Ligue Magnus (11e journée) : le derby du dimanche

Seconde journée de championnat en 48 heures pour les équipes de Ligue Magnus. De nouveau aux commandes du championnat, Rouen devrait passer un après-midi tranquille. Les Dragons accueillent la lanterne rouge dijonnaise. Tandis que leurs dauphins, Épinal, reçoivent des Pingouins de Morzine/Avoriaz/Les Gêts en pleine méforme. Du coup, c'est dans les Hautes-Alpes que se jouera le choc du jour. Entre les voisins Briançon et Gap.


Rouen - Dijon. Attention, choc des extrêmes. D'un côté Rouen, solide leader, meilleure attaque (44 buts), meilleure défense (16 buts) et meilleur power-play de la ligue (88 %). De l'autre, Dijon, lanterne rouge, un seul succès en neuf journées de championnat, 4,5 buts encaissés en moyenne par match. Et un besoin quasi désespéré de points. Que peuvent attendre les Ducs de leur déplacement à l'île Lacroix ? Honnêtement, sans doute pas grand-chose. Mais les Bourguignons vont quand même tenter crânement leur chance. Après tout, les Normands ont beau être pleins de confiance, ils vont disputer là leur sixième rencontre en dix jours. Forcément, les patins vont commencer à peser lourd.

Lyon - Grenoble. Les Brûleurs de Loups ont marqué les esprits, vendredi, en ne faisant qu'une bouchée de Bordeaux (7-2). Les joueurs d'Edo Terglav veulent maintenant enchaîner avec un second succès de suite. Ce qu'ils ne sont plus parvenus à faire depuis début octobre. Une victoire à Lyon pourrait en tout cas leur permettre de grimper sur le podium. Les Lyonnais, eux, ont cru à l'exploit à Gap. En tête une partie du match, le LHC a fini par tomber dans les Hautes-Alpes (5-3). Incapables de s'imposer à l'extérieur cette saison, les Lions n'ont du coup pas le choix. Ils doivent prendre un maximum de points à domicile pour ne pas laisser filer le top 8. Un défi qu'ils ne pourront relever qu'en se secouant un peu les puces en attaque. Depuis la reprise, les joueurs de François Dusseau n'ont marqué qu'à 19 reprises. Soit deux fois moins que Grenoble...

Briançon - Gap. Et voilà le derby du jour. Celui des Hautes-Alpes, entre Briançon et Gap. Qui, depuis la saison 2009/2010 et le retour des Gapençais en élite, tourne plutôt à l'avantage des Briançonnais, vainqueurs de neuf des douze oppositions disputées en championnat. Mais attention, la tendance s'inverse, puisque ce sont les Rapaces qui ont remporté les deux derniers, à chaque fois en prolongation (2-1 à Gap et 2-3 à Briançon l'an passé). Revenus dans le top 8 après leurs succès contre Grenoble (4-3 tab) et face au HCMAG (3-5), les Diables Rouges veulent garder leur belle dynamique. À Gap aussi, on se sent en pleine forme. Les Rapaces de Luciano Basile, invaincus en Ligue Magnus depuis le 17 octobre, lorgnent sur le podium. Y monter grâce à un succès à René-Froger ne serait pas sans saveur.



Bordeaux - Chamonix. Quatre défaites d'affilée en championnat. Et une défense qui prend l'eau (21 buts encaissés, soit 5,25 de moyenne lors des quatre dernières journées). Bordeaux gâche peu à peu son très bon début de saison. Résultat : le promu est à deux doigts de se faire éjecter du top 8. Il ne compte plus qu'un tout petit point d'avance sur le 9e, Strasbourg. Les Boxers ont toutefois l'occasion de se reprendre cet après-midi face à un adversaire encore plus mal en point. Perdu dans le fond du classement, Chamonix, certes pas aidé par un calendrier compliqué (six déplacements en dix rencontres) n'a toujours pas trouvé son rythme de croisière. Blanchis à Lyon (3-0), battus à Brest (6-5), les Chamois doivent vite se relancer pour ne pas devoir déjà tirer un trait sur les play-offs.

