3e journée D1 : Mulhouse joue un mauvais Tours

L’un des principaux enseignements de la soirée, c’est que les Aigles de Nice planent sur cette entame de championnat : 9 points pris sur 9 possible, soit 3 victoires dans le temps réglementaire, dont 2 à l’extérieur.

C’est en montagne que les joueurs du duo Sutor – Margerit ont brillé ce soir. Face au deuxième promu qu’ils affrontaient cette saison (après La Roche en ouverture), les Niçois ont eu du mal à se défaire de Val Vanoise, mais finalement Misura et Hamrak ont permis aux visiteurs de remporter la mise dans la dernière période de jeu (3-5).

Derrière les Azuréens au classement, on retrouve de surprenants Choletais. Les Dogs s’offrent également un troisième succès cette saison, mais accusent à présent un point de retard du fait du gain de celui-ci en prolongations : et ce ne fut pas une mince affaire puisqu’ils étaient opposés aux anciens pensionnaires de Magnus, les Drakkars de Caen, dans une rencontre d’invaincus. Les Normands ont pu à nouveau compter sur la recrue Karl Leveillé auteur d’un triplé ce soir, un joueur peut être parti sur les bases d’un Martin Gascon époque Neuilly ou Brest. Malgré cela ça n’a guère suffit, c’est l’expérimenté Radek Hovora qui offre la victoire en mort subite aux locaux (4-3 a.p).

70 petits kilomètres séparent Nantes de La Roche sur Yon, pour le derby des Pays de la Loire. Celui-ci a tourné à l’avantage des Corsaires, venus chercher 3 points importants sur la glace du HOGLY. Le doublé de Tommy Fiorentino a largement contribué à la victoire nantaise, mais ce fut une rencontre serrée (2-3).

Autre réalité géographique, les Basques d’Anglet ont parcouru les 1080 longs kilomètres du sud au nord pour rallier Dunkerque dans ce qui est devenu un classique de cette Division 1. Un long voyage mais des joueurs de l’Hormadi qui n’ont pourtant pas manqué de souffle, en témoigne ce scenario étonnant du côté de Raffoux. Les Corsaires ont grandement dominé la partie, menant 4-1 en entame de troisième tiers-temps, avec un triplé de Budinsky. Pourtant Anglet va revenir au courage, égaliser en fin de rencontre et même l’emporter en prolongations sur un but de l’infatigable Xavier Daramy (4-5 a.p). Clairement cela se ressent, l’Hormadi sera un prétendant sérieux en cet exercice 2015-2016.

Si Méribel n’a pas souri aux Bouquetins locaux ce soir, Megève n’a guère eu l’occasion de se réjouir non plus. Le Mont-Blanc s’incline lourdement face aux Bisons de Neuilly, qui ont totalement dominé les débats. Guimbard et Grand Maison y sont allés de leur réalisation, tandis que Pelletier et Cuzin s’octroyaient un doublé (1-6). La rencontre a également été marquée par une distribution de pénalités de chaque côté, et sans doute bien des rendez-vous pris pour le match retour.

La saison risque définitivement d’être longue et pénible pour les repêchés de dernière minute Toulousains. Troisième défaite en autant de matchs pour les Belougas, et celle-ci est assez cinglante sur la glace des Coqs de Courbevoie, qui ouvrent eux leur compteur ce soir de fort belle manière (7-1). 3 points individuels pour Susi, Draper et Downey.

Plus étonnant, le même bilan comptable que Toulouse pour des Remparts de Tours que l’on n’imaginait pas tant en difficulté sur ces premières rencontres. Pourtant les Tourangeaux n’ont toujours pas inscrit le moindre point, bien qu’à leur décharge ils accueillaient ce week-end une solide équipe des Scorpions de Mulhouse. Les Alsaciens ont fait la différence dans le deuxième tiers avec 4 réalisations de Joffre, Ten Braak et Jurik (2). Malgré la réaction des Remparts, Klejna clôt la marque et Mulhouse enchaîne sur ce deuxième succès à 3 points (3-5).