Daugavins frappe encore

Le match de la peur entre les deux derniers du groupe A s'annonce tendu.

Depuis les deux points pris en ouverture, les Autrichiens sont restés muets, rendant leur situation critique malgré quelques bons matchs. La faute à un jeu de puissance catastrophique, qui n'a pas marqué le moindre but. La Lettonie a gaspillé bon nombre de points en route, à commencer par une défaite la veille contre l'Allemagne, qui a totalement abattu l'équipe. Les Baltes sauront-ils réagir ?

L'Autriche débute mieux

Cela n'en donne pas trop l'impression au début du match, malgré le poids de leur nombreux supporters. L'Autriche débute bien et commence à traîner autour de la cage en cherchant des rebonds. Après moins de trois minutes de jeu, un mauvais contact dans la neutre augmente la tension d'un cran et les joueurs se frictionnent. Deux Lettons sont au cachot : Aleksandrs Jerofejevs et Mikelis Redlihs, lequel sert les dix minutes de méconduite. Le jeu de puissance autrichien reste stérile avec un tir hors cadre et, au retour au complet, la Lettonie parvient à envoyer Indrasis en échappée. Starkbaum tient son équipe à 0-0.

IMG 5865 700
IMG 5923Le rythme retombe alors, les deux équipes gagnant en prudence. L'Autriche prend petit à petit la mesure de son adversaire et maîtrise mieux la possession du palet. Les tirs en revanche restent rares et Masalskis n'a vraiment qu'un arrêt de la botte sur un tir de Petrik à repousser.

Le portier balte a peu de travail, finalement. À quatre minutes du terme, il bloque un tour de cage de Lebler et s'incline sur la mise au jeu qui suit. Lebler et Michael Raffl s'échangent le palet ligne de fond et l'attaquant des Flyers trouve Lebler dans un trou de souris, en embarquant la défense. L'ailier d'origine canadienne est seul au cercle, contrôle et ajuste Masalskis, gêné par deux joueurs devant lui (1-0).

Le but donne confiance à l'Autriche, qui continue son plan de jeu. On s'appuie beaucoup sur le tir de Martin Schumnig, sans réussite.

Les Baltes opportunistes 

La Lettonie met un peu de temps en deuxième période avant de reprendre le jeu à son compte et d'obtenir quelques occasions, notamment par Kaspars Saulietis. Mais les deux équipes sont vraiment bien placées pour bloquer les tirs adverses.

IMG 5886Le rythme retombe avec une belle partie d'échecs. Le jeu de puissance autrichien reste indigent et rate une chance sur une faute de Sirokovs. La Lettonie capitalise sur cette belle défense et reprend confiance. Sur une action en fond de zone, Daugavins bataille au premier poteau. Le disque échoue sur la crosse de Darzins, qui ne rate pas un but ouvert par Starkbaum, malgré le trafic (1-1, photo).

Les Baltes vont mieux et cela se ressent dans leur jeu. Ceci dit, la défense souffre enore. Thomas Raffl de l'aile droite et Dominique Heinrich en tête de cercle trouvent les jambières de Masalskis. Lebler tente sa chance à son tour, puis cherche une déviation d'Herburger. Enfin, Mühlstein envoie un lancer mi-hauteur de la bleue, que le portier letton détourne.

Masalskis fait le spectacle

Après deux tiers, les deux équipes ont eu leurs temps forts et leurs temps faibles. Le jeu est plutôt fermé, mais rythmé. Les occasions ne sont pas nombreuses, et les deux portiers restent vigilants. Après sept minutes, Bukarts commet un faire trébucher. La Lettonie défend très bien et repart à l'assaut au retour à cinq. Bukarts lance de loin et Starkbaum repousse de la botte, avant de sauver une nouvelle chance dans le slot de Sprukts.

IMG 6008L'Autriche préfère jouer en contre et accélère. Un deux-contre-un place la défense balte en grand danger. Un arrière se jete au sol pour couper la passe de Hundertpfund, qui vient finalement presque ligne de fond. Masalskis se déplace à la vitesse de la lumière au deuxième poteau et sauve son camp pour l'arrêt du match sur Thomas Raffl (photo) !

Les minutes défilent et Hundertpfund concède deux minutes de pénalité, sans que les Baltes n'en proftent.

Thomas Raffl est même tout proche de donner l'avantage à son camp au retour à cinq contre cinq, en passant le palet entre les jambes du défenseur avant de décocher son tir. Son frère Michael fait de même sur une attaque lancée, mais Masalskis reste intraitable (photo).

