Ligue Magnus (10e journée) : Épinal face au défi angevin

Programme chargé pour les pensionnaires de Ligue Magnus en cette fin de semaine. Le week-end débute ce soir avec, notamment, un duel capital pour la course au podium entre Angers et Épinal. Tout le monde retrouvera la glace dès dimanche pour une nouvelle journée de championnat.
 
Strasbourg - Rouen. Entre la trêve internationale de début novembre, le report post-attentats et sa participation à la Coupe Continentale du week-end dernier, Rouen n'a plus mis un patin en championnat depuis le 31 octobre. Résultat : les Normands ont fini par céder la première place du classement à Angers. Meilleure attaque et meilleure défense de la ligue, le RHE 76 a du coup besoin de s'imposer à Strasbourg pour espérer récupérer le leadership de l'élite. Mais attention, les Rouennais ont déjà perdu cette saison en Alsace. Le 6 octobre en Coupe de la Ligue, leur visite de l'Iceberg s'était soldée par une défaite (3-1). L'Étoile Noire de Daniel Bourdages compte bien rejouer le même coup face à des Dragons qui disputeront là leur cinquième match en une semaine.
 
 
Dijon - Amiens. Semaine compliquée pour les Ducs bourguignons. Mardi, les Dijonnais ont perdu le match aller de leur quart de finale de Coupe de la Ligue (6-2 à Rouen). Le lendemain, les arrières Rémi Blanchard et Samuel Groulx quittaient, un peu sans prévenir, le club. Depuis, les deux Québecois ont été remplacés par deux nouveaux renforts étrangers, le Suédois Filip Björk et le Canadien Dallas Ehrhadt. Mais la lanterne rouge se serait bien passée de ce nouveau souci, alors qu'Amiens débarque sur sa glace de Trimolet. Où le DHC, plus mauvaise défense de la ligue, n'a toujours pas marqué le moindre point (trois défaites dans le temps réglementaire en trois sorties). Côté amiénois, on panse peu à peu ses plaies. Depuis le début de la saison, les Gothiques n'ont encore jamais pu aligner une équipe au complet. En Bourgogne, seuls deux joueurs manqueront dans l'alignement : le Tchèque Zbynek Hrdel, ainsi que le Canadien (et ex-Dijonnais) Timothy Crowder. Mais les Picards, qui ne comptent qu'un seul succès en quatre déplacements, sont méfiants. Leur dernier match officiel, un quart de finale de Coupe de France disputé le 17 novembre, les Gothiques l'ont perdu (4-1). Et c'était à Dijon, justement...
 
 
Grenoble - Bordeaux. Après un très bon début de championnat (quatre victoires et un revers en prolongation lors des cinq premières journées), Bordeaux est dans le dur. Le promu girondin reste sur trois défaites d'affilée en Ligue Magnus. Mais pas question pour les Boxers de se laisser décrocher. Les Bordelais veulent se reprendre, ce soir, à Grenoble. Là où a été formé leur manager, Stéphan Tartari. Les Isérois ont eux aussi besoin de se rassurer. Plutôt fringants à l'extérieur (trois victoires, une défaite en prolongation et une défaite aux tirs au but), les Brûleurs de Loups sont souvent à la peine à domicile (une victoire contre Amiens, des défaites face à Strasbourg et Rouen). Un succès leur permettrait, en plus, de prendre au classement quatre points d'avance sur Bordeaux.
 
 
Brest - Chamonix. Leur victoire, samedi dernier, en prolongation face à Dijon (4-3) a fait du bien aux Albatros. Les Bretons, qui restaient sur trois revers de rang, veulent maintenant enchaîner avec un second succès à domicile. Face, là aussi, à un adversaire direct au classement. Car Chamonix navigue dans les mêmes eaux. Des eaux dangereuses et synonymes de play-downs en fin de saison, d'ailleurs. Les Haut-Savoyards, 12es, n'ont que deux petits points de retard sur les Brestois. Seulement, les Chamois ne sont guère efficaces dès qu'ils s'éloignent du Mont-Blanc. Ils n'ont jusqu'ici gagné qu'un seul de leurs cinq déplacements. Et ils viennent d'être blanchis à Lyon (3-0). Coté brestois, on jouera sans l'imposant gabarit de Cody Mathieu. Le défenseur franco-américain vient d'être libéré par le club breton.
 
 
Angers - Épinal. Depuis samedi dernier, Angers est le nouveau leader de la Ligue Magnus. Un statut que les Ducs vont étrenner face à Épinal, l'autre équipe très en forme du moment. Qui reste sur sept victoires d'affilée. Contre (seulement) six côté angevin... Bref, on devrait voir du sacré spectacle sur la glace du Haras. Du spectacle et de l'intensité, aussi. « On s'attend à un bon combat, mais on est prêt pour ça », a prévenu Stéphane Barin dans les colonnes de Vosges Matin. L'entraîneur des Gamyo sait toutefois que la citadelle angevine ne tombe pas comme ça. Certes, les Lorrains s'y sont imposés à deux reprises l'an passé (3-4 ap en saison régulière et 1-4 en play-offs). Mais avant cela, leur bilan dans le Maine-et-Loire, depuis leur accession au plus haut-niveau en 2003, était de 3 victoires pour 14 défaites. Épinal jouera ce soir avec sa dernière recrue, l'attaquant italo-canadien Dorian Peca. Mais sans son défenseur Martin Charpentier, blessé à la main et sur la touche pour les quatre prochaines semaines.
 
