Une rivalité pour se rattraper

C'est la dernière journée de la Channel One Cup disputée dans la nouvelle arène moscovite avec en point d'orgue le duel entre les rivaux finlandais et suédois.

OMARK Linus 100511 619Affronter la Suède, l'occasion est belle pour la Finlande de se rattraper. Samedi, la sélection de Kari Jalonen a été explosée 8-1 par la Russie, la plus lourde défaite des Finlandais dans l'histoire de l'Euro Hockey Tour (alors qu'ils avaient déjà gagné trois fois par 7 buts d'écart au cours de la compétition). Le staff s'est néanmoins fendu d'une excuse : une gastro-entérite aurait touché une bonne partie de l'équipe. Hormis le traitement médical que l'on a dû leur préconiser, les joueurs ont longuement étudié la rencontre contre la Russie pour voir comment ils ont pu se disperser.

Devant la cage des Lions, on retrouve Harri Säteri qui avait réalisé un blanchissage jeudi soir contre la République Tchèque. Le gardien du Vityaz Podolsk n'a pu toutefois combler l'hémorragie face à la Russie après avoir remplacé Jussi Rynäs. 

Säteri est aligné face à Viktor Fasth qui connaît un deuxième départ en trois matches. Ces deux gardiens KHL se sont déjà affrontés cette saison sous l'uniforme de leur pays : la Suède de Fasth avait mis la main sur la Coupe Karjala le mois dernier en battant la Finlande de Säteri 3-2.

Pour autant, Pär Mårts attend lui aussi une réaction de ses joueurs car il n'avait pas mâché ses mots après une performance décevante la veille contre les Tchèques (1-3).

C'est la Suède qui ouvre le score grâce à son deuxième jeu de puissance, par Lucas Wallmark à seulement 53 secondes de la deuxième pause. Mais la sélection Suomi parvient à égaliser à un quart d'heure de la fin par Jonas Enlund. 1-1 : ce sera le score après les 60 minutes de jeu. Une issue qui sacre d'ores et déjà la Tchéquie, hors de portée, dans cette Channel One Cup grâce à sa victoire plus tôt contre la Russie.

La prolongation étant inutile, les deux rivaux se départageront à l'issue de la séance des tirs au but. André Petersson permet à la Suède de démarrer du bon pied avec un lancer sous le gant de Säteri. Surtout que ni Ilari Filppula, ni Eero Elo ne réussissent à tromper Viktor Fasth. Il ne reste plus qu'au magicien de faire disparaître l'opposition finlandaise. Linus Omark s'élance, fait un crochet sur la gauche, s'approche de Säteri, patiente avant de placer un petit lancer tout en décontraction, magique.

Avec cette victoire, la Suède termine à la deuxième place de la Channel One Cup, la Finlande est troisième. Une chose est sûre : la performance satisfaisante des deux côtes a réconcilié les joueurs avec leur sélectionneur. Tout le monde peut passer de bonnes fêtes.

Commentaires d'après-match

Kari Jalonen (entraîneur de la Finlande) : "Les Lions ont lavé l'affront aujourd'hui. Le contexte était particulier hier. Nous avons démontré aujourd'hui l'importance du jeu collectif. Nous avons joué ensemble. Globalement, je suis satisfait de nos performances."


Finlande - Suède 1-1 (0-0, 0-1, 1-0, 0-0) / 0-2 aux tirs au but
Dimanche 20 décembre 2015 à 18h00 au VTB Ice Palace de Moscou. 5340 spectateurs.
Arbitrage de Roman Gofman et Konstantin Olenin (RUS) assistés de Gleb Lazarov et Aleksandr Otmakhov (RUS).
Pénalités : Finlande 6' (2', 2', 2', 0'), Suède 8' (4', 4', 0', 0').
Tirs : Finlande 29 (7, 11, 10, 1), Suède 21 (4, 8, 7, 2).

Évolution du score :
0-1 à 39'07" : Wallmark assisté de Kronwall et Engqvist (sup. num.)
1-1 à 45'25" : Enlund assisté de Kuusela et Lajunen 

Tirs au but :
Finlande : Filppula (arrêté), Elo (arrêté).
Suède : Petersson (réussi), Möller (arrêté), Omark (réussi).


Finlande

Attaquants :
Jonas Enlund (+1) - Tomi Sallinen (A, +1) - Kristian Kuusela (+1)
Antti Pihlström - Jani Lajunen - Ilari Filppula
Toni Koivisto (2') - Joonas Nättinen (2') - Artturi Lehkonen  
Jesse Saarinen - Mika Niemi - Eero Elo

Défenseurs :
Tommi Kivistö (+1) - Juuso Hietanen (C, 2')
Janne Niskala - Ilari Melart
Tuukka Mäntylä (A) - Ville Lajunen (+1)
Joonas Jalvanti - Markus Nutivaara
Mikko Kousa 

Gardien :
Harri Säteri

Remplaçant : Jussi Rynnäs (G).

Suède

Attaquants :
Linus Omark - Lucas Wallmark (2') - André Petersson (2')
Joakim Lindström - Mattias Sjögren (2') - Oscar Möller
Mattias Tedenby - Johan Sundström - Andreas Johnson (-1)
John Norman - Patrik Zackrisson (-1) - Andreas Thuresson (-1)
Robert Rosén - Andreas Engqvist (A)

Défenseurs :
Staffan Kronwall (C, -1) - Patrik Hersley (-1)
Erik Gustafsson (A) - Jonas Junland
Daniel Rahimi - Tom Nilsson (2')

Gardien :
Viktor Fasth

Remplaçant : Markus Svensson (G).