Ligue Magnus (14e journée) : et c'est reparti

La trêve internationale achevée, la Ligue Magnus reprend ses droits. Et attaque, ce soir, la phase retour de sa saison régulière.

Grenoble – Brest. Deux jours après sa défaite à Gap (3-2), Brest remet ça face à Grenoble. Avec un objectif en tête : s'imposer. Ce qui permettrait aux Bretons de passer devant les Brûleurs de Loups au classement. Mais les Albatros, assez sereins à domicile (sept victoires en dix matchs), manquent d'efficacité dès qu'ils s'éloignent de leur Rïnkla Stadium. Depuis la reprise en septembre, ils ne se sont imposés qu'une seule fois en déplacement. Les Grenoblois, en tout cas, sont méfiants. « Quand on regarde leurs huit derniers matchs, on voit que c’est la meilleure équipe depuis début novembre. Ils ont une forte attaque. À Pôle Sud, il faudra être en place défensivement », a avancé Edo Terglav dans les colonnes du Sport Dauphinois. L'entraîneur isérois devrait pouvoir aligner ses deux dernières recrues, l'ancien Caennais Mathias Arnaud et l'international slovène Andrej Hebar.

Strasbourg – Amiens. L'automne avait plutôt mal débuté pour Strasbourg, battu à six reprises en huit sorties courant octobre et novembre. Mais l'Étoile Noire a repris du poil de la bête. Après trois victoires de suite en décembre, dont deux en prolongation, la formation alsacienne s'est relancée dans la course aux play-offs. Elle ne compte néanmoins qu'un seul point d'avance sur Bordeaux (9e) et Briançon (10e). Un nouveau succès face à Amiens lui permettrait de prendre un petit peu d'air. Côté amiénois, la marge de manœuvre est tout aussi réduite. Les Gothiques, qui pourraient devoir évoluer sans Jaka Ankerst et Kevin Bruijsten, viennent certes de s'imposer face à Rouen dans le derby de la plaine (8-6). Mais une défaite pourrait leur faire perdre trois places.  

Gap – Bordeaux. Après sa victoire lundi face à Brest (3-2), Gap possède désormais quatre points d'avance sur Épinal, son premier poursuivant. Autrement dit, quoi qu'il arrive ce soir, les Rapaces ne bougeront pas de la première place. On imagine quand même mal les champions de France jouer sur la réserve face à Bordeaux. Invaincus depuis mi-octobre sur leur glace de l'Alp Arena, les joueurs de Luciano Basile restent sur quatre succès d'affilée en championnat. Les Bordelais, eux, sont dans le dur. Battus à Strasbourg (5-4) puis à domicile par Gap (1-4) juste avant la trêve, pour le moment éjectés du top 8, ils se déplacent dans les Hautes-Alpes sans deux défenseurs. L'international Nicolas Besch est blessé. Aymeric Gillet, qui devrait sous peu devenir papa, a été dispensé du déplacement.

Angers – Dijon. Onze jours après une première confrontation et un succès face aux Bourguignons (2-5), Angers va découvrir une nouvelle formation dijonnaise. Sans Jared Brown, mais avec Timo Kuuluvainen et Michal Jeslinek dans ses rangs offensifs. Les Ducs de Jean-François Jodoin, toujours sur le podium, restent toutefois les favoris de la rencontre, face aux Ducs de Jonathan Paredes, toujours à la peine en fin de classement.



Briançon – Rouen. Ces deux-là ont la pression. À la faveur de l'automne, Briançon était revenu comme un boulet de canon dans le top 8. Mais battus sur le fil par Rouen (5-4), les Diables Rouges sont retombés dans la zone rouge. Tout allait bien à Rouen. Puis les Dragons ont perdu à Amiens en encaissant huit buts. Ce qui n'était plus arrivé au RHE en championnat depuis mars 2011. Désormais relégués à la cinquième place, et à une grosse semaine de la finale de Coupe de France, les Dragons ont besoin de se rassurer. Ils devraient pouvoir aligner ce soir leurs deux dernières recrues, le défenseur Mark Matheson et l'attaquant Joël Perreault. Côté briançonnais, on espère aligner le défenseur suédois Fredrik Widén.