 
Gap - Lyon. Les Rapaces n'ont pas le choix. Avant d'attaquer une série compliquée de trois déplacements (à Brest, Bordeaux et Briançon), Gap doit faire le plein de points à domicile, histoire d'assurer sa place dans le top 5. Certes, les champions de France ne comptent que trois petits points de retard sur Angers. Mais ils n'en possèdent aussi que deux d'avance sur Grenoble et trois sur Bordeaux. Les Gapençais, qui viennent de s'imposer face à Dijon (1-5), Grenoble (5-4 ap) et Morzine/Avoriaz/Les Gêts (5-2), mais qui se sont inclinés mardi à Bordeaux en Coupe de la Ligue (3-2), accueillent ce soir Lyon. Un adversaire qui retrouvera pour l'occasion le défenseur Slavomir Tomko, remis de ses soucis physiques. Mais qui évoluera sans Maxime Joly. Arrivé dans le Rhône à l'intersaison en provenance de Mulhouse,  le jeune attaquant français vient de quitter le LHC. 
 
 
Morzine/Avoriaz-Les Gêts - Briançon. Briançon veut confirmer son redressement. L'ancienne lanterne rouge vient de remporter deux de ses trois derniers matchs (2-3 à Strasbourg et 4-3 tab face à Grenoble). Et à deux jours du derby des Hautes-Alpes face à Gap, les Diables Rouges espèrent se rapprocher encore un peu plus du top 8. Ils tâcheront d'y parvenir avec un nouveau joueur dans leur alignement offensif, puisque Hugo Casini est arrivé dans la semaine. Le Français, déjà passé par Briançon dans sa prime jeunesse, jouait jusqu'ici à... Morzine/Avoriaz/Les Gêts. Où les temps sont toujours aussi durs. Les Pingouins se réjouissaient de voir revenir au jeu les attaquants Jakub Sindel et Karel Hromas. Mais ils viennent de perdre Raphaël Corriveau, blessé à l'épaule et absent pour une dizaine de jours, ainsi que Colin McIntosh, suspendu trois matchs. L'arrière-garde haut-savoyarde sera toutefois renforcée par Mathieu Jestin. Blessé depuis la saison passée, le défenseur vient de quitter Chamonix pour rejoindre le HCMAG. Où il a déjà passé cinq saisons (de 2008 à 2013). 
 
 
Le programme :
 
Strasbourg (7e, 12 pts, 3 V, 1 VPRL, 1 DTAB, 3 D, 24 BP, 21 BC) - Rouen (2e, 18 pts, 6 V, 1 D, 39 BP, 15 BC), ce soir à 20 heures. La cote : Strasbourg 40 % / Rouen 60 %.
Dijon (14e, 3 pts, 1 VPRL, 1 DPRL, 6 D, 20 BP, 37 BC) - Amiens (8e, 11 pts, 3 V, 1 VPRL, 3 D, 30 BP, 27 BC), ce soir à 20 heures. La cote : Dijon 40 % / Amiens 60 %.
Grenoble (5e, 14 pts, 4 V, 1 DPRL, 1 DTAB, 2 D, 33 BP, 26 BC) - Bordeaux (6e, 13 pts, 3 V, 1 VTAB, 2 DPRL, 2 D, 28 BP, 26 BC), ce soir à 20 heures. La cote : Grenoble 60 % / Bordeaux 40 %.
Brest (11e, 8 pts, 2 V, 1 VPRL, 4 D, 20 BP, 29 BC) - Chamonix (12e, 6 pts, 2 V, 6 D, 21 BP, 30 BC), ce soir à 20 heures. La cote : Brest 60 % / Chamonix 40 %.
Angers (1er, 19 pts, 6 V, 1 DPRL, 1 D, 31 BP, 20 BC) - Épinal (3e, 16 pts, 5 V, 2 VPRL, 1 D, 31 BP, 18 BC), ce soir à 20 h 30. La cote : Angers 60 % / Épinal 40 %.
Gap (4e, 16 pts, 4 V, 1 VPRL, 1 VTAB, 2 D, 32 BP, 27 BC) - Lyon (9e, 10 pts, 3 V, 1 DTAB, 3 D, 16 BP, 25 BC), ce soir à 20 h 30. La cote : Gap 70 % / Lyon 30 %.
Morzine/Avoriaz/Les Gêts (13e, 4 pts, 1 V, 1 DPRL, 6 D, 19 BP, 34 BC) - Briançon (10e, 9 pts, 2 V, 1 VTAB, 1 DPRL, 4 D, 23 BP, 32 BC), ce soir à 20 h 30. La cote : HCMAG 45 % / Briançon 55 %.
 
Prochaine journée (dimanche 29 novembre) : Rouen - Dijon, Lyon - Grenoble, Briançon - Gap, Bordeaux - Chamonix, Épinal - Morzine/Avoriaz/Les Gêts, Amiens - Angers, Brest - Strasbourg.