Ligue Magnus (13e journée) : Gap et Épinal en reconquête

Suite et fin ce soir de la 13e journée de Ligue Magnus, la dernière de la phase aller. Gap veut s'imposer à Bordeaux pour reprendre la tête du classement. Après sa défaite à Grenoble, Épinal espère repartir de l'avant en dominant Chamonix. Dijon et Angers tenteront, eux, d'oublier leur élimination en Coupe de France.

Épinal - Chamonix. Rien ne semblait pouvoir arrêter Épinal. Mais après neuf victoires d'affilée, les Gamyo sont tombés le week-end dernier à Grenoble (1-0 tab). Véritable coupe d'arrêt ou simple accident de parcours ? Stéphane Barin et ses joueurs plaident pour la seconde hypothèse. Et c'est ce qu'ils vont vouloir démontrer, ce soir, face à Chamonix. Les Haut-Savoyards, eux, n'ont plus gagné depuis un mois et demi. Leur dernier succès (3-6 à Briançon) remonte au 31 octobre. Stéphane Gros, qui dirigera ce soir son 300e match en Ligue Magnus, et ses hommes en ont assez de manger leur pain noir. Ils montent du coup dans les Vosges avec l'intention d'y remporter une victoire de prestige.



Bordeaux - Gap. Les Rapaces ne gardent pas un excellent souvenir de leur dernière visite à Mériadeck (défaite 3-2 lors de la demi-finale aller de Coupe de la Ligue). Derrière, les Haut-Alpins s'étaient vengés au retour, remporté 5-2. Et après deux succès de suite (1-5 à Brest et 2-3 tab mardi soir à Chamonix), les joueurs de Luciano Basile lorgnent maintenant sur le leadership du championnat. Bref, ils n'ont plus qu'une seule idée en tête : s'imposer à Bordeaux. Les Boxers, eux, nagent toujours entre deux eaux : quatre défaites d'affilée en octobre-novembre(face à Rouen, Amiens, Angers et Grenoble), deux succès de suite contre Chamonix et Morzine/Avoriaz/Les Gêts, puis une rechute mardi soir à Strasbourg (5-4), adversaire direct dans la course au top 8. Pour le promu, qui retrouvera ce soir une défense complète avec le retour d'Andreï Esipov, l'heure est venue d'écarter quelques doutes.

Brest - Grenoble. Rien ne va plus à Brest. Plutôt efficaces à domicile depuis le début du championnat (5 victoires en 7 matchs de septembre à novembre), les Bretons ont fini par lourdement chuter au Rïnkla Stadium, samedi dernier, face à Gap (1-5). Transparents à l'extérieur (2 défaites en 2 sorties sur la même période), ils ont été s'imposer à Amiens mardi soir (1-4). Du coup, Grenoble, leur adversaire du jour, ne sait plus trop à quoi s'attendre. Seul point de repère pour les Brûleurs de Loups : pour vaincre Brest, il suffit souvent de marquer en premier. Les Albatros ont encaissé l'ouverture du score à six reprises. Six rencontres qui ont débouché pour eux sur cinq défaites. Les Finistériens évolueront ce soir sans Nicolas Motreff, blessé à l'épaule. Et sans David Bastien. Le Canadien, recruté cette semaine, n'arrivera en Bretagne que lundi. Côté Grenoble, Arthur Montenoise et Julien Guillaume, retenus en équipe de France U20, ne seront pas du déplacement. Jakob Milovanovic, touché au genou, est quant à lui incertain.

Dijon - Angers. Triste semaine pour les Ducs. Tous les Ducs. Mardi soir, Angers et Dijon jouaient les demi-finales de la Coupe de France. Les Angevins ont été blanchis par Rouen (5-0). Les Dijonnais par Grenoble (4-0). Tout ce petit monde va devoir maintenant relever la tête. Un succès, et Angers pourrait monter sur le podium. Une victoire, et Dijon lancerait enfin sa saison à domicile. Les Bourguignons se sont certes imposés à Chamonix et Rouen, mais ils n'ont encore marqué aucun point cette année à domicile (quatre défaites en quatre matchs). Ils évolueront, ce soir, sans deux défenseurs : Vincent Melin, pris par l'équipe de France U20, et Quentin Mahier, toujours en phase de reprise.

Amiens - Rouen (match avancé de la 18e journée). Les Gothiques ne répondent plus. Avec trois matchs à jouer dans un Coliséum jusqu'ici imprenable et neuf points à prendre en cinq jours, Amiens rêvait de podium en début de semaine. Seulement, le HCAS a déraillé face à Brest (1-4) mardi. Puis il a de nouveau coupé le contact, hier soir, contre Strasbourg (3-4 ap), alors qu'il évoluait pour la première fois de l'année au complet. Les Picards ne pouvaient pas plus mal préparer leur derby face à Rouen. Qui, de son côté, quitte les bords de Seine pour les bords de Somme rassuré. Après deux défaites d'affilée, les Dragons ont renoué avec la victoire, hier, contre Briançon (5-4). Les voilà de nouveau en tête du classement.

Le programme :

Épinal (3e, 23 pts, 7 V, 2 VPRL, 1 DTAB, 1 D, 40 BP, 24 BC) - Chamonix (12e, 8 pts, 2 V, 2 DTAB, 8 D, 31 BP, 46 BC), aujourd'hui à 18 heures. La cote : Épinal 70 % / Chamonix 30 %.
Bordeaux (8e, 18 pts, 4 V, 2 VTAB, 2 DPRL, 4 D, 43 BP, 41 BC) - Gap (2e, 24 pts, 6 V, 1 VPRL, 2 VTAB, 3 D, 46 BP, 35 BC), aujourd'hui à 18 h 15. La cote : Bordeaux 45 % / Gap 55 %.
Brest (10e, 17 pts, 5 V, 1 VPRL, 5 D, 34 BP, 42 BC) - Grenoble (4e, 22 pts, 6 V, 1 VTAB, 1 DPRL, 1 DTAB, 2 D, 46 BP, 31 BC), aujourd'hui à 18 h 40. La cote : Brest 45 % / Grenoble 55 %.
Dijon (13e, 7 pts, 1 V, 1 VPRL, 2 DPRL, 7 D, 29 BP, 45 BC) - Angers (5e, 22 pts, 7 V, 1 DPRL, 3 D, 40 BP, 32 BC), aujourd'hui à 20 heures. La cote : Dijon 40 % / Angers 60 %.
Amiens (6e, 21 pts, 6 V, 1 VPRL, 1 DPRL, 4 D, 46 BP, 37 BC) - Rouen (1er, 24 pts, 8 V, 3 D, 53 BP, 31 BC), aujourd'hui à 20 heures. La cote : Amiens 40 % / Rouen 60 %.


Déjà joués : Amiens - Strasbourg 3-4 (ap), Rouen - Briançon 5-4, Lyon - Morzine/Avoriaz/Les Gêts 8-4.

Prochains matchs.- Mardi 15 décembre : Brest – Lyon (match en retard de la 4e journée). Lundi 21 décembre : Gap - Brest (match avancé de la 15e journée). Mercredi 23 décembre (14e journée) : Grenoble - Brest, Strasbourg - Amiens, Gap - Bordeaux, Angers - Dijon, Briançon - Rouen, Morzine/Avoriaz/Les Gêts - Lyon, Chamonix - Épinal.