La Hockey Week à Lyon, de nouveau un succès

Les équipes AHL sont de retour chez elles, Rouen est à Strasbourg et Lyon à Briançon. C'est un fait : la Hockey Week, c'est terminé.

Retour sur une semaine de hockey exceptionnelle.

 

Crunch Utica

Jeudi 1er octobre, 20h30 - SyracuseCrunch vs Utica Comets

Le public lyonnais s'apprête à (re)découvrir le Crunch de Syracuse, accompagné cette année des Comets d'Utica, finalistes de la Coupe Calder en juin dernier. Une belle affiche donc, entre deux équipes dont c'est le premier match cette saison, avec une partie de l'effectif qui doit prouver sa valeur et gagner sa place dans le roster.

Niveau assez proche, de très bons gardiens dans les cages (Wilcox pour le Crunch, Cannata pour les Comets), un but refusé pour Syracuse à cause d'un joueur dans la zone du gardien, et un but valide pour Utica, marqué par Nicklas Jensen. Résultat du match : Utica l'emporte 1-0. Du bon hockey mais peu de spectacle, malgré quelques joueurs qui se sont démarqués, à l'image de Yanni Gourde pour Syracuse et de Jordan Subban pour Utica.

Vendredi 2 octobre, 20h30 - Utica Comets vs Syracuse Crunch

Dans une patinoire un peu plus remplie, vendredi soir oblige, les deux formations jouent le match retour. Qui dit camp d'entraînement dit changements dans les alignements. Ainsi, Syracuse a mis Martindale et Gourde au repos, et a aligné Richard et Vermin. Pour Utica, Shattock et Labate sont laissés au repos, et Ehrhardt et Jones sont alignés.

L'intensité est au rendez-vous, avec pas moins de trois combats qui éclatent dans le premier tiers. Tomber de gants, coups de poings, casques qui volent : le ton est donné. Au total, c'est 24' de pénalité pour Syracuse (2'x2, 5'x2, 10') et 16' pour Utica (2'x3, 5'x2). Après toutes ces pénalités, Syracuse ouvre le score par Tanner Richard, avant de voir Utica recoller au score moins de 20 secondes plus tard.

Durant les deux périodes suivantes, les pénalités continuent à s'accumuler, sans bagarre cependant, et sans but non plus. Il faudra aller en prolongation pour que De Angelo donne la victoire à Syracuse, 2-1.

LHC Crunch

Dimanche 4 octobre, 14h30 - LHC Les Lions vs Syracuse Crunch

L'arrivée à la patinoire permet de découvrir la surprise du jour : Virtanen laissé au repos, Macrez sur le banc, et dans le but, portant le maillot de Virtanen et la culotte de Syracuse, se trouve Adam Wilcox, gardien du Crunch, qui affrontera son équipe. C'est donc Allen York qui prend place dans la cage de Syracuse.

Après la leçon de hockey prise la veille contre Rouen, les Lions sont attendus au tournant, même si l'enjeu est faible sur un match de ce type, d'autant plus lorsqu'il a lieu entre un match de saison régulière et le dernier match de poule de Coupe de la Ligue. Les Lions s'étaient inclinés face à Syracuse sur le score de 1-3 un an plus tôt, jour pour jour.

Le match démarre très rapidement, les joueurs de Syracuse souhaitant s'affirmer face à l'équipe hôte de cette Hockey Week, et certainement également marquer contre leur propre gardien. Wilcox donc, qui est très sollicité dès les premières secondes de jeu, mais parvient à garder sa cage inviolée pendant le premier tiers, malgré 15 tirs cadrés de Syracuse, contre 5 seulement pour Lyon. A la pause, et alors qu'il était arrivé sur la glace en provenance du vestiaire de Syracuse, les joueurs lyonnais insistent pour qu'il les accompagne dans leur vestiaire, comme tout joueur de l'équipe.

En deuxième période, la pression mise par Syracuse depuis le début de la rencontre va finir par payer, et Blunden puis Erne permettent au Crunch de mener 2-0 après 40 minutes. La dernière période sera à sens unique, les Lions sont fatigués et vont encaisser 3 buts, dont 2 par Erne et 1 par Ikonen. Le score est sévère mais la domination était bien là. Wilcox reçoit l'étoile du match pour les Lions, après l'avoir reçue avec Syracuse pour son premier match.

 

Rouen Utica

Dimanche 4 octobre, 18h30 - Dragons de Rouen vs Utica Comets

En clôture de la Hockey Week, c'est LE match attendu, tant le niveau de jeu des Dragons aperçu la veille au soir face à Lyon laisse présager une belle confrontation. Et en effet, dès la première mise au jeu, les Dragons et les Comets proposent un très beau hockey, rapide et fluide. C'est Utica (Zalewski) qui ouvre le score assez rapidement dans le premier tiers, mais Rouen égalise immédiatement par Arrossamena, puis prend deux buts d'avance grâce à Coulombe et Dame Malka. Les Rouennais utilisent intelligemment leur expérience face à de jeunes joueurs qui se laissent assez facilement prendre au jeu et partent à la faute. Même si on peut penser que les Comets ne sont pas encore à leur vitesse de croisière, Rouen réalise une prestation plus que convaincante face à cette formation d'AHL. Dans le 3e tiers, Fox permet à Utica de revenir à 1 but, mais Arrossamena redonne presque immédiatement 2 buts d'avance à Rouen. Dans ce dernier tiers chargé en buts, Jensen permet à Utica de revenir à nouveau à 1 but des Dragons, avant que Thinel assure la victoire des siens dans les dernières minutes du match.

Cette deuxième Hockey Week a permis aux passionnés de hockey d'assister à de beaux matchs, mais également à des curieux de découvrir le hockey sur glace dans les meilleures conditions.

Les confrontations entre équipes d'AHL restent des rencontres de préparation avant une longue saison et avec un effectif non définitif, et doivent être considérées comme des occasions pour le staff de tester des joueurs et des alignements avant de rentrer dans le vif du sujet.

Les rencontres entre équipes d'AHL et de Ligue Magnus sont des rencontres de gala, et pour la première fois une équipe française, en l'occurrence Rouen, parvient à l'emporter. Lyon a échoué par deux fois face à Syracuse, alors que Grenoble avait échoué face à Binghamton l'an passé.

Avec cette première pour une formation française, Rouen paraît plus que jamais favori dans la course pour la Ligue Magnus, tant les Dragons semblent dominants dans tous les aspects du jeu.