Le Canada déroule contre la Suisse

La Suisse doit encore aller chercher des points pour s'assurer une qualification en quarts de finale, déjà bien engagée.

La défaite de l'Allemagne dans l'après-midi allège bien la pression et la qualification est virtuellement acquise, à moins d'une série d'exploits autrichiens. Des points ce soir feraient tout de même un bien fou. Après le bon match la veille face aux Suédois, les hommes de Glen Hanlon espèrent ainsi faire plaisir à leurs nombreux supporters en obtenant un résultat contre l'ogre canadien.

IMG 6759 But 1 CanadaUn Canada qui n'a pas vraiment brillé contre la France, s'en remettant à son jeu de puissance. Une réaction est attendue. Todd McLellan n'est pas le genre de coach à laisser passer cela...

Malheureusement pour la Suisse, la défense ne tient que 53 secondes et le plan de jeu est déjà périmé ! Le Canada tient le palet derrière la cage et tous les joueurs filent vers le but. Le disque revient au cercle droit sur Muzzin qui lance au but à travers le trafic. Berra freine le palet et pense l'avoir tenu, mais il est passé entre ses jambes. Seguin n'en demandait pas tant. Tout seul au deuxième poteau, le numéro 91 n'a plus qu'à le pousser au fond (0-1).

IMG 6797Les affaires ne s'arrangent pas avec une pénalité contre Helbling dans la foulée. Trachsler tente un contre mais ne cadre pas : la défense suisse tient plutôt bien, poussant le palet dans le camp adverse.

De retour au complet, les Rouges déboulent en contre. Mike Smith repousse le tir du cercle et se repositionne à temps pour contrer également le rebond dans l'axe de Geering.

Suri enchaîne en lançant en tête de cercle, en prenant son défenseur comme écran. Smith repousse encore, Suri et Hollenstein sont à la bagarre et percutent le gardien. Les officiels se servent de la vidéo pour en savoir plus, tant l'action était confuse. Le but n'est pas validé, car on ne le voit pas distinctement derrière la ligne, même si on peut le supposer. Supposer n'est pas suffisant : pas de but (photo).IMG 6810 700Mais l'action a donné confiance aux Suisses, qui jouent vers l'avant. Deux minutes plus tard, Morris Trachsler déborde sur l'aile gauche et, arrivé ligne de fond, lance au but. Mike Smith n'est pas bien placé et se fait complètement surprendre (1-1).

IMG 6834 But 1 Suisse

Vexé, le Canada reprend la possession du palet, en manquant toutefois de précision. En cherchant à apporter le surnombre devant, Hamhuis commet un retenir. Le jeu de puissance suisse met du temps à s'installer et il faut attendre les dernières secondes pour qu'un tir de Blum profite du bon écran de Trachsler pour menacer Mike Smith.

Le Canada commet des erreurs en défense. Josi en profite pour récupérer dans l'axe et envoie un missile bien contrôlé par le portier des Coyotes.

Berra n'est pas en reste, repoussant un tir sur réception de Giroux après un bon travail de Seguin. Le duo récidive en fin de tiers avec une bonne présence, mais leur ligne laisse s'échapper Andres Ambühl. Mike Smith sauve son camp en remportant le duel. Quelques secondes plus tard, MacKinnon reçoit le palet sur l'aile, s'avance et mystifie Berra en pleine lucarne d'un tir surpuisant (1-2).

IMG 7073Le deuxième tiers débute par une erreur de Muzzin qui envoie le palet hors des limites. La Suisse vendange une belle chance en fin d'avantage et le Canada revient au complet. L'occasion de relancer la machine avec quelques accélérations, dont une de Giroux qui décale O'Reilly pour un tir en hauteur. Le disque circule bien, et cela pousse Streit à la faute.

Étrangement, le Canada balbutie son jeu de puissance. Mais il fait ensuite mouche sur un contre. Eakin remonte le palet avec l'aide de Toffoli, puis Couturier. L'attaquant des Flyers bénéficie d'un contre favorable au cercle et se retrouve seul devant Berra. Il choisit la passe en retrait et Ekblad balance un slap terrible dans la cage ouverte, bien placé le long du poteau pour éviter le retour de Berra (1-3).

La Suisse tente bien de revenir, mais multiplie les passes en zappant des bonnes positions de tir, ou en se montrant maladroit sur les contrôles de palet. La chance survient à la mi-période. Brent Burns, au duel avec un joueur suisse, le met au sol dans un contact régulier. Mais il ne peut s'empêcher d'envoyer un coup de crosse en bonus, qui n'échappe pas aux officiels.

La Suisse n'arrive pas du tout à en profiter et le Canada reprend peu à peu le jeu à son compte, s'appuyant sur sa défense, très active à la bleue offensive, et sur un jeu travaillé derrière la cage. Une pression qui finit par payer avec un retenir sifflé contre Damien Brunner.