IMG 6039 700

La prolongation ne dure que trente-deux secondes. Un palet récupéré le long de la bande par Galvins dans un duel est lancé dans la neutre. Deux Autrichiens changent inexplicablement de ligne au moment où la Lettonie avance, et laissent les attaquants adverses partir en trois contre deux. La passe de la droite de Darzins trouve Daugavins en retrait, tout seul : le capitaine fusille Starkbaum (1-2). C'est le deuxième but gagnant en prolongation du capitaine dans ce tournoi.

Victoire importantissime de la Lettonie sur ce changement de ligne hasardeux de deux Autrichiens. Les Baltes respirent un peu avec quatre points, mais ne sont pas pour autant tirés d'affaire. Ils devancent désormais la France et l'Autriche, mais le match à trois pour le maintien est loin d'être terminé...

Désignés joueurs du match : Lauris Darzins (Lettonie) et Michael Raffl (Autriche)

IMG 5962 700

Commentaires d'après-match 

Janis Sprukts (attaquant de la Lettonie) : "Les deux équipes jouaient pour des points et une victoire importante. C'était difficile, avec deux matchs en deux jours. Nous n'étions pas dans un grand état de fraîcheur. À un moment, l'Autriche était plus fraîche. Nous avons débuté le match correctement, avec des occasions, des échappées, mais nous n'avons pas marqué. Notre gardien a fait du mieux qu'il pouvait. La France ? Il s'agira de finir sur une bonne note. Nous saurons avant ce match comment est le classement. Les amicaux de préparation concernaient surtout des jeunes joueurs cherchant à gagner leur place, là ça sera complètement différent."

Vladimir Beliavski (entraîneur de la Lettonie) : "Nous étions bien en première, puis, en deuxième, nous avons eu des problèmes, concédé quelques occasions. Notre gardien a été bon et l'équipe est allée de mieux en mieux. Nous avons eu la chance d'égaliser et le troisième tiers a été très tactique. Ils ont eu plus de chances, Masalskis a très bien joué. Et il y a enfin cette contre-attaque qui nous offre la chance de gagner le match."

Daniel Ratushny (entraîneur de l'Autriche) : "Je suis très, très déçu. En colère après le résultat, satisfait de l'effort fourni par les joueurs. Il faudra marquer au prochain match."

IMG 5994 700

 

Autriche - Lettonie 1-2 après prolongation (1-0, 0-1, 0-0, 0-1)
Samedi 9 mai 2015, 16h15. O2 Arena de Prague, République Tchèque. 12735 spectateurs.
Arbitrage de Timothy Mayer (USA) et Tobias Björk (SUE) assistés de Gleb Lazarev (RUS) et Miroslav Lhotsky (TCH)
Tirs : Autriche 29 (7, 10, 12, 0), Lettonie 18 (6, 7, 4, 1)
Pénalités : Autriche 2' (0', 0', 2', 0'), Lettonie 16' (2'+10', 2', 2', 0')

Récapitulatif du score
1-0 à 16'07" : Lebler assisté de M. Raffl
1-1 à 32'15" : Darzins assisté de Daugavins
1-2 à 60'33" : Daugavins assisté de Darzins et Galvins

 

Autriche

Attaquants
Brian Lebler (A, -1) - Michael Raffl (-1) - Raphael Herburger
Manuel Latusa - Thomas Raffl (C) - Konstantin Komárek
Manuel Geier - Thomas Hundertpfund (2') - Rafael Rotter
Nikolas Petrik (A) - Mario Fischer - Manuel Ganahl
Alexander Cijan

Défenseurs
Florian Iberer (-1) - Martin Schumnig (-1)
Dominique Heinrich - Alexander Pallestrang
Florian Mühlstein - Mario Altmann
Patrick Peter

Gardien : Bernhard Starkbaum

Remplaçant : René Swette (G). En tribunes : David Medlene (G), Daniel Mitterdorfer

Lettonie

Attaquants
Lauris Darzinš (A, +1) – Andris Džerinš (-1) – Kaspars Daugavinš (C, +1)
Roberts Bukarts (2') – Janis Sprukts (A) – Mikelis Redlihs
Miks Indrasis (+1) – Rodrigo Abols [Lauris Bajaruns après 20'00'] – Martinš Cipulis
Kaspars Saulietis – Armands Berzinš - Gunars Skvorcovs

Défenseurs
Aleksandrs Jerofejevs (2'+10', -1) – Krišjanis Redlihs (-1)
Kristaps Sotnieks (+2) – Guntis Galvinš (+2)
Oskars Cibulskis – Maksims Širokovs (2')
Maris Jass

Gardiens : Edgars Masalskis

Remplaçant : Ervins Muštukovs (G). En tribune : Koba Jass (A)

IMG 5949

IMG 5976