Wasquehal - Limoges (Division 2, poule A, 12e journée)

Les Taureaux ravivent la flamme
 
Récemment vaincus par leurs rivaux du haut de tableau, les Taureaux de Feu espèrent à travers leur long déplacement dans le Nord récupérer plusieurs des points abandonnés sur leur glace. Privés de Joe DiPietro, commotionné à l'occasion du déplacement difficile à Cergy-Pontoise, les Lions savent la tâche ardue, eux qui avaient rapidement concédé plusieurs longueurs d'avance à l'aller en terre limougeaude.
 
Les visiteurs essaient d'ailleurs de s'en rappeler, par une entame très convaincante. Kirill Sokolov décale Michal Babkovic pour la première alerte. Le dernier arrivé des attaquants récupère son propre rebond, obligeant la défense nordiste à suppléer un Gilles Beck finalement battu par le troisième trio adverse. À l’œuvre derrière la cage, Serge Toukmatchev trouve Thomas Cavalié, dont le lancer finit en lucarne (0-1 à 01’30").
 
Acculé, Wasquehal perd plusieurs palets par Cvejn ou Morvan, mais ce dernier provoque la faute de Pihan après la première action de ses partenaires de ligne Domian et N'Guyen. En supériorité, Cvejn et Canaguier emploient Michal Stieranka, bien couché face au second. Le retour à cinq ne coupe pas l'élan des Lions, N'Guyen à gauche isolant Robin Morvan, qui oblige Stieranka à bloquer le palet. Mais Limoges riposte par un tir tendu de Tomas Smolka, trouvé à la ligne bleue par Dumélié (0-2 à 07’19").
 
L'indiscipline freine ensuite les joueurs de la Haute-Vienne. Serge Toukmatchev percute Gilles Beck et se retrouve puni pour dix minutes. Pour sa part, Lukas Cvejn s'illustre encore, remonte le palet côté droit et l'abandonne à son compatriote Martin Domian, dont le lancer croisé fait mouche (1-2 à 13’47"). Benjamin Louf imite son mentor slovaque d'un essai puissant ras glace, sur lequel Stieranka s'interpose, dernière action chaude d'une période conclue par les allers-retours avec la geôle.
 
À ce jeu, les Taureaux de Feu reprennent sans Valentin Dumélié, sanctionné au premier coup de sirène. Trent Ruffolo profite de l'aubaine pour expédier deux lancers de la pointe, avant une reprise victorieuse sans contrôle d'Axel Canaguier (2-2 à 21’46"). Incisif, l'Américain récupère le disque dans la crosse de Vissio, sanctionné. Benjamin N'Guyen allume à son tour la mèche, Stieranka au sol voyant avec soulagement Marc-Antoine Herbet expédier le rebond dans les airs. Bonne séquence locale interrompue par une charge trop appuyée de Turpin et un accrocher de Louf.
 
La double supériorité permet à Limoges de reprendre les devants. Servi par Babkovic, Valentin Dumélié ne trouve que le bras du portier, cependant pris à revers par une montée de Pavol Mihalik, conclue du revers par l'ancien Choletais (2-3 à 28’16"). Il reste une pénalité à tuer quand Nathaniel Gourdeau file sur la droite et, malgré la présence de Marc-Antoine Herbet, trompe Gilles Beck à ras glace (2-4 à 29’07"). L'hémorragie se poursuit car Jaromir Florian s'avance et lance du poignet vers la gauche, trompant à son tour Gilles Beck (2-5 à 33’14").
 
Renforcés par un Trent Ruffolo incisif, à l'origine de plusieurs fautes, les Lions peuvent redresser la barre en fin de période sur un nouvel avantage numérique. Charley Marcos, d'un coup de semonce, force Michal Stieranka à concéder un rebond que Herbet, serré de près, ne peut convertir.
 
Très haché, le dernier acte ne permettra pas plus aux Nordistes de recoller. Les discussions s'éternisent aux abords de la table de marque, plusieurs décisions arbitrales donnant lieu à palabres excessives et échanges d'amabilités. Entre ces pauses « discussion », les hommes de Thomas Etienne disposent de plusieurs occasions d'alourdir la note, notamment par les coups de sape de Michal Babkovic, dont Pierre Sanchez, face à la cage ouverte, ne profite pas. S'il voit Gilles Beck détourner un de ses lancers, Jaromir Florian suit bien l'accélération de Gourdeau, d'une reprise de volée vers le haut du but (2-6 à 50’19").
 
