Herning - Tychy (Coupe Continentale 2016, finale)

Vainqueurs de l'autre groupe de demi-finale, les Danois de Herning sont peut-être le principal rival de Rouen dans cette finale de Coupe Continentale. Ils s'annoncent en tout cas comme l'équipe la plus solide défensivement, avec du métier. Une colonie de supporters est venue soutenir les Blue Fox avec drapeaux, tambours et chapeaux en forme de renard.

Les Polonais de Tychy sont des bizuts à ce stade de la compétition et sont avant tout là pour apporter un éclairage positif. Ils veulent en particulier prouver que leur pays mérite une place en Ligue des Champions, surtout que René Fasel a parlé cette semaine de réduire le nombre de participants. On espérait en particulier que leurs supporters s'appliqueraient à laisser une meilleure image en Normandie qu'au tour précédent. C'est déjà raté, puisqu'ils ont déjà été expulsés par des hôteliers et restaurateurs locaux...

2016 01 08 Herning TychyHerning assume son statut de favori de ce match et sa première ligne ne tarde pas à s'imposer. Dès la première minute, le lancer en entrée de zone de Steffen Frank fait tinter la transversale (il sera revu à la vidéo à l'arrêt de jeu suivant). Sur la deuxième présence de ce trio majeur, Jerred Smithson est accroché grossièrement par son vis-à-vis Radoslaw Galant. La pénalité n'est pas exploitée, car Herning manque en revanche de créativité offensive. La chance fuit aussi les Blue Fox, car Markus Jensen tirera lui aussi sur la transversale.

Tychy tente de déployer un jeu fait de longues passes précises. Les attaquants à la réception du palet sont généralement contrés ou mis en échec avant même de franchir la ligne bleue. Le système danois n'est mis en défaut qu'une fois, sur une naïveté individuelle : Kamil Kalinowski réussit un contrôle orienté de la palette devant le défenseur Rasmus Knudsen pour passer dans son dos en une espèce de grand pont. Le centre polonais se retrouve toutefois dans un angle trop fermé pour que son tir puisse inquiéter Simon Nielsen.

La première période s'étant achevée par une vilaine charge contre la bande de Kartoshkin sur Granath, les Danois reviennent des vestiaires en situation d'avantage numérique. Les deux joueurs d'expérience débloquent la situation : Jerred Smithson (plus de 600 matches en NHL), en haut du cercle gauche, feinte le lancer et sert Daniel Nielsen en position symétrique à droite. Le capitaine danois (11 championnats du monde élite) reprend de volée et ouvre le score (1-0, 20'48").

2016 01 08 Herning Tychy2Herning a donné l'impression de vouloir hausser le ton, pourtant cet avantage ne dure pas longtemps. La quatrième ligne de Tychy, qui avait déjà démontré lors du tournoi de demi-finale qu'elle était souvent la plus dangereuse, remet ça : l'ex-Amiénois Jaroslaw Rzeszutko ressort le palet de derrière la cage pour Mateusz Bepierszcz qui place un joli tir dans le haut du filet (1-1, 23'49").

Plus inattendu encore : le défenseur Bartosz Ciura arrive en soutien à une attaque rapide, reçoit le palet en retrait et tir depuis la ligne bleue. Le gardien international Simon Nielsen, pas innocent, encaisse le but à proximité de sa botte gauche (1-2, 26'18").

Maintenant qu'ils mènent à la marque, les Polonais sont complètement transformés et déchaînés. Ils se mettent à remporter tous les duels et à dominer. Tychy passe même tout près du troisième but sur une action rendant furieux Jarred Smithson, qui poursuit et apostrophe Michael Kolarz jusque sur le banc polonais (il prendra 2'+2'). En fin de période, ce même Kolarz est pénalisé pour retenir, mais le powerplay de Herning est à l'image de l'équipe toute entière : décevante.

2016 01 08 Herning Tychy3Herning n'arrive toujours pas à passer la vitesse supérieure au troisième tiers-temps. Ses actions offensives restent assez stériles face à une défense de Tychy qui ne leur laisse plus rien.

