Amiens - Rouen (Coupe de la Ligue, Poule B, 4è journée)

Champagne au Coliséum !

Avec 2 victoires en 3 rencontres, les Gothiques veulent continuer leur bon parcours en coupe de la ligue face au rival rouennais qui réussit le début de saison parfait, avec 4 victoires en autant de rencontres. La tâche sera toutefois compliquée pour les Gothiques qui comptent 4 absents au moment du coup d’envoi, mais ils enregistrent le retour de Romain Bault en défense.

 

Contre le cours du jeu.

Les Rouennais attaquent très fort la rencontre et mettent la pression d’entrée sur les Gothiques qui vont vite se retrouver asphyxiés dans leur zone. Labelle, trouvé dans le slot par Thinel, est proche d’ouvrir la marque, mais son tir en pivot frôle le montant d’O’Keefe. Les Dragons insistent, mais le gardien amiénois se montre impérial sur le début de rencontre.22 09 15 Amiens Rouen 1

Contre toute-attente ce sont les Gothiques qui ouvrent le score par Tim Crowder, lancé par Carr en contre-attaque, qui arme un slap surpuissant trompant Sabourin (1-0, 3’36). Le but réveille un peu les amiénois qui vont être proches de doubler la mise par Bruijsten, mais son tir voilé est arrêté, difficilement, par Sabourin.

Le match est alléchant et les deux équipes se répondent coup pour coup, avec Manavian et Thinel qui viennent tenter leur chance de près sur la cage amiénoise, sans succès. Si les Gothiques se procurent une belle occasion par Champagne en contre-attaque, qui rate son dernier geste, ce sont les rouennais qui vont se montrer les plus entreprenants en fin de période.

Patrick Coulombe pense avoir l’égalisation au bout de la crosse, mais O’Keefe réalise un superbe arrêt pour maintenir l’écart. Puis c’est Thinel qui tente un slap ravageur, mais il ne trouve pas le cadre. On retrouve le même Thinel quelques instants plus tard lorsqu’il sert Labelle seul dans le slot, mais il bute également sur un Mitch O’Keefe de gala.

La période se termine sur une nette domination rouennaise, qui pourtant son derrière au score.

 

Les débats s’équilibrent.

Pour éviter de se faire surprendre et pour garder l’avantage au score, les Gothiques décident de prendre le jeu à leur compte, et mettent plusieurs Sabourin à contribution, mais sans réel danger. Et comme au premier tiers, un but arrive plutôt contre le cours du jeu. Thinel trouve Jason Krog qui transperce O’Keefe et permet aux siens d’être de nouveau à égalité (1-1, 26’44).

22 09 15 Amiens Rouen 2Ce but va donner encore plus d’envie aux amiénois qui vont obtenir leur première supériorité du match suite à un festival de Carpentier au milieu des rouennais. Le premier jeu de puissance va faire mouche. Champagne rentre en zone offensive, laisse en retrait à Béron qui donne tout de suite à Tim Crowder. Le sniper prend un tir à mi-hauteur que Champagne dévie pour redonner l’avantage aux amiénois (2-1, 31’07).

Rouen a une belle opportunité d’égaliser mais Guillemain, totalement seul dans le slot, ne parvient pas à tromper O’Keefe alors qu’il avait pris tout son temps pour l’ajuster. Les Gothiques bénéficient d’une nouvelle supériorité à 3 minutes de la fin de la seconde période, mais ce sont les Dragons qui vont bénéficier d’une occasion, avec Damien Raux esseulé dans le slot, mais il bute à son tour sur le gardien amiénois. Quelques secondes plus tard, Kevin Bruijsten, sur une passe en retrait de Paul Crowder, tente un « one-timer », mais Sabourin est vigilant.

Le second tiers, beaucoup plus équilibré et moins enlevé que le premier, s’achève sur le même écart qu’au tiers précédent.

 

Pour 9 secondes..

Amiens veut mettre la tête des Rouennais sous l’eau, et décide de prendre à nouveau le contrôle du jeu dans la dernière période. Paul Crowder est tout proche d’accentuer l’écart, mais son tir du revers vers la lucarne est bien lu par Sabourin qui ne se fait pas surprendre. Le portier rouennais va toutefois s’incliner lorsque Luke donne en retrait à Champagne qui arme un slap surpuissant à bout pourtant (3-1, 46’43).

Les Rouennais ont l’occasion de revenir dans le match sur une infériorité numérique, mais Lampérier, en contre, ne trouve pas la faille d’O’Keefe. Sabourin va ensuite réaliser un arrêt de très grande classe devant Bruijsten pour l’empêcher de corser l’addition. Le cerbère rouennais est ensuite sauvé par sa barre transversale sur un joli tir de Fillman.22 09 15 Amiens Rouen 3

Les Dragons sont en fâcheuse posture mais sentent qu’ils peuvent faire quelque chose. Ils arrivent à provoquer la faute de Serer à 7 minutes du terme, et vont revenir au score sur cette supériorité numérique, grâce à Arrossamena qui nettoie la lucarne d’O’Keefe. Florian Chakiachvili écope d’une méconduite à 3 minutes de la fin, mais ça ne met pas fin aux ardeurs rouennaises qui poussent très fort afin d’arracher au moins un point. Dany Sabourin sort avec plus d’1 minute et 20 secondes à jouer dans la rencontre, mais O’Keefe tient la baraque amiénoise avec brio.

