Ligue Magnus : Rouen déroule, Grenoble piégé

Neuf réalisations en moyenne par match, trois rencontres qui s'achèvent avec un seul petit but d'écart... Côté spectacle, la Ligue Magnus a repris sur les chapeaux de roues.

Et le premier leader de l'élite, c'est Lyon. Pourtant, l'après-midi des Rhodaniens n'avait pas franchement bien débuté. À force de multiplier les erreurs défensives, les joueurs de François Dusseau ont vite été menés par Épinal (1-3). Puis les Lions ont perdu deux de leurs cadres. D'abord le gardien Tomi Virtanen, touché à la hanche. Puis, surtout, le capitaine Mitja Sivic, victime d'une fracture ouverte de l'humérus gauche dans le deuxième tiers, et vraisemblablement out pour les quatre prochains mois. Deux vilains coups du sort qui ont réveillé le LHC. Les Lions, rugissants, sont revenus à une longueur des Vosgiens peu après la mi-match (3-4, 34e). Un doublé d'Éric Galbraith dans l'ultime période leur a permis de prendre définitivement les devants (5-4).

Quatre jours après sa défaite en Coupe de la Ligue face à Lyon (1-3), Grenoble voulait se rassurer. Las, les Brûleurs de Loups ont enchaîné avec un second revers à domicile. Cette fois-ci, c'est Strasbourg qui a fait tomber la formation iséroise (3-4). L'Étoile Noire crée du coup la première surprise de la saison, grâce à un doublé de Jacob Goldberg et au premier but en Ligue Magnus du jeune défenseur Pierrick Hoehé.

Rouen, de son côté, n'a pas tremblé. 3-0 à la fin du premier tiers, 6-0 juste après la mi-match, les Dragons n'ont fait qu'une bouchée des Pingouins de Morzine/Avoriaz/Les Gêts, dominés au final 8-2. Marc-André Thinel et Jason Krog ont régalé le public de l'île Lacroix avec quatre points chacun.

Gap, aussi, a démarré par une victoire. Mais les Rapaces, eux, ont dû batailler pour venir à bout d'Amiens. Ce sont même les Gothiques qui ont ouvert la marque à l'Alp'arena, grâce à Kevin Bruijsten en supériorité numérique. Mais les champions de France ont rapidement inversé la tendance (2-1 à la 8e, 3-2 à la 13e)... avant de se retrouver une nouvelle fois à la traîne à la première pause (3-4). La deuxième période a clairement tourné à l'avantage des Gapençais. Qui égalisaient grâce à l'ex-Amiénois Maurin Bouvet (4-4, 21e). Et qui prenaient ensuite l'avantage avec deux buts inscrits en power-play (6-4, 31e). Amiens revenait lors du dernier tiers (6-6, 53e), mais les Haut-Alpins empochaient les trois points de la victoire grâce à une réalisation de Patrick Doherty marquée sept secondes après l'égalisation amiénoise. Score final : 7-6.

Match à suspense, aussi, entre Chamonix et Dijon. Les Chamois pensaient sans doute avoir fait le plus dur en menant 4-1 dès la 8e minute de jeu. Mais les Bourguignons n'ont rien lâché. Jusqu'à reprendre l'avantage juste avant la mi-match (4-5, 29e). Les Haut-Savoyards ont finalement fait la différence en fin de partie. Ils s'imposent 7-5 avec quatre points de Joris Bedin.

Quatre points aussi pour Josh Lunden : l'attaquant canadien a été impliqué sur chacun des buts marqués ce soir par Angers face à Brest. Les Ducs ont disposé des Albatros 4-1. Bordeaux, enfin, n'a pas manqué ses retrouvailles avec l'élite. Mené 0-2 à Briançon, le promu s'est finalement imposé 2-4 avec quatre buteurs différents (Vincent Cadren, Nicolas Besch, Francis Charland et Mathieu Cyr).

Les résultats : Lyon - Épinal 5-4, Angers - Brest 4-1, Rouen - Morzine/Avoriaz/Les Gêts 8-2, Grenoble - Strasbourg 3-4, Briançon - Bordeaux 2-4, Gap - Amiens 7-6, Chamonix - Dijon 7-5.

Le classement : 1. Lyon (3 pts), 2. Rouen (3), 3. Angers (3), 4. Gap (3), 5. Strasbourg (3), 6. Chamonix (3), 7. Bordeaux (3), 8. HCMAG (0), 9. Grenoble (0), 10. Dijon (0), 11. Brest (0), 12. Amiens (0), 13. Épinal (0), 14. Briançon (0).

Prochaine journée.- Vendredi 25 septembre : Amiens – Briançon. Samedi 26 septembre : Strasbourg – Angers, Épinal – Gap, Bordeaux – Lyon, Brest – Morzine/Avoriaz/Les Gêts, Rouen – Chamonix, Dijon – Grenoble.