Angers - Brest (Ligue Magnus, 1re journée)

Un Lunden de gala

Premier match de Ligue Magnus dans un Haras bien garni malgré la concurrence du football (Le SCO d'Angers recevait l'ESTAC de Troyes dans un match de championnat de Ligue 1).

La configuration de la patinoire, avec des vitres tout le long de la tribune principale, associée au temps estival fait que le soleil s'invite à la partie. En effet, un quart de la zone défensive brestoise est ensoleillée ! Ce fait de jeu ne semble pas poser de problème de visibilité aux visiteurs, et en particulier à Léo Bertein, le portier des Albatros.

BERTEINleo20141112047Les débats peuvent alors commencer, sous les ordres d'Alexandre Hauchart. Les Angevins, toujours privés de Michaël Busto et de Brian Henderson, prennent les choses en main dès le début de rencontre.

Malgré une domination territoriale, Angers n'est guère dangereux. Si ce n'est sur un tir à bout portant de Robin Gaborit... en plein dans le casque de Léo Bertein (8'). Quelques secondes plus tard, Gaëtan Cannizo se retrouve sur le banc des prisons pour obstruction. Angers installe rapidement son jeu de puissance et, sur une passe lumineuse de Josh Lunden, Maxime Lacroix vient tromper Léo Bertein dans le petit filet opposé (1-0, 9'22").

L'euphorie sera de courte durée puisque les Albatros vont réagir dans la foulée. Sur un superbe débordement de Michal Dian côté droit, celui-ci fixe bien Charles Lavigne et sert au second poteau Jaroslav Prosvic qui conclut en cage vide (1-1, 10'56").

Dès lors les débats s'équilibrent sans autre but jusqu'à la sirène, même si chaque équipe a eu l'opportunité d'évoluer à 5 contre 4 dans cette deuxième moitié de tiers.

Le début de seconde période est marqué par une pénalité stupide pour les Angevins. En effet, Josh Lunden tarde à retrouver ses partenaires sur la glace et Alexandre Hauchart siffle fort justement un retard de jeu pour l'équipe de Jean-François Jodoin. Heureusement pour les Ducs, cette supériorité brestoise sera sans conséquence.

Angers, sans vraiment dominer, va tout de même reprendre l'avantage. Avec un peu de chance il faut bien l'avouer. Maxime Lacroix, après une percée côté droit, centre sans grande conviction. Le palet est freiné bien malencontreusement par un défenseur brestois et stoppe sa course devant le slot. Matthieu Frécon, du revers, trouve la lucarne d'un Léo Bertein livré à lui-même (2-1, 26'24").

À la mi-match, Angers fait le break par le surprenant Joh Lunden. Alors qu'il rentre côté gauche dans la zone adverse, il décoche un tir ras glace aussi soudain qu'inattendu. Léo Bertein ne s'y attendait vraiment pas et laisse passer la rondelle entre ses bottes (3-1, 30'56"). Le cerbère breton est loin d'être irréprochable sur cette action. Sébastien Oprandi prend alors un temps mort pour remobiliser son équipe.

La fin de tiers est équilibrée et les Angevins subissent quelques frayeurs, notamment à cause de leur gardien Charles Lavigne. L'ex-portier des Rapaces de Gap aime s'aventurer loin de ses cages et joue souvent avec le feu. Heureusement pour lui, ses quelques actions "cavalières" sont sans conséquence sur le tableau d'affichage.

Les Ducs enfoncent le clou dès le début de la troisième période. Les Albatros se retrouvent en infériorité numérique suite à une faute de Edgars Dikis. Angers installe vite son jeu de puissance et Josh Lunden - décidément dans tous les bons coups ce soir - décoche un tir qui finit le long du poteau gauche de Léo Bertein. Le gardien des Albatros est bien masqué par le travail de Matthieu Frécon sur cette action (4-1, 41'52").

Les hommes de Sébastien Oprandi sont abattus. Au contraire d'Angevins qui se contentent de gérer le score. Les Ducs laissent la maîtrise du palet aux Albatros. Ces derniers inquiètent quelque peu Charles Lavigne, mais le gardien angevin est dans un bon soir. Il annihilera toutes les tentatives adverses.

Les Ducs glanent donc trois points au terme d'une rencontre qu'ils ont globalement maîtrisé. L'assise défensive est solide. En attaque, la complémentarité entre Josh Lunden et Maxime Lacroix est prometteuse pour la suite de la compétition. Les autres blocs doivent se mettre au diapason puisque seule la première ligne angevine a scoré ce soir.

Pour les Albatros, il faudra mieux faire. Notamment au niveau de l'attaque puisque le réalisme n'était pas au rendez-vous.

Étoiles du match : *** Josh Lunden (Angers), ** Maxime Lacroix (Angers), * Matthieu Frécon (Angers).

 

Angers - Brest 4-1 (1-1, 2-0, 1-0)
Samedi 19 septembre 2015 à 18h30 à la patinoire du Haras. 900 spectateurs.
Arbitrage d'Alexandre Hauchart assisté de Yann Furet et Clément Goncalves.
Pénalités : Angers 6' (2', 2', 2') ; Brest 20' (4', 10', 6').
Tirs cadrés : Angers 21 (9, 6, 6) ; Brest 28 (7, 8, 13)

Évolution du score :
1-0 à 09'22" : Lacroix assisté de Lunden (sup. num.)
1-1 à 10'14" : Prosvic assisté de Dian et Hujsa
2-1 à 26'24" : Frecon assisté de Lacroix et Lunden
3-1 à 30'56" : Lunden assisté de Lacroix et Frecon
4-1 à 41'52" : Lunden assisté de Frecon (sup. num.)