De l'autre côté, les hommes forts ne peuvent venir au secours des Lions : Martin Domian tente de repiquer vers la cage depuis la droite, Trent Ruffolo se heurte à une botte solide puis Lukas Cvejn échoue à son tour. La sortie momentanée de Gilles Beck et la succession de fautes (accrocher de Sokolov et Waldschmidt, retard de jeu de Smolka) ne changent pas la donne.
 
Même le tableau d'affichage abdique, obligeant les préposés à la table à user du chronomètre pour la fin d'une rencontre devenue anecdotique, à laquelle Trent Ruffolo est contraint de renoncer suite à une charge dangereuse sur Mihalik. Comme un symbole de l'impuissance des Lions, Benjamin N'Guyen est dépossédé du palet par Kirill Sokolov, parti l'expédier au fond des filets d'un Gilles Beck en difficulté (2-7 à 58’23").
 
La joie des quelques aficionados venus du Limousin tranche avec la torpeur dans laquelle est plongée la patinoire Serge-Charles, à l'issue d'une rencontre très heurtée qui pourrait laisser des traces pour la suite, tant les excès d'engagement se sont succédé.
 
 
Wasquehal – Limoges 2-7 (1-2, 1-3, 0-2)
Samedi 5 décembre 2015 à 18h30 à la patinoire Serge Charles. 260 spectateurs.
Arbitrage de Guillaume Gardiol assisté d'Aurélien Smeeckaert et de Maxime Laboulais.
Pénalités : Wasquehal 49' (4', 6', 4'+5'+10'+20'), Limoges 42' (6'+10', 6', 10'+10').
Tirs : Wasquehal 38 (9, 15, 14), Limoges 39 (16, 10, 13).
Évolution du score :
0-1 à 01’30" : Cavalié assisté de Toukmatchev
0-2 à 07’19" : Smolka assisté de Dumélié
1-2 à 13’47" : Domian assisté de Cvejn
2-2 à 21’46" : Canaguier assisté de Ruffolo et Domian (sup. num.)
2-3 à 28’16" : Mihalik assisté de Florian (double sup. num.)
2-4 à 29’07" : Florian assisté de Sokolov (sup. num.)
2-5 à 33’14" : Florian assisté de Mihalik
2-6 à 50’19" : Florian assisté de Gourdeau et Sanchez
2-7 à 58’23" : Sokolov
 
 
Wasquehal
 
Attaquants :
Robin Morvan -  Benjamin N’Guyen (C) - Martin Domian
Charley Marcos - Axel Canaguier (A) – Trent Ruffolo
Benjamin Turpin - Aurélien Zajac - Anthony Kiffer
 
Défenseurs :
Marc-Antoine Herbet -  Lukas Cvejn
Thibault Verschaeve - François Piquet
Sébastien Fronty (A) - Benjamin Louf
 
Gardien :
Gilles Beck (sorti de 50’40" à 52’10")
 
Remplaçant : Jean-Christophe Rohart (G).
Absents : Joe Di Pietro (commotion), Simon Angielczyk (pouce), Jakub Mencik, Thomas Fauchart (genou).
 
Limoges
 
Attaquants :
Raphaël Rohwedder - Nathaniel Gourdeau (A) - Jaromir Florian
Kirill Sokolov - Valentin Dumélié (C) - Michal Babkovic
Serge Toukmatchev - Thomas Cavalié - Quentin Waldschmidt (A)
Pierre Vissio
 
Défenseurs :
Pierre Sanchez - Guillaume Mameri
Franck Pihan - Tomas Smolka
Pavol Mihalik – Thomas Robert
 
Gardien :
Michal Stieranka
 
Remplaçant : Flavien Habatjou (G). Absents : Bryan Lévêque, Fabien Bregeron, Ilan Scarella, Benjamin Barrier, Adrien Renon.