Rouen - Briançon (Ligue Magnus, 13e journée)

Sans convaincre Rouen assure l’essentiel ! 

Au terme d’un match étrange, très mal entamé, plus accompli au deuxième tiers et avec une fin un peu préoccupante, Rouen se relance ainsi après deux revers de suite en ligue Magnus. L'essentiel est bien là, malgré quelques frayeurs...

illus20151211030Le RHE76 ne convainc pas, mais l’équipe normande renoue avec le succès en championnat. Au terme d'un match sur courant alternatif, les hommes de Fabrice Lhenry sont parvenus à s'imposer face à des Briançonnais parfaits pendant les 19 premières minutes, un peu gourmands dans la 20e, dominés ensuite et opportunistes en fin de match où ils ont échoué de peu à obliger les Dragons à jouer une prolongation.

Les Normands possèdent la rondelle en début de rencontre et Aspeqvist doit couper une passe sans doute décisive de Krog à destination de Sacha Treille (4’29). La défensive des Diables bloque beaucoup de lancers avant de partir à l’assaut du but adverse. Norbert Abramov se crée la première occasion du match (5’08). Sur la deuxième, Toby Lafrance, agressif, parti avec Soudek à deux-contre-un, conclut en saisissant acrobatiquement un rebond (0-1 à 7’58).

Les joueurs de Patric Wener sont plus rapides, obligent les locaux à la faute lorsque Magosi s’en va provoquer Sabourin en duel (9’18) et récoltent leur premier power-play dont ils ne profitent pas. Plus tard, ils auront une nouvelle chance avec Devin (12’32), avant de doubler la marque grâce à Norbert Abramov qui trouve, du haut du cercle droit, une lucarne coté mitaine, sitôt une mise en jeu (0-2 à 13’05).

illus20151211129Les Seinomarins vexés recouvrent la maîtrise du palet, mais c’est toujours sans danger jusqu’à une récupération nerveuse de Marc-André Thinel dans la bande, qui sert Guénette, posté au point d’engagement gauche. Le joueur de centre balaye un tir croisé impeccable de dans le haut des filets (1-2 à 18’42).

Moins d’une minute plus tard, Briançon, trop confiant (?), se découvre. Patrick Coulombe coupe admirablement une passe de but de Reese à destination d’Igier monté dans le slot, ce qui engendre une contre-attaque rouennaise. Olivier Labelle profite d’un contre favorable et de la désorganisation adverse pour trouver une superbe position de tir en haut du slot et pour égaliser dans le haut des résilles en toute fin de tiers (2-2 à 19’27). Ouf !

Les Hauts-Alpins feront le gros dos dans la première moitié de la deuxième période. Patrick Coulombe, louvoyant de la droite jusqu’en haut du slot, obtient la seule chance de l’emprise rouennaise. Elle sera bien déroutée de la botte par Sebastian Idoff (22’57). Le gardien suédois de 25 ans repoussera aussi tous les lancers du premier jeu de puissance rouennais (de 23’23 à 25’23).

illus20151211158Ensuite, c’est une erreur individuelle qui permet à Rouen de prendre les devants. En sortie de zone, Norbert Abramov redonne la rondelle à Krog qui la transmet aussitôt à Sacha Treille, seul devant la cage et qui a su proposer une solution de passe. Après une feinte, l’ailier glisse la rondelle du revers dans le but (3-2 à 27'23).

21 secondes après, le troisième trio part en attaque rapide, de droite à gauche le palet circule de Raux jusqu’à Nicolas Arrossamena via Konttinen, l’ailier croise son tir frappé et trouve le filet ouvert à droite à cause d’un trop long déplacement latéral du gardien (4-2 à 27'44).

Malgré une opportunité en contre de Peter Bourgaut qui croyait avoir marqué (29’08), les Dragons semblent sur un nuage et cela se confirme sur le power-play suivant. Marc-André Thinel a trouvé Labelle dans le haut du slot qui inscrit un doublé (5-2 à 30'49).

Patric Wener demande son temps-mort et son équipe réorganisée, aidée par des Normands moins inspirés, se comporte mieux jusqu’à la seconde pause. Elle ira jusqu’à résister à une double infériorité de 15 secondes grâce au trio Devin-Mrena-Magosi.

illus20151211214Au retour sur la glace, Patric Wener a modifié ses lignes et il ne se passe pas grand-chose avant un lancer non cadré de Yorick Treille (43’39), puis une mauvaise passe en retrait en zone offensive de Sacha Treille lors d’une pénalité différée qui prend la direction de la cage désertée par Sabourin (5-3 à à 43'55).