Fabrice Lhenry prend son temps mort, et envoie ses meilleurs artilleurs sur la glace. Le palet tourne vite et bien, et c’est sur un tir de Konttinen à la bleue, dévié par Yorick Treille, que les Dragons parviennent à égaliser, avec 9 secondes restantes au compteur. Cruel pour les amiénois.

Le buzzer retentit et les deux équipes partent en prolongation.

 

Tension palpable

Les premières minutes sont équilibrées, jusqu’à une pénalité contre Jeff Smith. Les Rouennais mettent dès lors une pression constante sur le but amiénois, mais O’Keefe continue son show et ne laisse rien passer. Et lorsqu’il est dépassé, Marc-André Thinel n’arrive pas à mettre le palet au fond. Sacha Treille pense également donner la victoire, mais O’Keefe réalise un superbe arrêt pour permettre aux siens de croire encore au succès.

Arrossamena va également avoir une très belle opportunité à son tour lorsqu’il se présente seul face à O’Keefe, après avoir récupéré le palet dans la crosse de Bault, mais il ne parvient pas à tromper son vis-à-vis.

Amiens va s’offrir une seule réelle occasion dans cette prolongation. A 10 secondes de la fin, Tim Crowder à la bleue réussit une belle passe à travers la zone pour Fabien Kazarine à côté du but, le jeune amiénois donne à Béron dans le slot, il shoot, mais Sabourin reste vigilant, et envoie les deux équipes à la séance de fusillades.

A ce petit jeu des tirs aux buts, les Gothiques vont se montrer les plus précis.
Joël Champagne est le premier tireur, et il trouve la lucarne de Sabourin. Nicolas Arrossamena tire au-dessus. Tim Crowder réalise une feinte et marque du revers avec un peu de réussite, et Sacha Treille voit son tir bloqué par O’Keefe, grand artisan de la victoire amiénoise ce soir.

Elus meilleurs joueurs du match : Nicolas Arrossamena (Rouen), Mitch O’Keefe (Amiens).

 

Amiens – Rouen 4-3 (1-0, 1-1, 1-2, 0-0, 1-0)
Mardi 22 septembre 2015 à 20h à la patinoire du Coliséum, 3000 spectateurs.
Arbitrage de Alexandre Hauchart assisté de Jérémie Douchy et Thomas Caillot.
Pénalités : Amiens 6' (2', 0', 2', 2’), Rouen 18' (0', 4', 2+10', 2’)
Tirs cadrés : Amiens 32 (6, 14, 9, 3), Rouen 45 (14, 13, 11, 7)

Évolution du score :
1-0 à 03'36 : Tim Crowder assisté de Tim Carr et Fabien Kazarine
1-1 à 26'44 : Jason Krog assisté de Marc-André Thinel et Olivier Labelle
2-1 à 31'07 : Joël Champagne assisté de Tim Crowder et Grégory Béron (supériorité numérique)
3-1 à 46'42 : Joël Champagne assisté de Shane Luke et Kevin Bruijsten
3-2 à 54'37 : Nicolas Arrossamena assisté de Olivier Labelle et Dany Sabourin (supériorité numérique)
3-3 à 59'51 : Yorick Treille assisté de Tero Konttinen et Jason Krog

Tirs aux buts :
Amiens : Joël Champagne (marqué), Tim Crowder (marqué)
Rouen : Nicolas Arrossamena (raté), Sacha Treille (arrêté)

Amiens

Attaquants :
Shane Luke – Joël Champagne (C) – Kevin Bruijsten (A, +1)
Fabien Kazarine – Paul Crowder (-1, 2’) – Tim Crowder (-1)
Romain Carpentier – Marius Serer – Rémi Thomas

Défenseurs :
Jeff Smith (-1, 2’) – Romain Bault (-1)
Grégory Béron (A) – Tim Carr (+1)
Nicolas Leclerc (+2) – Mitch Fillman

Gardien :
Mitch O’Keefe

Remplaçants : Guillaume Duquenne (G), Adrien Josse, Axel Prissaint, Hector Vrielynck, Rudy Matima. Absents : Zbynek Hrdel, Loïc Coulaud, Quentin Fauchon et Fabien Bourgeois (blessés)

 

Rouen

Attaquants :
Marc-André Thinel (+1) – Jason Krog (+1) – Olivier Labelle (-1, 2’)
Sacha Treille (2’) – François-Pierre Guénette (A, -1) – Yorick Treille (A, +1)
Loïc Lampérier – Dustin Whitecotton – Nicolas Arrossamena
Fabien Colotti – Damien Raux – Dan Koudys.

Défenseurs :
Antonin Manavian (2’) – Patrick Coulombe (C, +1)
Tero Konttinen – Florian Chakiachvili (2+10’)
Brieuc Houeix – Léo Guillemain (-1).

Gardien :
Dany Sabourin.

Remplaçant : Quentin Papillon (G). Absents : Vincent Nesa et Olivier Dame-Malka.