À la recherche des 3 points

Après des fortunes diverses, Suédois et Tchèques se retrouvaient à l'occasion de la deuxième journée de la Channel One Cup en Russie, la deuxième étape de l'Euro Hockey Tour 2015/2016.

Pavel FrancouzSous le mandat du nouveau sélectionneur Vladimir Vujtek, la République Tchéque n'est pas encore parvenue à arracher les trois points de la victoire. Au mieux jusqu'à maintenant deux points, c'était face à la Russie le mois dernier à l'issue d'une séance de tirs au but. Et toujours le mois dernier, les Tchèques se rappellent qu'ils ont été explosés par la Suède 6-2...

Les lignes ont très peu changé par rapport au match perdu contre la Finlande (0-3). Devant la cage slave, on retrouve Pavel Francouz, gardien régulièrement appelé en sélection ces dernières années et qui effectue de solides performances pour sa première saison en KHL avec le Traktor Chelyabinsk. Francouz évoluera face à Markus Svensson, gardien de Skellefteå qui n'avait pas été sélectionné lors de la première étape de l'Euro Hockey Tour. La Suède, elle, n'a pas eu de problème pour marquer contre la Russie (4-1) et espère enchaîner aujourd'hui alors qu'elle avait remporté la Coupe Karjala en novembre.

Pourtant, ce sont bien les Tchèques les plus dangereux en ce début de match. Les hommes de Vladimir Vujtek ont une approche plus collective, ce qui permet de voir de très belles combinaisons. Les Suédois résistent mais peinent à créer du danger. Il faudra attendre la 6e minute pour voir la première occasion franche avec John Norman. Mais malgré une pénalité distribuée de chaque côté, le score reste à 0-0 après vingt minutes de jeu.

Le tableau d'affichage se débloque en seconde période. Le défenseur tchèque Kempny rejoint la prison pour retard de jeu, l'occasion pour les Suédois d'ouvrir le score. Oscar Möller a le palet à la ligne bleue, il se décale astucieusement vers la droite pour se servir de l'écran de Sjögren devant l'enclave, Francouz ne voit alors rien venir (1-0, 25'00"). Six minutes plus tard, la Tchéquie égalise. À droite, Lukas Radil centre pour Tomas Vincour qui reprend de volée, la rondelle est alors déviée par le patin de Patrik Hersley et prend la direction du but (1-1, 30'59").

Au niveau du jeu, la République Tchèque continue de dominer les débats, surtout dans le troisième tiers-temps avec plusieurs opportunités. Servi par Tomas Urban, Richard Jarusek est démarqué couloir gauche et tente de dribbler Markus Svensson mais le gardien suédois réalise l'arrêt. Tout n'est pas perdu pour les Tchèques puisque cette action a provoqué une faute de Daniel Rahimi. Jakub Jerabek frappe de loin, Tomas Filippi est à genoux pour prendre le rebond, la crosse mise en opposition de Svensson ne sert à rien : les Slaves prennent les devants (1-2, 49'29").

La Tre Kronor ne parviendra pas à égaliser malgré une superbe chevauchée de Tedenby mais le palet ne fait que flirter avec la barre transversale. De l'autre côté, Jan Kovar se voit refuser un but pour une déviation jugée trop haute. Mais il y aura bien un troisième but tchèque, cette fois-ci irréprochable. Tomas Zohorna est servi plein champ, l'attaquant de l'Amur Khabarovsk freine, la tenaille suédoise Junland / Sjögren n'est d'aucune utilité : Svensson est encore battu (1-3, 55'27").

À deux minutes de la fin, Pär Mårts demande à son gardien de rejoindre le banc pour un joueur de champ supplémentaire. Inutile. Cette pâle équipe suédoise a eu du mal à animer offensivement face à une équipe tchèque rigoureuse et très entreprenante. La dernière journée de la Channel One Cup verra s'affronter la Finlande et la Suède, et la République Tchèque et la Russie. Les quatre équipes, toutes à 3 points, ont encore l'occasion de remporter le tournoi.

Commentaires d'après-match

Pär Mårts (entraîneur de la Suède) : "Beaucoup de choses n'ont pas fonctionné. C'est une piètre performance sur de très nombreux points. Nous n'étions pas en place pour gagner ce combat rapproché. C'était un mauvais match tout simplement."

Vladimir Vujtek (entraîneur de la République Tchèque) : "Nous avions bien joué face à la Finlande mais nous n'avions pas réussi à marquer. Cette fois, nous avons pu inscrire trois buts, ce qui a fait la différence."


Suède - République Tchèque 1-3 (0-0, 1-1, 0-2)
Samedi 19 décembre 2015 à 18h00 au Palais de glace VTB de Moscou. 6250 spectateurs.
Arbitrage d'Aleksei Anisimov et Vyacheslav Bulanov (RUS) assistés de Gleb Lazarov et Aleksandr Otmakhov (RUS).
Pénalités : Suède 10' (2', 4', 4'), République Tchèque 6' (2', 2', 2').
Tirs : Suède 21 (6, 8, 7), République Tchèque 26 (7, 8, 11).

Évolution du score :
1-0 à 25'00" : Möller assisté de Lindström et Sjögren (sup. num.)
1-1 à 30'59" : Vincour assisté de Radil et Jerabek
1-2 à 49'29" : Filippi assisté de Jerabek et Doudera
1-3 à 55'27" : Zohorna assisté de Radil


Suède

Attaquants :
Linus Omark (2') - Andreas Engqvist (A) - André Petersson
Joakim Lindström - Mattias Sjögren (2') - Oscar Möller
Mattias Tedenby (2') - Robert Rosén (-1) - Lucas Wallmark (-1)
John Norman (-2) - Patrik Zackrisson (-2) - Andreas Thuresson (-2)
Johan Sundström

Défenseurs :
Staffan Kronwall (C, -2) - Patrik Hersley (-1)
Erik Gustafsson (A) - Jonas Junland (-1)
Daniel Rahimi (-1, 4') - Jonas Ahnelöv (-1)
Tom Nilsson (-1)

Gardien :
Markus Svensson [sorti à 57'34"]

Remplaçant : Viktor Fasth (G).

République Tchèque

Attaquants :
Martin Zatovic - Jan Kovar (C) - Milan Gulas
Tomas Vincour (+1) - Petr Koukal (A, +2) - Lukas Radil (+2)
Tomas Zohorna (+2) - Tomas Filippi (+1) - Jakub Valsky (+1)
Jan Buchtele (2') - Tomas Urban (2') - Richard Jarusek

Défenseurs :
Michal Kempny (2') - Tomas Kundratek
Jan Kolar (A) - Jan Rutta
Milan Doudera (+3) - Jakub Jerabek (+3)
Tomas Voracek - Radim Simek

Gardien :
Pavel Francouz

Remplaçant : Dominik Furch (G).