Cette réduction du score inopinée ne donne pas forcément un regain d’espoir aux Briançonnais car très vite ils se retrouvent pendant 55 secondes en double infériorité. Sebastian Idoff frustre Thinel de la mitaine (45’46), ensuite c’est la barre qui sauve le gardien sur un tir de Chakiachvili (45’56), enfin le portier revenu du diable vauvert stoppe un envoi de Raux (46’06).

À parité, François-Pierre Guénette frappe la glace au lieu du palet alors qu’il était bien placé (49’24). Rouen domine stérilement mais se découvre inutilement. Avant et après une bonne déviation d’Arrosamena d’un tir de Dame-Malka, les Rouennais subissent deux contres surnuméraires sans dommage. Le troisième sera le bon. Robin Soudek lance rapidement entre les jambières de Sabourin (5-4 à 53'31).

Comme Damien Raux ne marque pas sur un tir stoppé de la mitaine (54’09) et que Labelle commet une faute offensive, les Dragons se mettent en danger. La fin de match est décousue. Kevin Bernillon puis Steve Reese provoquent en vain Sabourin (57’14). François-Pierre Guénette trouve la barre (57’24). Patric Wener remplace son gardien par un attaquant supplémentaire mais c’est trop tard, Briançon reviendra bredouille de l’île Lacroix pour un petit but.

Étoiles du match : Olivier Labelle*** (Rouen), Toby Lafrance** (Briançon) et Robin Soudek* (Briançon).

 

Rouen – Briançon 5-4 (2-2, 3-0, 0-2)
Vendredi 11 décembre 2015 à 20h15 au centre sportif Guy Boissière. 2747 spectateurs.
Arbitres : M. Savice Fabre assisté de MM. Charles-Édouard Salmon et David Courgeon.
Pénalités : Rouen 4' (2', 0’, 2') ; Briançon 14' (0', 8', 6').
Tirs : Rouen 36 (9, 16, 11) ; Briançon 21 (9, 6, 6).
Chances : Rouen 10 (1, 2, 7) ; Briançon 7 (3, 2, 1).

Évolution du score :
0-1 à 07'58" : Lafrance assisté de Soudek et Karlsson
0-2 à 13'05" : Abramov assisté de Lafrance
1-2 à 18'42" : Guénette assisté de Thinel et Konttinen
2-2 à 19'27" : Labelle assisté de Coulombe
3-2 à 27'23" : S. Treille assisté de Krog et Y. Treille
4-2 à 27'44" : Arrossamena assisté de Raux et Konttinen
5-2 à 30'49" : Labelle assisté de Lampérier et Thinel (sup.num.)
5-3 à 43'55" : Magosi (cage vide)
5-4 à 53'31" : Soudek assisté de Karlsson et Mrena


Rouen

Attaquants :
Loïc Lampérier – François-Pierre Guénette (A) – Marc-André Thinel
Sacha Treille – Jason Krog – Yorick Treille (A)
Nicolas Arrossamena – Damien Raux – Olivier Labelle
Valentin Jacques – [Krog] – Dan Koudys

Arrières :
Aurélien Dorey – Patrick Coulombe (C)
Florian Chakiachvili – Tero Konttinen
Olivier Dame-Malka – Léo Guillemain

Gardien :
Dany Sabourin (17 arrêts)

Remplaçants : Julien Gaubert (G), Pierrick Gourre et Tony Allouchery. Absents : Antonin Manavian (départ), Dustin Whitecotton (départ), Quentin Papillon, Brieuc Houeix, Fabien Colotti et Vincent Nesa (équipe de France U20).

Briançon

Attaquants :
Peter Bourgaut – Pierre-Antoine Devin (A) [puis Lafrance à 40'] – Cédric Di Dio Balsamo [puis Devin à 40']
Sonny Karlsson – Toby Lafrance (C) [puis Reese à 40'] – Robin Soudek
Norbert Abramov – Steve Reese [puis Bernillon à 40'] – Balint Magosi
Hugo Casini [puis Di Dio Balsamo à 40'] – Kevin Bernillon [puis Reese à 40'] – Loïc Farnier

Arrières :
Igor Cvetek – Christopher Aspeqvist
Kevin Igier (A) – Marcel Sterbak
Andrej Mrena – Paul Bahain

Gardien :
Sebastian Idoff (31 arrêts)

Remplaçants : Julian Junca (G) et Benjamin Villiot. Absents : Brice Mansouri (parti), Otto Jaksch (départ), Tomas Larsson (?), Robin Colomban (EDF U20).