Boston éclipse McDavid

La draft NHL 2015 a produit son lot de suspense, malgré un premier tour relativement terne.

Les deux premiers choix étaient connus depuis la loterie et aucune surprise n'était attendue.

Les Oilers d'Edmonton ont logiquement choisi le prodige canadien Connor McDavid en n°1, leur quatrième premier choix total en cinq ans. Le centre des Erie Otters a affolé les compteurs depuis trois ans, brillé aux Mondiaux U18, juniors ou en playoffs. Il affiche en outre une tête bien faite avec des résultats scolaires reconnus.

Les Sabres de Buffalo ont opté pour Jack Eichel. Joueur universitaire de l'année et médaillé de bronze au Mondial élite de Prague, le prodige américain de Boston University renforce une équipe de Buffalo au potentiel considérable.

Le suspense débutait à partir du troisième choix. Arizona a longtemps écouté les offres, mais n'a finalement pas cédé sa place et a choisi le coéquipier de McDavid à Erie, Dylan Strome. Le frère de Ryan, attaquant des Islanders, a fini meilleur marqueur de la ligue de l'Ontario.

Strome avait devancé sur le fil Mitch Marner au classement des pointeurs. Le petit ailier, comparé à Patrick Kane, rejoint Toronto au quatrième rang. En dépit d'un gabarit poids plume, son talent explosif n'a pas échappé à des Leafs en reconstruction.

Longtemps installé au troisième rang des prévisions, le défenseur Noah Hanifin s'installe donc à la cinquième place, à Carolina. L'arrière de Boston College était le défenseur le plus convoité cette saison.

Pour la première draft de l'ère Ray Shero, les Devils ont débuté leur transformation de style en tentant leur chance sur Pavel Zacha. Le Tchèque de grande taille affichait un large sourire et sera sans doute revanchard après une saison difficile dans l'Ontario, marquée par des blessures et suspensions.

Les Flyers ont choisi le défenseur offensif Ivan Provorov en septième rang pour reconstruire leur brigade défensive, après avoir choisi Travis Sanheim l'an dernier. Columbus, qui a longtemps cherché à monter dans la liste pour choisir Hanifin, s'est finalement contenté du huitième choix, Zach Werenski, plus jeune joueur universitaire la saison dernière à l'université du Michigan.

Après ces quelques valeurs "sûres", les écarts entre les joueurs apparaissaient infimes. San Jose a préféré le sniper d'Halifax, Timo Meier, le deuxième Suisse drafté au premier tour par les Sharks après Mirco Mueller il y a deux ans. Colorado a pris la direction de la Finlande pour l'ailier Mikko Rantanen.

Florida, devant son public, a choisi le grand gabarit de Lawson Crouse. Champion du monde junior, sa taille et son impact physique intriguaient, mais son réel potentiel offensif rendait les scouts hésitants.

La première surprise est venue du douzième choix, lorsque Dallas a pris le risque de choisir Denis Guryanov, plutôt attendu en fin de premier tour, début de deuxième. Le sniper du Lada Togliatti y rejoint son modèle Nichushkin.

Boston, le bateau ivre

Les Bruins de Boston ont assuré l'essentiel du suspense des échanges avec une série de mouvements inattendus. Le départ du manager général Peter Chiarelli, remercié après la non-qualification en playoffs, a laissé son assistant Don Sweeney aux commandes, et l'ancien défenseur a dû gérer les dossiers en cours, notamment une masse salariale toute proche du plafond. Boston a donc été contraint de se séparer de deux joueurs.

Craignant une offre hostile sur l'agent libre avec restriction Douggie Hamilton, Sweeney a préféré échanger le jeune arrière de 22 ans à Calgary, par peur de ne pas pouvoir le signer, et sentant aussi une envie d'aller voir ailleurs de la part de son joueur. Les Flames ont cédé leur premier choix et deux choix de deuxième tour.

Boston a aussi cédé son ailier fort Milan Lucic à Los Angeles, qui le convoitait déjà à l'époque de sa draft. Les Kings envoient en retour le gardien remplaçant Martin Jones, un premier choix et le prospect Colin Miller, un défenseur offensif qui a mené l'équipe AHL au titre. Miller tentera de gagner sa place dans une escouade défensive des Bruins soudain vieillissante, dans laquelle Adam McQuaid a été prolongé.

