait inscrit le tir au but décisif de la victoire (2-1).

Cependant, le sélectionneur Grégory Tarlé a décidé de laisser sur le banc Caroline Baldin, titulaire devant la cage bleue ces dernières années. La gardienne grenobloise est remplacée pour ce match par Jeanne Morin. Cette dernière a 19 ans et évolue à l'Université Dalhousie à Halifax au Canada. Elle a découvert les Championnats du monde à Strasbourg il y a deux ans et se retrouve propulsée sur la glace face aux favorites pour son troisième Mondial.

Le match est accroché mais les Françaises sont les plus exposées aux pénalités avec quatre fautes sifflées en vingt minutes. Malgré tout, elles parviennent à conserver un score nul et vierge à la première pause. Mais la cinquième au retour des vestiaires est celle de trop puisque Alena Polenska, qui avait déjà ouvert la marque contre la Lettonie la veille, en fait de même à 5 contre 4. L'addition va se corser face à des Tchèques dominantes qui réussiront à marquer trois buts en trois minutes. Les Slaves mènent 4-0 après deux périodes.

La note est salée et Grégory Tarlé en profite pour rappeler Caroline Baldin pour le dernier tiers. Elle a du répondant et parviendra à conserver une période blanche malgré les nombreuses tentatives adverses. Toutefois, les Bleues ne pourront cette fois-ci rattraper leurs adversaires, un ton au-dessus. La France s'incline 4-0. C'est un blanchissage pour Klara Peslarova qui semble bien partie pour dominer ce tournoi comme celui de l'année dernière. A l'image de ses coéquipières...

Classement :

1. Autriche 6 pts
2. Rép.Tchèque 6 pts
3. Danemark 3 pts
4. Norvège 2 pts
5. France 1 pt
6. Lettonie 0 pt