Le danger se rapproche avec plusieurs actions près de l'enclave un peu confuses, menées par Spezza et Hall. Finalement, Seguin expédie un missile de la bleue qui, légèrement dévié en route, percute le poteau.

IMG 6911 700La maladresse suisse en attaque, avec des passes mal ajustées, provoque en fin de deuxième tiers le sixième surnombre du tournoi ! Le jeu de puissance s'installe bien et, après une première occasion, Burns récupère à la bleue, trouve Crosby au cercle pour un tir sur réception. Berra repousse et le palet traîne. Eberle, planté dans l'enclave, le pousse au fond en deux temps (1-4).

IMG 6961Il ne reste que quelques secondes et le palet est envoyé vers la cage de Berra. Eakin attaque l'enclave et finit dans le but avec le palet au moment où la sirène retentit. La révision vidéo confirme que le temps n'était pas écoulé (1-5).

L'addition commence à devenir lourde pour des Suisses qui ont cruellement manqué de précision et de réalisme. L'indiscipline a également coûté très cher dans ce match.

Les intentions sont bonnes côté helvète dès la reprise et Brunner est vite récompensé, récupérant un palet près du fond et trompant Smith de près (2-5). Le poteau sauve peu après le portier d'Arizona, masqué par le duel Ekblad-Fiala devant lui. Fiala a bien dévié ce tir venu de Grossmann. Le Canada se reprend avec un tir de Savard dévié, repoussé par la botte de Berra.

Le jeu s'équilibre avec deux défenses actives, et des revirements des deux côtés. À la mi-période, le sketch continue avec un... surnombre suisse bien sûr !

IMG 6969 700Le jeu de puissance ne donne rien, mais une remontée de palet sur l'aile de Toffoli double la défense. Le tir n'est pas dedans, mais Couturier n'a plus qu'à le pousser au fond des filets (2-6).

La vitesse d'exécution canadienne étire la défense et Duchene est servi sur l'aile droite, attaque la cage... Berra sauve de justesse contre son coéquipier de l'Avalanche.

Les esprits s'échauffent sur l'action et Helbling et MacKinnon finissent au banc des punis. Une autre pénalité pour une crosse haute de Fiala donne un cinq contre quatre canadien. Burns frôle le but, puis, lorsque lepalet revient en zone offensive, le grand défenseur des Sharks traine encore pour un nouveau tir de près. Giroux finit le travail ligne de fond (2-7).

IMG 6992Deux pénalités d'Ekblad et Savard ne changent rien à cette démonstration canadienne. Le cinq contre trois est trop tardif et Brunner marque... après la sirène, le rebond étant venu une seconde trop tard.

Le Canada écrase donc la Suisse avec une attaque encore une fois très efficace et variée, ainsi qu'un bon jeu de puissance. La première place du groupe tend les bras aux joueurs de Todd McLellan, qui visent encore plus haut. La Suisse espère désormais un faux-pas autrichien pour valider le ticket pour les quarts, ou une victoire contre les Tchèques.

Désignés joueurs du match : Patrick Geering (Suisse) et Sean Couturier (Canada)

Réactions d'après match :

Reto Suri (attaquant de la Suisse) : "Nous ne sommes pas encore en quarts, car l'Autriche peut très bien faire un exploit et gagner ses deux matchs. De toute façon, il faut mettre le focus sur nous seuls et battre les Tchèques."

Glen Hanlon (entraîneur de la Suisse) : "Nous avons bien bataillé et eu une possession du palet convenable, mais ce match là, il va falloir le laisser derrière nous, bien récupérer pour jouer les Tchèques. Les Canadiens ont beaucoup attaqué la cage et, comme les gardiens ont désormais plus tendance à repousser plutôt que contrôler les tirs, cela donne des premiers arrêts, mais aussi des rebonds que notre défense doit mieux prendre en charge."

Matt Duchene (attaquant du Canada) : "Nous devions réagir après le dernier match et nous avons joué de mieux en mieux ce soir. Le jeu de puissance s'est montré décisif. Marquer sur la première présence nous a bien aidé, même s'ils sont revenus dans le match après. Le score de 7-2 ne reflète pas vraiment le match."

Aaron Ekblad (défenseur du Canada) : "Ce fut une belle bataille et le score est trompeur. Le jour de repos demain va faire du bien."

Sean Couturier (attaquant du Canada) : "C'est une belle victoire d'équipe, les lignes ont bien fonctionné en jouant simple, en portant le palet en attaque. Nous avons mieux joué en deuxième et troisième tiers et eu beaucoup d'occasions. Le match de la France a servi de signal d'alarme, ils nous ont vraiment bousculé en troisième tiers. Cela prouve qu'on ne peut pas se permettre de lever le pied de l'accélérateur et que l'on doit jouer à fond pendant soixante minutes."

