Rouen-Gap, la finale de rêve ?

Le jour où l'IIHF a annoncé que Rouen organiserait la finale de Coupe Continentale du 8 au 10 janvier, les Dragons avaient une autre mission : se qualifier pour la finale de la Coupe de la Ligue et rester ainsi en lice dans quatre compétitions de front !

PINTARICMatija31102015À vrai dire, avec les quatre buts d'avance pris au match aller contre Dijon, la qualification des Dragons ne faisait guère de doute. Mais après l'humiliation subie avant-hier contre ce même adversaire (1-6, soit la plus lourde défaite rouennaise en championnat depuis neuf ans), ce match retour devenait soudain assorti d'une sacrée envie de revanche. Un but de Sacha Treille dès la première minute a mis le RHE sur la bonne voie, et il a fallu attendre le dernier tiers pour qu'il se détache (3-1).

L'autre rencontre promettait beaucoup plus de suspense. Bordeaux avait battu Gap 3-2 à l'aller, et après deux-tiers-temps, les Rapaces avaient exactement renversé le score avec deux buts de Vincent Kara. L'égalité était ainsi parfaite, jusqu'à dix minutes de la fin et au but décisif de Karel Richter. Un dernier but à 5 contre 3 du capitaine Marc-André Bernier en fin de match, et les Gapençais, vainqueurs 5-3, se sont qualifiés pour la finale.

Un choc qui aura lieu en février, et qui promet beaucoup, même si l'enjeu est une compétition dont la disparition est annoncée. Rouen, favori du championnat, a trouvé en Gap - champion sortant - l'adversaire qui lui convenait le moins jusqu'à présent. Autant dire que cette finale aura une grande importance psychologique juste avant les play-offs. La Coupe de la ligue.