La Finlande écarte son grand espoir de NHL

Toutes les places ayant été vendues très rapidement pour les matches de la République Tchèques aux championnats du monde, les rencontres de préparation constituent la seule chance pour le public tchèque de voir son équipe. La patinoire de Brno est ainsi à guichets fermés pour ce dernier match.

C'est aussi le premier où Jagr est incorporé. On attend qu'il réveille une deuxième ligne en difficulté, nettement dominée avant-hier (avec Hertl à la place de Jagr). Ses coéquipiers inédits sont Michal Vondrka, qui n'étaient que le treizième attaquant l'an passé, et Jan Kovar, qui n'a jamais converti en équipe nationale ses formidables statistiques en club. Jouer avec le numéro 68 à ses côtés est une chance de se mettre en valeur pour l'attaquant de Magnitogorsk.

SALAK Alexander 140509 474Une fois de plus, la Finlande commence plus fort. Salák repousse les tentatives d'Osala et d'Immonen. Lors de la première pénalité, une crosse haute de Nakládal, Tuomo Ruutu convertit la transmission rapide de Kontiola (0-1). Les Tchèques ont déçu dans cette première période, avec un temps de retard sur la Finlande dans le patinage.

Mais comme au premier match, ils se réveillent au deuxième tiers-temps. Michal Jordán, le défenseur de Carolina dont la ligne avec Krejcík a été solide toute la soirée, marque son premier but en équipe nationale d'un lancer de la ligne bleue, pendant que Salmela est en prison (1-1). Dans une ambiance de plus en plus festive, Jordán réussit même une belle action individuelle en tournant autour de la cage, sans pouvoir conclure. Les Finlandais sont coincés dans leur zone sans pouvoir changer de ligne en fin de période, mais Petr Koukal ne tire que sur la transversale.

Le métal résonne aussi sur un tir de Jakub Nakládal, concluant une belle action de Vorácek au troisième tiers-temps. C'est à quatre minutes de la fin que Vladimír Sobotka, convaincant dans cette préparation, marque ce qui semble être le but vainqueur (2-1). Mais le jeune Barkov vient battre Salák de près pour remettre les équipes à parité.

Le défenseur Antti Salmela, qui a sans doute gagné sa place par ses bonnes prestations dans ces dernières rencontres, se procure une échappée en prolongation mais échoue sur Salák. Le gardien tchèque garde aussi ses cages inviolées aux tirs de pénalité, pendant que Vorácek apporte la victoire en tirant entre les bottes d'Engren.

Les Tchèques renvoient à la maison Michal Birner et Tomas Zohorna pour les remplacer par Roman Cervenka, champion de KHL, et Jakub Klepiš, finaliste battu du championnat tchèque. Le héros de 44 ans de l'Extraliga, Martin Rucinský, est aussi prévu, mais incertain en raison d'une blessure à l'épaule. Son coéquipier de Litvinov, le jeune gardien Pavel Francouz, exceptionnel en play-offs, ne sera pas invité : Vladimir Ružicka a préféré faire appeler Ondrej Pavelec (en forme lors de sa fin de saison chez les Winnipeg Jets) et faire confiance à un trio expérimenté. Il a désigné Salák titulaire pour le premier match.

Les Finlandais ont attendu un peu pour donner leur équipe définitive. Joonas Kemppainen - tout juste champion avec Kärpät - doit arriver, mais comme Wirtanen a un doigt cassé, il n'y a plus de tri à faire au centre. Par contre, il faut retrancher deux ailiers, Huhtala et le géant Osala, et deux défenseurs, Ville Lajunen et... le grand espoir Rasmus Ristolainen. Le numéro 8 de la dernière draft est tout simplement passé au travers de ces deux rencontres de préparation : le seul défenseur de l'effectif à avoir passé la totalité de la saison en NHL (chez des Sabres de Buffalo en reconstruction) a donc été écarté !

Commentaires d'après-match

Jakub Vorácek (attaquant de la République Tchèque) : "Je pense qu'on peut être satisfait. Les gars jouent bien en infériorité, même si on a pris un but. Les Finlandais ont encore dominé la première période avant de chuter. Nous étions meilleurs ensuite. Salák a été excellent. Tirer entre les jambières, je l'ai fait plusieurs fois cette année avec Philadelphie. Si le gardien ne bouge pas, l'espace reste. En zone offensive, nous nous créons des occasions, nous tirons beaucoup. C'est le positif. Le point faible est le jeu en zone défensive, pas idéal dans ces deux rencontres."

 

République Tchèque - Finlande 2-2 (0-1, 1-0, 1-1, 0-0) / 1-0 aux tirs au but
Vendredi 24 avril 2015 à 17h30 à Brno. 7200 spectateurs.
Arbitrage de Sergei Kulakov et Aleksandr Sergeev (RUS) assistés de Miroslav Lhotsky et Rudolf Tosenovjan (TCH).
Pénalités : République Tchèque 18' (6', 4', 8') ; Finlande 30' (6', 4'+10', 10').
Tirs : République Tchèque 30 (6, 12, 9, 3) ; Finlande 25 (7, 5, 11, 2).

Évolution du score :
0-1 à 09'23" : T. Ruutu assisté de Kontiola (sup. num.)
1-1 à 26'36" : Jordán assisté de Krejcík (sup. num.)
2-1 à 56'10" : Sobotka assisté de Vorácek et Erat
2-2 à 57'33" : Barkov assisté de Jokinen et Hartikainen

Tirs au but :
Finlande : Jokinen (manqué), Barkov (manqué), Aaltonen (manqué).
République Tchèque : Kovár (manqué), Vorácek (réussi).


République Tchèque

Attaquants :
Martin Erat (+1) - Vladimír Sobotka (+1, 2') - Jakub Vorácek (+1, 2')
Michal Vondrka (+1, 2') - Jan Kovár - Jaromír Jágr
Radek Smolenák (C, -1) - Petr Koukal (A) - Tomáš Hertl
Martin Zatovic - Tomáš Zohorna - Michal Birner
Dominik Simon

Défenseurs :
Jan Hejda - Ondrej Nemec (2')
Petr Cáslava (A) - Jakub Nakládal (2')
Michal Jordán (+1, 6') - Jakub Krejcík (+1)
Michal Kempný (2') - Vojtech Mozík

Gardien :
Alexander Salák.

Remplaçant : Jakub Kovár (G). En réserve : Matej Machovský (G), Jan Kolár (D), Lukáš Radil, Jirí Novotný (A).

Finlande

Attaquants :
Tuomo Ruutu (A) - Petri Kontiola (4') - Juhamatti Aaltonen (-1)
Jussi Jokinen (C, 2') - Aleksander Barkov - Ossi Louhivaara
Antti Pihlström - Jarkko Immonen - Teemu Hartikainen (+1, 2')
Oskar Osala (-1) - Petteri Wirtanen - Tommi Huhtala (-1, 2')
Harri Pesonen (-1)

Défenseurs :
Sami Lepistö (A) - Juuso Hietanen
Anssi Salmela (+1, 8'+10') - Esa Lindell
Atte Ohtamaa (-1) - Rasmus Ristolainen (2')
Jyrki Jokipakka (-1) - Ville Lajunen (-1)

Gardien :
Juuse Saros

Remplaçant : Atte Engren (G). En tribunes : Tuukka Mäntylä, Topi Jaakola (D), Juha-Pekka Hytönen, Leo Komarov (A).