Angers - Rouen (Ligue Magnus, 12e journée)

Le réalisme des Ducs

Le Haras a fait salle comble pour cette affiche de la 11e journée de Ligue Magnus. Pour ce déplacement, les Dragons se déplacent presqu'au complet puisque Dustin Whitecotton (en partance pour raisons personnelles) est bien aligné sur la glace angevine.

Antonin Manavian, qui va rejoindre prochainement le club hongrois de Székesfehérvár, est aussi présent pour ce match, mais dans les tribunes.

Les Ducs sont également en effectif limité puisque le défenseur international estonien Lauri Lahesalu est toujours à l'infirmerie. Tout comme le ''top scorer'' moutachu Josh Lunden. Néanmoins, le public peut voir pour la première fois Jimmy Jensen, le nouvel attaquant suédois recruté fin novembre.

COULOMBEPatrick01102015Rouen prend le match par le bon bout et met à contribution Raphaël Girard, le portier angevin. La pression des Dragons est tellement impressionnante que Dany Sabourin – le dernier rempart normand - n'a rien à faire durant les cinq premières minutes.

Les Angevins peinent à passer la ligne rouge et il faut attendre deux pénalités rouennaises consécutives pour voir les Ducs ''camper'' dans la zone adverse. Cette double supériorité, globalement bien maîtrisée par les Angevins, ne donne rien. La faute à un Dany Sabourin bien présent pour faire le ménage devant sa cage.

La fin de ces pénalités voit le jeu s'équilibrer, et Angers va finir par trouver la faille. Sur un bon pressing derrière la cage, Julien Albert sert Jimmy Jensen. Ce dernier trouve au second poteau Brian Henderson qui conclut dans une cage ouverte (1-0, 11'06").

Olivier Labelle est envoyé en prison pour un cinglage. Les Ducs s'installent dans la zone adverse sans vraiment trouver de bonnes positions de tirs. Il faut attendre la toute fin de cette pénalité pour voir un gros tir de la bleue de Raphaël faure dévié victorieusement devant le slot par Yannick Riendeau. Une toute petite déviation, suffisante pour que la rondelle finisse juste au-dessus de la mitaine de Dany Sabourin (2-0, 15'42").

Un avantage de deux buts, quelque peu sévère pour des Rouennais qui dominent en grande partie ce premier tiers. Ils seront tout de même récompensés deux minutes avant la fin de cette période. Sur un bon jeu de passes, Sacha Treille vient défier Raphaël Girard qui laisse un petit rebond devant lui. L'insatiable Jason Krog n'en demande pas tant et arrive à pousser le palet du bout de la crosse (2-1, 17'28").


BUSTOmichael20141116218Rouen revient sur la glace avec de bonnes intentions, mais il faut bien reconnaître que le bloc défensif angevin est bien regroupé autour Raphaël Girard, impérial tout au long de cette seconde période. Angers, souvent acculé dans sa zone, peine à sortir et donc à changer de lignes. Cependant, les Dragons manquent d'imagination et ne tirent principalement que de l'arrière.

Les Ducs procèdent en contre, et sur l'un d'entre eux Yannick Riendeau s'amuse dans la défense rouennaise. Il décoche un tir ras glace de la gauche qui file entre les bottes de Dany Sabourin. L'ex-portier de NHL est loin d'être irréprochable sur cette action (3-1, 34'13").

Angers rentre donc au vestiaire avec ces deux buts d'avance. Ce score vient sanctionner le jeu stéréotypé des Dragons, même si la possession du palet est clairement à leur avantage.


Rouen revient néanmoins dans la partie rapidement en début de troisième période par l'inusable François-Pierre Guénette (3-2, 44'10"). Il faudra moins d'une minute aux Ducs pour remettre deux buts d'écart. Bien servi à la bleue par Yannick Riendeau, Maxime Lacroix part en break et vient fixer Dany Sabourin avant de placer la rondelle dans la lucarne, côté mitaine (4-2, 44'50").

Les Dragons ne s'en laissent pas compter et reviennent (encore!) à une longueur d'avance grâce à une déviation subtile de Fabien Collotti sur un tir de la bleue d'Olivier Dame-Malka (4-3, 48'04").

WHITECOTTONdustin20150908090Dès lors, c'est le siège de la cage angevine et Raphaël Girard n'y résistera pas. Il quitte ses partenaires sur blessure (vraisemblablement musculaire) et Alexis Neau prend sa place (50'42").

Mais cela ne change rien à la donne puisque le jeune portier angevin annihile toutes les tentatives adverses. Après un temps mort demandé par Fabrice Lhenry et la mise en place d'une tactique pour jouer à six contre quatre, c'est le Capitaine Julien Albert qui assure la victoire angevine dans une cage vide (59'19'').


Dominateurs dans le jeu, les Dragons ont manqué de percussion et de variation dans le jeu. Yannick Riendeau et Maxime Lacroix – trois buts à eux deux – ont été les artisans de la victoire angevine face à leur ancienne équipe. L'absence du ''serial buteur'' Josh Lunden ne s'est pas fait ressentir et cela doit être un élément de satisfaction pour Jean-François Jodoin, le coach angevin.

Étoiles du match : ***  Yannick Riendeau (Angers), ** Maxime Lacroix (Angers), *  Jason Krog (Rouen)


Angers - Rouen 5-3 (2-1, 1-0, 2-2)
Vendredi 4 décembre 2015  à 20h30 à la patinoire du Haras. 1100 spectateurs.
Arbitres : Jérémy Rauline assisté de Yann Furet et Thomas Caillot
Pénalités : Angers 14' (4', 2', 8') ;  Rouen 20' (8', 0', 12').
Tirs cadrés : Angers  18 (8, 7, 3) ; Rouen 39 (11, 8, 20)

Évolution du score :
1-0 à 11'06" : Henderson assisté de Albert et Jensen
2-0 à 15'42" : Riendeau assisté de Lacroix et Faure
2-1 à 17'28'' : Krog assisté de S. Treille et Dame-Malka
3-1 à 34'13'' : Riendeau assisté de Gaborit
3-2 à 44'10'' : Guenette assisté de Thinel et Lampérier
4-2 à 44'50'' : Lacroix assisté de Riendeau
4-3 à 48'04'' : Colotti assisté de Dame-Malka et Krog
5-3 à 59'19'' : Albert assité de Henderson et Lévèque (cage vide)