Suède - Finlande (Mondial U20, demi-finale)

Le choc des voisins nordiques est un grand classique en U20 comme en senior. À domicile, la Finlande espère une nouvelle fois écarter la Suède...

Malgré un coup d'envoi à 16h un lundi, la patinoire est bien garnie - bien que de nombreux supporters canadiens, dépités, peuplent les tribunes.

La Suède débute bien

La Suède entame fort la partie et domine les premières minutes grâce au trio Asplund-Timashov-Nylander. Le "petit frère" Alex Nylander mène le jeu, William étant toujours forfait suite à une mauvaise charge suisse dès le premier match. C'est cette ligne qui contribue à l'ouverture du score à mi-période. Timashov, le jeune ailier d'origine ukrainienne, récupère un palet dans son camp et traverse toute la patinoire. Il profite d'une erreur de patinage de Tuulola pour attaquer la cage et trouver Rasmus Asplund à l'opposé pour une cage ouverte (1-0). Cette bonne entame, combinée à un Söderström solide, permet à la Suède de virer en tête après vingt minutes.

La Finlande reprend la main

Le match change de direction en deuxième période, lorsque la Suède tombe dans le piège des pénalités. Les neuf premières minutes deviennent difficiles à tenir : la défense doit supporter les assauts répétés de la fameuse ligne Laine-Aho-Pujujärvi, et effectue un bon travail pour les contenir. Du coup, c'est la ligne du capitaine Rantanen qui prend le relais. Alors que Kempe remet à peine le pied sur la glace en sortant de prison, Rantanen décale Roope Hintz pour l'égalisation (1-1).

La détermination finlandaise continue à marquer les esprits. Les locaux enchaînent bien, ne laissant pas leur adversaire récupérer. Une nouvelle faute poursuit l'élan finlandais. Encore une fois, toute l'énergie est dépensée pour bloquer la première ligne. Encore une fois, c'est le capitaine Rantanen qui décante la situation. L'espoir de l'Avalanche du Colorado récolte le disque derrière la cage en supériorité, trouve Antti Kalapudas au cercle, lequel expédie un tir précis ras glace poteau opposé (1-2). C'est la première fois que la Suède se retrouve menée dans le tournoi.

Une Suède inexistante

La Tre Kronor doit montrer ses capacités de réaction, mais elles seront inexistantes. La Suède ne parvient pas à développer le moindre semblant de jeu offensif, bloquée dans la neutre par la défense finlandaise. On ne compte ainsi que trois tirs suédois dans le dernier tiers ! Insuffisant, et une ultime pénalité en fin de match prive la Suède d'un dernier sursaut. L'indiscipline aura coûté cher, privant les Scandinaves d'énergie.

La Finlande aura sans doute signé son meilleur match du tournoi, impressionnant de rigueur et de qualité de placement. Kahkonen aura été peu sollicité. Mieux, la profondeur de banc a fait merveille : l'attaque explosive, menée par la première ligne, n'a pas vraiment été en vue sur ce match, mais la deuxième ligne a su prendre le relais et porter l'équipe en finale, à domicile.

 

Suède - Finlande 1-2 (1-0, 0-2, 0-0)
Lundi 4 janvier 2016, 16h. Hartwall Arena d'Helsinki, Finlande. 13340 spectateurs.
Arbitrage de Daniel Piechaczek (ALL) et Christopher Pitoscia (USA) assistés de Brian Oliver (USA) et Alexander Otmakhov (RUS).
Pénalités : Suède 20' (2', 6'+10', 2'), Finlande 6' (2', 2', 2').
Tirs : Suède 22 (12, 7, 3), Finlande 28 (9, 12, 7)

Récapitulatif du score
1-0 à 10'17" : Asplund assisté de Timashov et Larsson
1-1 à 31'08" : Hintz assisté de Rantanen et Kapanen
1-2 à 33'04" : Kalapudas assisté de Rantanen et Kapanen (sup. num.)


Suède

Attaquants
Oskar Lindblom - Axel Holmström (A) - Adrian Kempe
Jakob Forsbacka-Karlsson - Carl Grundström - Joel Eriksson Ek
Dmytro Timashov - Rasmus Asplund - Alexander Nylander
Jens Looke - Christoffer Ehn - Anton Karlsson

Défenseurs
William Lagesson - Gustav Forsling
Jacob Larsson - Andreas Englund (C)
Marcus Pettersson - Gabriel Carlsson

Gardien : Linus Söderström
Remplaçant : Felix Sandström

Entraîneur : Rikard Gronborg

Finlande

Attaquants
Patrik Laine - Sebastian Aho (A) - Jesse Puljujärvi
Aleksi Saarela - Julius Nättinen - Kasperi Kapanen
Antti Kalapudas - Roope Hintz (A) - Mikko Rantanen (C)
Kasper Bjorkqvist - Miska Siikonen - Juho Lammiko
Sebastian Repo

Défenseurs
Olli Juolevi - Joni Tuulola
Sami Niku - Niko Mikkola
Miro Keskitalo - Vili Saarijärvi

Gardien : Kaapo Kähkonen
Remplaçant : Veini Vehviläinen

Entraîneur : Jukka Jalonen