Karjala : 2e trophée en 2 ans pour la Suède

Ce dimanche se déroulait un Finlande - Suède aux allures de finale.
 
KRONWALL Staffan 150501 306Malgré la leçon russe subie la veille par les Suédois, ceux-ci étaient en course pour remporter une deuxième Coupe Karjala en deux ans. Alors que les Tchèques avaient vaincu la Russie, encore fallait-il que la Tre Kronor s'impose face aux grands rivaux finlandais. 
 
L'année dernière, c'était Henrik Karlsson qui avait permis le succès suédois en réalisant un blanchissage pour une victoire 3-0. Mais cette fois-ci, le sélectionneur Pär Mårts a décidé d'aligner Viktor Fasth. Fasth qui fut devant la cage d'une des finales les plus douloureuses du hockey suédois, celle du Mondial 2011 perdue 6-1... contre la Finlande. 
 
Mais ce dimanche, cela a parfaitement commencé pour la Suède puisqu'elle a ouvert le score à la 14e minute. Martin Johansson a bien conservé le puck derrière la cage avant de le remettre devant le but, Dick Axelsson rate la réception mais Joel Lundqvist a bien suivi l'action puisqu'il peut s'emparer du palet et le placer sous la barre (0-1). Le capitaine de Frölunda inscrit alors sa troisième réalisation en trois matches. 
 
Au début du second tiers-temps, la Suède double la mise. Staffan Kronwall réalise à son tour un travail remarquable derrière les filets finlandais, le défenseur Aleksi Elorinne tente alors de lui faire barrage, mais ce bébé de 1m95 se retrouve à terre ! La locomotive Kronwall fait le tour de la cage, tire du revers et Jimmie Ericsson profite du rebond pour déjouer Juha Metsola (0-2).
 
À la 35e minute, Joel Lundqvist est pénalisé pour un faire trébucher. Jeu de puissance finlandais, voilà une belle occasion pour la troupe de Kari Jalonen qui en profitera... quatre secondes plus tard ! Sami Lepistö frappe de la ligne bleue, la tentative du défenseur d'Oufa est particulièrement haute, ce qui ne manque pas de surprendre Fasth (1-2).
 
Un autre avantage numérique, c'est ce qui permettra finalement de consolider le succès suédois. À dix minutes de la fin, côté droit, Linus Omark place un lancer précis petit côté, Metsola est trop court de la mitaine (1-3). Omark, récemment élu joueur du mois en KHL par le site russe Championat, obtient un 4e point dans ce tournoi.
 
Ce ne sera toutefois pas le score final. La Finlande hérite d'un nouveau jeu de puissance à 58'18" et Juha Metsola quitte sa cage. Avec une transversale parfaite, Toni Koivisto trouve Kristian Kuusela, poteau gauche, qui n'a guère de difficulté à marquer (2-3). 
 
Mais avec 8 secondes de jeu, il est trop tard pour empêcher la victoire suédoise. Extrêmement déçu après le match contre la Russie, l'entraîneur Pär Mårts est satisfait de la réaction de ses joueurs. Sans avoir pu mettre la main sur la Coupe Karjala entre 1997 et 2013, la Suède remporte pour la deuxième année consécutive le trophée chez le grand rival finlandais.
 
 
Finlande - Suède 2-3 (0-1, 1-1, 1-1)
Dimanche 8 novembre 2015 à 17h00 à la Hartwall Areena d'Helsinki. 11295 spectateurs.
Arbitrage de Jan Hribik et René Hradil (TCH) assistés de Sakari Suominen et Markus Hägerström (FIN).
Pénalités : Finlande 4' (0', 0', 4'), Suède 8' (2', 2', 4').
Tirs : Finlande 29 (11, 15, 3), Suède 24 (6, 9, 9).
 
Évolution du score :
0-1 à 13'46" : Lundqvist assisté de Johansson et Axelsson 
0-2 à 23'43" : Ericsson assisté de Kronwall et Norman
1-2 à 34'48" : Lepistö assisté de Hietanen et Pesonen (sup. num.)
1-3 à 49'13" : Omark assisté de Hersley (sup. num.)
2-3 à 59'52" : Kuusela assisté de Koivisto
 
 
Finlande
 
Attaquants :
Pekka Jormakka (-1) - Jarmo Koskiranta (-1) - Toni Koivisto (-1)
Tomi Sallinen (2') - Tommi Huhtala - Kristian Kuusela
Harri Pesonen - Petri Kontiola (A) - Oskar Osala (2')
Mika Pyörälä (-1) - Jani Lajunen (-1) - Teemu Hartikainen (-1) 
Tuomas Kiiskinen
 
Défenseurs :
Anssi Salmela (-1) - Juuso Hietanen
Lasse Kukkonen (C) - Atte Ohtamaa 
Aleksi Elorinne (-1) - Tommi Kivistö (-1)
Sami Lepistö (A, -1)
 
Gardien :
Juha Metsola [sorti à 58'18"]
 
Remplaçant : Harri Säteri (G).
 
Suède
 
Attaquants :
Dick Axelsson (+1) - Joel Lundqvist (A, +1, 2') - Martin Johansson (+1)
Marcus Sörensen (+1) - Jimmie Ericsson (A, +1) - John Norman (+1)
David Ullström - Robert Rosén - Martin Lundberg
Linus Omark - Andreas Engqvist (2') - Nicklas Danielsson (2')
 
Défenseurs : 
Patrik Hersley (+1) - Staffan Kronwall (C, +1)
Daniel Rahimi (2') - Jonas Junland
Erik Gustafsson - Magnus Nygren 
Johan Fransson (+1) - Jonas Ahnelöv (+1)
 
Gardien :
Viktor Fasth
 
Remplaçant : Henrik Karlsson (G).