Morzine/Avoriaz/Les Gêts – Lyon. Les déplacements se suivent et se ressemblent pour Lyon. Partout où il est allé cette saison, à Bordeaux, Amiens, Gap, Briançon ou Brest, le LHC a perdu. Le club rhodanien veut enfin inverser la tendance ce soir en Haute-Savoie, face à un HCMAG qu'il est bien parti pour retrouver en play-downs. Que peut-on attendre des Pingouins ? Sur le papier, pas grand-chose. Plus mauvaise attaque et pire défense de la ligue, battu lors de ses sept derniers matchs, le HCMAG ne fait plus peur à grand monde. À moins qu'un sursaut d'orgeuil...

Chamonix – Épinal. Les Chamois ne décollent pas. À force de tourner autour de la victoire sans quasiment jamais concrétiser, le CHC se traîne dans le fond du classement. Mais les Haut-Savoyards misent beaucoup sur la phase retour, pendant laquelle ils joueront huit fois à Richard-Bozon. Leur reconquête, ils espèrent la débuter dès ce soir. Reste qu'Épinal a une place sur le podium à conserver.

Le programme :

- Grenoble (6e, 23 pts, 6 V, 1 VTAB, 2 DPRL, 1 DTAB, 2 D, 48 BP, 34 BC) - Brest (7e, 22 pts, 6 V, 2 VPRL, 6 D, 41 BP, 47 BC), ce soir à 20 heures. Match aller : à Brest, Brest bat Grenoble 3-2 (ap). La cote : Grenoble 60 % / Brest 40 %.
- Strasbourg (8e, 19 pts, 4 V, 3 VPRL, 1 DTAB, 5 D, 39 BP, 38 BC) - Amiens (4e, 24 pts, 7 V, 1 VPRL, 1 DPRL, 4 D, 54 BP, 43 BC), ce soir à 20 heures. Match aller : à Amiens, Strasbourg bat Amiens 4-3 (ap). La cote : Strasbourg 55 % / Amiens 45 %.
- Gap (1er, 30 pts, 8 V, 1 VPRL, 2 VTAB, 3 D, 53 BP, 38 BC) - Bordeaux (9e, 18 pts, 4 V, 2 VTAB, 2 DPRL, 5 D, 44 BP, 45 BC), ce soir à 20 h 30. Match aller : à Bordeaux, Gap bat Bordeaux 4-1. La cote : Gap 65 % / Bordeaux 35 %.
- Angers (3e, 25 pts, 8 V, 1 DPRL, 3 D, 45 BP, 34 BC) - Dijon (13e, 7 pts, 1 V, 1 VPRL, 2 DPRL, 9 D, 31 BP, 50 BC), ce soir à 20 h 30. Match aller : à Dijon, Angers bat Dijon 5-2. La cote : Angers 65 % / Dijon 35 %.
- Briançon (10e, 18 pts, 5 V, 1 VTAB, 1 DPRL, 5 D, 42 BP, 42 BC) - Rouen (5e, 24 pts, 8 V, 4 D, 59 BP, 39 BC), ce soir à 20 h 30. Match aller : à Rouen, Rouen bat Briançon 5-4. La cote : Briançon 40 % / Rouen 60 %.
- Morzine/Avoriaz/Les Gêts (14e, 4 pts, 1 V, 1 DPRL, 10 D, 28 BP, 57 BC) - Lyon (11e, 13 pts, 4 V, 1 DTAB, 7 D, 31 BP, 49 BC), ce soir à 20 h 30. Match aller : à Lyon, Lyon bat Morzine/Avoriaz/Les Gêts 8-4. La cote : HCMAG 45 % / Lyon 55 %.
- Chamonix (12e, 8 pts, 2 V, 2 DTAB, 9 D, 34 BP, 51 BC) - Épinal (2e, 26 pts, 8 V, 2 VPRL, 1 DTAB, 1 D, 45 BP, 27 BC), ce soir à 20 h 30. Match aller : à Épinal, Épinal bat Chamonix 5-3. La cote : Chamonix 45 % / Épinal 55 %.

Prochaine journée (dimanche 27 décembre) : Rouen – Angers, Lyon – Briançon, Bordeaux - Morzine/Avoriaz/Les Gêts, Amiens – Chamonix, Épinal – Grenoble, Dijon – Strasbourg. Déjà joué : Gap – Brest (3-2).