Du coup, Boston disposait de trois choix de premier tour consécutifs, une première depuis quarante ans. Le défenseur tchèque des Saint-John's Seadogs, Jakub Zboril, apparaissait comme un choix logique. Mais les Bruins ont laissé tous les observateurs pantois en choisissant aux 14e et 15e rang deux joueurs attendus bien plus tard, le buteur Jake De Brusk, fils d'un ancien bagarreur de la NHL, auteur de 42 buts en ligue junior de l'Ouest, et Zachary Senyshyn, finaliste pour le titre de rookie de l'année en OHL. Deux choix bien loin des attentes et qui ont particulièrement dépité les supporters...

L'occasion était alors trop belle pour les Islanders de New York, qui ont contacté Edmonton pour le 16e choix. Les Oilers ont obtenu une valeur sûre, le défenseur Griffin Reinhart, ex-4e choix de draft qui a débuté en NHL cette saison après une bonne saison en ligue américaine. Reinhart connait bien Edmonton, puisqu'il évoluait aux Oil Kings en WHL. Les Islanders récoltent un autre choix de draft en plus de ce 16e pick, utilisé pour le centre Matthew Barzal, international U18 qui a connu pas mal de pépins physiques cette année, mais qui était attendu aussi haut que sixième dans la plupart des listes.

L'étonnant choix des Bruins a aussi fait le bonheur de Winnipeg, qui recrute le meilleur joueur d'USHL, l'ailier Kyle Connor, lui aussi attendu dans le top-10. Ottawa s'est orienté vers la défense avec Thomas Chabot.

Detroit, toujours à l'affût des bons coups, a jeté son dévolu sur le Russe Evgeny Svechnikov, qui a brillé cette année en ligue du Québec. Minnesota a sélectionné le premier Suédois du jour avec le centre Joel Eriksson Ek.

Ottawa disposait d'un deuxième choix au premier tour, obtenu la veille de Buffalo contre le gardien Robin Lehner et le centre d'expérience David Legwand. Les Senators font plutôt une bonne affaire avec le centre Colin White, champion du monde U18.

Washington s'est offert le seul gardien pris au premier tour, Ilya Samsonov. Le Russe, clairement le meilleur gardien disponible cette année, intègre un système très habile à développer ce poste.

La fin du premier tour n'a pas comporté de surprises majeures. Brock Boeser (Vancouver), Travis Konecny (Philadelphie - choix acquis de Toronto contre les 29e et 61e choix) et John Roslovic (Winnipeg) figuraient au premier tour dans la plupart des listes. Montréal a misé sur la défense avec Noah Juulsen, plutôt attendu au deuxième tour. Anaheim a pour sa part tenté sa chance sur l'arrière Jacob Larsson. Le buteur de Shawinigan Anthony Beauvillier rejoint les Islanders, qui obtiennent ce choix de Tampa Bay contre le 33e et 72e choix. Valeur montante de la fin de saison, le grand défenseur suédois Gabriel Carlsson complètera très bien la défense de Columbus, qui a obtenu ce 29e choix de Toronto contre les 34e et 68e choix. Enfin, Arizona a choisi le petit ailier Nicholas Merkley avec le trentième choix, acquis de Chicago dans l'échange Vermette.

Des échanges phares

Outre les mouvements des Bruins impliquant Hamilton et Lucic, Buffalo s'est aussi distingué. L'acquisition du gardien Robin Lehner a pour but de stabiliser ce secteur, mais les Sabres ont surtout frappé très fort en obtenant Ryan O'Reilly. Le centre de Colorado faisait l'objet de rumeurs de transferts depuis plusieurs années, et avait reçu une offre hostile en tant qu'agent libre avec restriction, qui avait fait exploser son salaire. O'Reilly offre soudain une ligne de centre de haut vol à Buffalo, avec Eichel, Zemgus Girgensons, Sam Reinhart et Cody Hogdson, lequel a de bonnes chances de prendre la porte. Jamie McGinn fait également le voyage.

Colorado obtient en retour des jeunes joueurs : le centre Mikhail Grigorenko, que Patrick Roy a dirigé en ligue du Québec, le centre espoir JT Compher, et le défenseur Nikita Zadorov, ainsi que le 31e choix de cette année.

La draft NHL 2015 se poursuit ce samedi à 16h (heure française) avec les tours 2 à 7, dans lesquels plusieurs joueurs attendus au premier tour devraient rapidement être sélectionnés, tels le défenseur suédois Oliver Kylington, le défenseur américain Brandon Carlo, l'ailier Jeremy Bracco et le petit gabarit de Dennis Yan, entre autres.