À défaut d'être imaginatifs, les joueurs de Mario Simioni ne cèdent pas à la précipitation. Ils continuent d'appliquer leurs fondamentaux basiques et de mettre le palet à la cage. Ils en sont presque récompensés à 56'38" : un tir de la bleue de Daniel Nielsen est dévié juste devant le but par Jordan George et passe entre les jambières du gardien... avant d'être sauvé in extremis derrière lui par un défenseur ! Le temps mort et la sortie du gardien n'ont pas plus d'effet.

Petit poucet supposé de la compétition, Tychy continue de surprendre en remportant la victoire dans ce premier match capital. Les Polonais, persuadés de pouvoir battre Rouen, peuvent maintenant se prendre à rêver. Rappelons que la place en Ligue des Champions - leur Graal - est automatiquement offerte au vainqueur du tournoi, ce qui leur éviterait d'attendre une invitation.

Désignés joueurs du match : Rasmus Nielsen pour Herning et Bartosz Ciura pour Tychy.

Commentaires d'après-match

Michal Kotlorz (capitaine de Tychy) : "Le match était très dur, mais on s'était préparé pour cela. On a travaillé dur pour remonter de 0-1 à 2-1. Nous sommes optimistes pour demain. Ce n'est pas la fin, c'est le début du tournoi pour nous. C'est une grande promotion du hockey à Tychy et en Pologne. Nous représentons notre ville et notre pays."

Mario Simioni (entraîneur de Herning) : "Nous avons fait une bonne première période, nous aurions pu mener 2-0, puis nous nous sommes écroulés. Ils ont marqué deux buts un peu chanceux. Sur le second, le palet était tournant. Mon gardien m'a expliqué que sa trajectoire est tombée au dernier moment."

2016 01 08 Herning Tychy4

(photos de Christophe Delaville)

 

Herning - GKS Tychy 1-2 (0-0, 1-2, 0-0)
Vendredi 8 janvier 2016 à 16h30 à la patinoire de l'île Lacroix. 1838 spectateurs.
Arbitrage de Manuel Nikolic (AUT) et Per Gustav Solem (NOR) assistés de Sandro Gurtner (SUI) et Yauheni Hancharou (BLR).
Pénalités : Herning 6' (0', 4', 2') ; Tychy 8' (4', 4', 0').
Tirs : Herning 26 (10, 8, 8) ; Tychy 31 (12, 12, 7).

Évolution du score :
1-0 à 20'48" : D. Nielsen assisté de Smithson (sup. num.)
1-1 à 23'49" : Kolarz assisté de Rzeszutko et Kartoshkin
1-2 à 26'18" : Ciura assisté de Vitek et Kolarz


Herning

Attaquants :
Kristoffer Lauridsen (-1) - Jerred Smithson (A, -1, 4') - Steffen Frank (-1)
Jordan George (2') - Kyle Essery - Tomas Sinisalo
Joachim Linnet - Kasper Degn - Thomas Andersen
Mathias Mølgaard (-1) - Martin Sagat (-1) - Markus Jensen (-1)

Défenseurs :
Sebastian Andersen - Daniel Nielsen (C)
Rasmus Nielsen (A) - Rasmus Knudsen (-1)
Patrick Madsen (-1) - Elias Granath (-1)
Mathias Pedersen

Gardien :
Simon Nielsen

Remplaçants : Matthias Andersen (G), Daniel Nielsen.

GKS Tychy

Attaquants :
Adam Baginski (A) - Radoslaw Galant (2') - Jakub Witecki
Marcin Kolusz - Kamil Kalinowski - Mikolaj Lopuski
Josef Vitek (+1) - Filip Komorski (+1) - Patryk Kogut (+1)
Maxim Kartoshkin (+1, 2') - Jaroslaw Rzeszutko (+1) - Mateusz Bepierszcz (+1, 2')

Défenseurs :
Michael Kolarz (+2, 2') - Bartosz Ciura (+2)
Lukasz Sokol (A) - Bartlomiej Pociecha
Mateusz Bryk - Michal Kotlorz (C)

Gardien :
Stefan Zigardy

Remplaçants : Kamil Kosowski (G), Michal Woznica. Absent : Jaroslav Hertl (blessé).