Amiens - Briançon (Ligue Magnus, 2e journée)

Amiens en contrôle 

Amiens accueille Briançon, deux équipes battues lors de la première journée de Ligue Magnus (7-6 à Gap pour les Gothiques et 4-2 contre Bordeaux pour les Diables Rouges) et qui veulent se relancer dans cette saison de tous les dangers.

Premier tiers stérile

Les Gothiques se mettent en action avant même la première minute de jeu, Shane Luke se mettant en évidence par deux fois. Son premier tir est difficilement repoussé par Idoff et son deuxième passe légèrement au-dessus du but.25 09 15 Amiens Briancon 1

Briançon réagit par Reese dont le slap est repoussé de l’épaule par O’Keefe. Une superbe combinaison amiénoise entre Paul Crowder, Grégory Béron et Tim Crowder est proche d’aboutir, mais le tir de ce dernier est stoppé par les jambières d’Idoff. On retrouve Béron 3 minutes plus tard sur une superbe passe pour Bruijsten qui reprend de volée, mais Idoff parvient à faire l’arrêt de justesse. 

Après huit minutes d’un jeu assez alléchant, la rencontre perd de son intensité, avec un jeu essentiellement en zone neutre, et avec des défenses prenant le pas sur les attaques. Briançon s’offre une belle chance d’offrir le score à la 16e minute, mais Peter Bourgaut, seul devant O’Keefe, manque le cadre. À la toute fin de tiers, Tim Crowder reprend de volée une passe de son frère et Idoff arrête le palet difficilement.

 

Les Gothiques prennent les devants 

Il n’y a même pas une minute au compteur de la seconde période que les Gothiques ouvrent la marque. Grégory Béron arme un slap à la bleue, s’en suit un cafouillage et Kevin Bruijsten pousse le palet au fond (1-0, 20’42).

25 09 15 Amiens Briancon 2Les Amiénois ont le contrôle du jeu, et sont proches de doubler la mise en break, mais Tim Crowder rate son dernier geste avant de tirer et ne parvient pas à inquiéter Idoff. Briançon a une belle opportunité d’égaliser lorsque Larsson surprend Béron à la bleue en infériorité et part en contre. Le défenseur français l’accroche et concède le pénalty. Heureusement pour les hommes de Smith, O’Keefe se montre solide et déjoue Larsson.

Amiens a encore l’occasion de faire le break, mais Shane Luke, sur un caviar de Fillman, ne parvient pas à tromper Idoff. Le break sera fait quelques secondes plus tard. Champagne rate un tir ouvert, mais récupère le palet à genoux, parvient à se retourner et transperce Idoff (2-0, 34’43). En fin de période, Carpentier touche le poteau des Diables Rouges.

 

Amiens déroule mais perd Shane Luke 

Les hommes de Smith attaquent la dernière période comme les deux autres : en mettant une forte pression. Paul Crowder fait une passe abandon pour Béron qui transmet aussitôt à Kazarine qui bute sur Idoff. Quelques secondes plus tard, Luke centre fort vers la cage, Champagne parvient à toucher et met le palet dans la lucarne d’Idoff (3-0, 42’17).

Les Gothiques ne relâchent pas la pression et corsent l'addition. Carpentier fait le tour de la cage, donne du revers à Kazarine qui bat Idoff (4-0, 44’51). Joël Champagne arme un missile en zone offensive, trouve la lucarne et s’offre un deuxième triplé en deux matches (5-0, 45’30). Moins d’une minute plus tard, Kazarine est proche de s’offrir un doublé, mais Idoff réalise un superbe arrêt devant le meilleur espoir de la saison passée.25 09 15 Amiens Briancon 3

Briançon évite le blanchissage grâce à Sonny Karlsson qui parvient à tromper O’Keefe d’un tir dans la lucarne imparable (5-1, 48’53). Carpentier, encore intenable, est proche d’ouvrir son compteur. Son tir du revers en direction de la lucarne est repoussé par Idoff, il prend son propre rebond et tente à nouveau sa chance, mais le gardien suédois ne se laisse pas surprendre une nouvelle fois.

En infériorité, Joël Champagne fait un travail remarquable pour servir Rémi Thomas qui part en contre. Le jeune Français trébuche, parvient à se relever en gardant le palet et arme un shoot qui passe de peu à côté. Quelques secondes plus tard, Sterbak arme un slap à la bleue, Lafrance dévie juste devant la cage et réduit l’écart (5-2, 56’34).

Les Gothiques laissent le temps défiler dans les dernières minutes d’un match qu’ils ont globalement maîtrisé. Un beau succès pour lancer la saison de Ligue Magnus, mais une victoire chère payée puisqu’ils perdent un nouveau joueur sur blessure, Shane Luke ayant dû quitter ses partenaires à 15 minutes du terme suite à une charge de Bernillon. Le Canadien souffre d’une commotion cérébrale.

Elus meilleurs joueurs du match : Sebastian Idoff (Briançon) et Joël Champagne (Amiens).

 

Amiens – Briançon 5-2 (0-0, 2-0, 3-2)
Vendredi 25 septembre 2015 à 20h à la patinoire du Coliséum, 2442 spectateurs.
Arbitrage de Jérémy Rauline assisté de Yann Furet et Thomas Caillot
Pénalités : Amiens 20' (2', 6', 2+10'), Briançon 14' (4', 8', 2')
Tirs cadrés : Amiens 34 (9, 16, 9), Briançon 22 (7, 7, 8)

Évolution du score :
1-0 à 20'42 : Bruijsten assisté de Béron et P. Crowder (sup. num.)
2-0 à 34'43 : Champagne assisté de P. Crowder et T. Crowder (sup. num.)
3-0 à 42'17 : Champagne assisté de Bruijsten et Luke
4-0 à 44'51 : Kazarine assisté de Carpentier et Serer
5-0 à 45'30 : Champagne assisté de Bruijsten
5-1 à 48'53 : Karlsson assisté de Mrena
5-2 à 56'34 : Lafrance assisté de Sterbak et Karlsson (sup. num.)


Amiens

Attaquants :
Shane Luke (+1) puis Rudy Matima (+1) à 45’00 – Joël Champagne (C, +2) – Kevin Bruijsten (A, +2)
Fabien Kazarine (2’) – Paul Crowder (-1, 2’) – Tim Crowder (-1)
Romain Carpentier (+1) – Marius Serer (+1) – Rémi Thomas

Défenseurs :
Jeff Smith (+2, 4+10’) – Romain Bault (+1)
Grégory Béron (A) – Tim Carr (-1)
Nicolas Leclerc (+1) – Mitch Fillman (+1)

Gardien :
Mitch O’Keefe

Remplaçants : Guillaume Duquenne (G), Adrien Josse, Hector Vrielynck. Absents : Zbynek Hrdel, Loïc Coulaud, Quentin Fauchon et Fabien Bourgeois (blessés)

Briançon

Attaquants :
Kevin Bernillon (-1, 2’) – Tomas Larsson (C, -1) – Norbert Abramov
Cédric Di Dio Balsamo – Steve Reese (-1) – Sonny Karlsson
Peter Bourgaut (A, -2) – Toby Lafrance (A) – Balint Magosi (-2, 6’)
Benjamin Villot – Robin Colomban – Loïc Farnier

Défenseurs :
Brice Mansouri – Christopher Aspeqvist (-1)
Andrej Mrena (+1) – Paul Bahain (-1)
Marcel Sterbak – Kevin Igier (-2, 4’)
Otto Jaksch

Gardien :
Sebastian Idoff

Remplaçant : Julian Junca (G).