14e journée D2 : Annecy confirme. Wasquehal sort de la zone rouge.

Les Lions de Wasquehal avaient une belle carte à jouer ce soir et ce fut chose faite. Les équipes les plus proches d’eux au classement, Marseille et Chambéry, rencontraient respectivement le leader (Cergy-Pontoise) et le dauphin (Villard-de-Lans) de la poule A.

Les Nordistes décrochent leur troisième succès de la saison en s’imposant 5-4 sur la glace d’Asnières. Ils se sont malgré tout fait une belle frayeur puisqu’ils menaient 5-0 aux environs de la mi-match. Ce résultat conjugué aux défaites prévisibles de Marseille (2-5 face à Cergy avec le quasi traditionnel hat-trick de Lukas Bacul) et Chambéry (qui a pourtant très bien résisté aux Ours du Vercors, défaite 3-4) fait gagner deux places aux Lions.

Limoges en revanche n’a pas profité du repos d’Evry/Viry pour récupérer la place sur le podium perdue la semaine passée. Les Taureaux ne sont pas vraiment en feu avec une cinquième défaite en six matchs, la dernière en date (4-5) face à Amnéville.

Dans la poule B, il n’y a eu guère de suspense. L’affiche était la réception de Roanne (3e) par les Chevaliers du Lac (2e). Les Haut Savoyards confirment leur place de dauphin par un net succès 7-3 où Bertrand Fribault (4 assistances) et l’excellent Benjamin Arnaud (2 buts, 2 assistances) auront brillé. Le jeu de puissance local aura été particulièrement efficace avec un 4/5 en terme de réussite.

Le choc des extrêmes entre le leader clermontois et la lanterne rouge strasbourgeoise laissait présager une rencontre déséquilibrée. Il était donc surprenant de voir les Alsaciens mener 3-1 après une dizaine de minutes. De quoi sonner le réveil des Sangliers Arvernes qui sont revenus à la marque avant la fin de la première période pour ensuite s’envoler vers un succès 8-4. Si le potentiel offensif du leader ne fait guère de doute, il faudra resserrer les rangs en défense pour éviter toute mauvaise surprise pour la suite.

Toujours pas de victoire à l’extérieur pour la réserve rouennaise qui n’a rien pu faire à Meudon (2-6). Enfin, aucun problème pour Valence qui a pris sa revanche sur Avignon (7-0) avec un blanchissage de David Blasband, remplaçant de l’habituel Jérémy Valentin, et un coup du chapeau du buteur maison Jonathan Manon auteur d’un match à cinq points.