Todd McLellan (entraîneur du Canada) : "Nous savions que la Suisse avait une équipe rapide, qui peut patiner au meilleur niveau. Il fallait réussir à les ralentir et nous avons bien réussi. Nous avons de bons buteurs NHL mais sept buts reste une performance contre ce type de défense. Je suis très content du penalty-kill, qui a cassé le rythme suisse. Notre jeu de puissance a aussi produit à des moments-clés. C'est un pas en avant par rapport au dernier match.
IMG 7102 FightCrosby a l'un des pire ratios +/- du tournoi, qu'en pensez-vous ?
Trois choses : je suis content que Crosby soit là, je suis content de son jeu et je déteste cette statistique. Voila qui répond trois fois à la question !
Un mot sur MacKinnon, qui paraît très agressif ?
Vous savez, un entraîneur et un joueur doivent aussi apprendre à se connaitre, à s'apprécier, comme je l'ai fait avec Brent Burns par le passé. Nathan MacKinnon apporte un jeu physique, il est très impliqué dans le match. Je n'aime pas ses pénalités, mais cela fait partie de son jeu : c'est un taureau, un attaquant puissant, à l'image de son but ce soir, un tir extrêmement puissant. Il prendra forcément des coups avec ce style.
Smith a paru fébrile, qu'en pensez-vous ?
Smith a été affûté sur de nombreuses actions. Il aimerait probablement recommencer l'action du premier but, avec un tir en angle fermé, mais le deuxième est consécutif à un revirement. Il a fait des arrêts importants qui nous ont permis de garder le momentum."

 

Suisse - Canada 2-7 (1-2, 0-3, 1-2)
Dimanche 10 mai 2015, 20h15. O2 Arena de Prague, République Tchèque. 17003 spectateurs.
Arbitrage de Timothy Mayer (USA) et Jyri Rönn (FIN) assistés de Masi Puolakka (FIN) et Miroslav Lhotsky (TCH)
Tirs : Suisse 25 (12, 4, 9), Canada 46 (16, 18, 12)
Pénalités : Suisse 16' (4', 6', 6'), Canada 12' (2', 4', 6')

Récapitulatif du score
0-1 à 00'53" : Seguin assisté de Muzzin et Giroux
1-1 à 06'21" : Trachsler assisté de Schappi et Streit
1-2 à 19'42" : MacKinnon assisté de Spezza et Wiercioch
1-3 à 27'59" : Ekblad assisté de Couturier et Eakin
1-4 à 39'00" : Eberle assisté de Crosby et Burns (sup. num.)
1-5 à 39'59" : Eakin assisté de Couturier et Ekblad
2-5 à 42'17" : Brunner
2-6 à 52'27" : Couturier assisté de Toffoli
2-7 à 57'08" : Giroux assisté de Burns et O'Reilly (sup. num.)

 

Suisse

Attaquants :
Denis Hollenstein (2', +1) - Kevin Romy - Reto Suri (-2)
Kevin Fiala (2', -1) - Cody Almond (-2) - Damien Brunner (2')
Matthias Bieber (-1) - Andres Ambühl (A) - Simon Bodenman (-3)
Dino Wieser (-1) - Morris Trachsler (-1) - Julian Walker
Reto Schäppi (+1)

Défenseurs :
Roman Josi (A, -1) - Eric Blum (-1)
Mark Streit (C, 2') - Patrick Geering (+1)
Robin Grossmann (-3) - Timo Helbling (4', -2)

Gardien : Reto Berra

Remplaçants : Leonardo Genoni (G), Dean Kukan (D). En tribunes : Daniel Manzato (G), Tristan Scherwey (A). Blessé : Félicien Du Bois (D, doigt cassé)

Canada

Attaquants
Taylor Hall (+1) - Sidney Crosby (C) - Jordan Eberle
Ryan O'Reilly - Claude Giroux (+1) - Tyler Seguin (+1)
Nathan MacKinnon (2', -1) - Matt Duchene (-1) - Jason Spezza (A, -1)
Cody Eakin (+3) - Sean Couturier (+3) - Tyler Toffoli (+3)
Tyler Ennis

Défenseurs :
Dan Hamhuis (A, 2', +3) - Brent Burns (2', +1)
Jake Muzzin (2', +1) - Tyson Barrie (+1)
David Savard (2', +1) - Patrick Wiercioch (-2)
Aaron Ekblad (2', +1)

Gardien : Mike Smith

Remplaçant : Martin Jones (G). En tribunes : Brayden Schenn (A)

IMG 6885 700