Épinal - Morzine/Avoriaz/Les Gêts. La belle série d'Épinal prendra-t-elle un jour fin ? 48 heures après une victoire de prestige à Angers (3-4), les Gamyo retrouvent leur glace de Poissompré. Avec un objectif clair : remporter un neuvième succès de suite en championnat. Rien d'insurmontable pour une formation qui, sans ses trois points de pénalité, serait aujourd'hui seul leader de la Ligue Magnus, devant Rouen. Surtout qu'en face, le HCMAG est très mal en point. Les Pingouins viennent d'enchaîner quatre défaites. Et la dernière, contre Briançon vendredi soir (3-5, alors que les Haut-Savoyards menaient 3-0 à la fin du premier tiers), a laissé des traces sous les casques.

Amiens - Angers. Ah, qu'ils étaient bien, les Angevins, en tête du classement. Sans faire trop de bruit, un peu dans l'ombre de Rouen, les Ducs enchaînaient les performances. Des victoires à Lyon, à Bordeaux. Un blanchissage face à Chamonix. Et puis patatras, Épinal est passé par là. Battus vendredi soir par les Gamyo, les Angevins ne sont désormais plus que troisièmes. Menacés, en plus, par Gap et Grenoble. Bref, les joueurs de Jean-François Jodoin doivent vite se relancer. Mais la tâche risque d'être rude. Car Amiens n'a encore laissé échapper aucun point cette année sur sa glace (trois succès dans le temps réglementaire en trois prestations).

Brest - Strasbourg. Éjecté du top 8 avec le retour en forme de Briançon, Strasbourg n'a pas de temps à perdre. L'Étoile Noire craint de dévisser pour de bon au classement. Il lui faut du coup battre Brest pour enrayer sa chute. Mais depuis le retour de Bretons en élite, les Alsaciens n'ont jamais réussi à s'imposer au Rïnkla Stadium. Et les Albatros sont en plus assez sereins en ce moment à domicile. Où ils viennent de dominer coup sur coup Dijon (4-3 ap) et Chamonix (6-5). Un troisième succès de suite permettrait d'ailleurs aux joueurs de Sébastien Oprandi de retrouver le milieu de tableau. En doublant Strasbourg, justement.



Le programme :

Rouen (1er, 21 pts, 7 V, 1 D, 44 BP, 16 BC) - Dijon (14e, 3 pts, 1 VPRL, 1 DPRL, 7 D, 21 BP, 41 BC), demain à 16 heures. La cote : Rouen 80 % / Dijon 20 %.
Lyon (11e, 10 pts, 3 V, 1 DTAB, 4 D, 19 BP, 30 BC) - Grenoble (5e, 17 pts, 5 V, 1 DPRL, 1 DTAB, 2 D, 40 BP, 28 BC), demain à 17 heures. La cote : Lyon 40 % / Grenoble 60 %.
Briançon (8e, 12 pts, 3 V, 1 VTAB, 1 DPRL, 4 D, 28 BP, 35 BC) - Gap (4e, 19 pts, 5 V, 1 VPRL, 1 VTAB, 2 D, 37 BP, 30 BC), demain à 18 heures. La cote : Briançon 45 % / Gap 55 %.
Bordeaux (7e, 13 pts, 3 V, 1 VTAB, 2 DPRL, 3 D, 30 BP, 33 BC) - Chamonix (12e, 6 pts, 2 V, 7 D, 26 BP, 36 BC), demain à 18 h 15. La cote : Bordeaux 60 % / Chamonix 40 %
Épinal (2e, 19 pts, 6 V, 2 VPRL, 1 D, 35 BP, 21 BC) - Morzine/Avoriaz/Les Gêts (13e, 4 pts, 1 V, 1 DPRL, 7 D, 22 BP, 39 BC), demain à 18 h 15. La cote : Épinal 70 % / HCMAG 30 %.
Amiens (6e, 14 pts, 4 V, 1 VPRL, 3 D, 34 BP, 28 BC) - Angers (3e, 19 pts, 6 V, 1 DPRL, 2 D, 34 BP, 24 BC), demain à 18 h 30. La cote : Amiens 55 % / Angers 45 %.
Brest (10e, 11 pts, 3 V, 1 VPRL, 4 D, 26 BP, 34 BC) - Strasbourg (9e, 12 pts, 3 V, 1 VPRL, 1 DTAB, 4 D, 25 BP, 26 BC), demain à 19 heures. La cote : Brest 55 % / Strasbourg 45 %.

Prochaine journée.- Vendredi 4 décembre : Brest - Gap, Strasbourg - Dijon, Grenoble - Épinal, Chamonix - Amiens, Briançon - Lyon, Angers - Rouen. Samedi 5 décembre :  Morzine/Avoriaz/Les Gêts - Bordeaux.