Ligue Magnus (20e journée) : Gap en danger à Grenoble

Amiens est passé tout près de la correctionnelle. Hier soir, sur leur glace du Coliséum, les Gothiques étaient menés 2-4 par Bordeaux à un peu plus de dix minutes du terme de la rencontre. Trois buts inscrits dans le money time ont permis aux Picards d'inverser la tendance (5-4). Évitant, aussi, une quatrième défaite d'affilée. Amiens remonte du coup à la septième place et passe devant Strasbourg. Les Boxers, eux, comptent toujours huit points de retard sur le top 8. En attendant la suite de la 20e journée de Ligue Magnus, programmée ce soir.

Strasbourg - Morzine/Avoriaz/Les Gêts. On retient son souffle à Strasbourg. Battue coup sur coup par Brest (4-5 ap), Rouen (7-2) et Épinal (3-4), l'Étoile Noire a passé des fêtes difficiles. Heureusement, les Alsaciens ont réussi à remettre la machine en route mardi, à Bordeaux (3-4). Mais ils ne comptent toujours que huit petits points d'avance sur les Boxers, leurs premiers poursuivants. À sept matchs du terme de la saison régulière, c'est trop peu pour assurer le passage en play-offs. Les Bas-Rhinois ont toutefois ce soir une belle occasion d'accroître cet écart. Car en face, c'est Morzine/Avoriaz/Les Gêts qui se présente. Mathématiquement, le HCMAG peut encore espérer accrocher le top 8, puisqu'il ne compte que 17 points de retard sur le huitième... Strasbourg. Et qu'il peut encore en prendre 24. Mais le groupe haut-savoyard a déjà fait son deuil des séries éliminatoires. Et il est aujourd'hui beaucoup plus concentré sur ses matchs face à Chamonix (23 janvier) et Dijon (31 janvier), deux rencontres capitales pour son maintien en élite. Pour les Pingouins, le déplacement à Strasbourg ne relève finalement presque que de l'anecdote.

Angers - Lyon. Certes rassurés par leur nette victoire à Briançon mardi (2-7), les Ducs sont encore sur leurs gardes. La réception au Haras de Lyon, pire attaque de la ligue (45 buts marqués, soit une moyenne de 2,5 par match) et plus mauvaise équipe à l'extérieur du championnat (7 défaites en 7 sorties), ne devait être qu'une formalité pour l'ASGA. Mais le LHC a changé d'entraîneur mardi. L'ancien Angevin François Dusseau a été débarqué et remplacé par Mitja Sivic. L'arrivée du Slovène sur le banc a déjà fait du bien aux Lyonnais, vainqueurs de Dijon (4-3). Les Rhodaniens vont tenter, maintenant, d'enclencher la seconde, malgré l'absence de Slavomir Tomko. Expulsé face à Gap, le défenseur slovaque purgera ce soir son dernier match de suspension.

Dijon - Épinal. Après Gap, officiellement qualifié pour les play-offs depuis mardi, Épinal a l'occasion ce soir de se mettre pour de bon à l'abri. Comment ? En s'imposant à Dijon. Presque un détail pour des Gamyo invaincus depuis sept matchs et sur un petit nuage depuis leur succès, mercredi, contre Rouen (3-1). Les Ducs, eux, ont surtout d'autres chats à fouetter. D'ici la fin de la saison régulière, le DHC a encore huit matchs à jouer. Dont cinq face à de futurs potentiels adversaires en play-downs. C'est ceux-là que les Bourguignons veulent remporter. Les Lorrains, toutefois, restent méfiants. Sur les quatre victoires acquises par Dijon depuis le début du championnat, trois l'ont été face à des formations du haut de tableau.



Grenoble - Gap. Le voilà le choc de cette 20e journée de Ligue Magnus. On pensait voir Grenoble s'enfoncer dans la crise, fin décembre, après des défaites face à Épinal et Brest. Puis un revers, forcément dur à encaisser, en finale de coupe de France contre Rouen. Mais les Brûleurs de Loups ont redressé le casque. Après quatre victoires de rang, certes toutes acquises face à des mal classés, les voilà revenus au pied du podium. Une de plus, et les Isérois pourraient passer devant Brest. Seulement, les joueurs d'Edo Terglav reçoivent Gap, le leader, qui depuis début décembre, tourne à plein régime. Les Rapaces en sont à neuf succès de suite. Pour eux, pas question de rater la dixième. Sous peine de devoir abandonner les rennes du championnat à Épinal, toujours en embuscade.

Rouen - Brest. Les victoires en coupe de France et coupe Continentale à peine digérées, Rouen a dû se replonger dans le bain du championnat. Et les Dragons sont tout de suite tombés sur un os. À Épinal, où ils ont ete battus mercredi soir (3-1). Résultat : les Normands, qui ne comptent certes que 17 matchs au compteur, ne sont maintenant plus qu'en sixième position, loin de leurs standards habituels. Autrement dit, c'est une opération reconquête que le RHE lance ce soir. Seulement, il va falloir envoyer du lourd pour venir à bout de Brest. À l'aller, les Albatros avaient lourdement chuté à la maison contre l'armada rouennaise (2-7). Depuis, ils ont remporté douze matchs en quatorze sorties. Une dynamique qui les a propulsés sur le podium. Les Bretons évolueront toutefois sans Roman Vondracek, Nicolas Motreff et Dimitri Motreff, tous blessés.

Chamonix - Briançon. Sauf retournement de situation d'ici la fin de saison, Chamonix et Briançon devraient finir l'année en play-downs. Dans le classement virtuel de la poule de maintien, les deux équipes sont pour le moment au coude à coude. Avec, toutefois, un petit avantage de deux points pour les Chamois (13 contre 11 à Briançon). Ce capital, le CHC a bien l'intention de le faire fructifier. Les Chamois ont en plus (un peu) repris confiance à domicile. Où ils viennent de remporter deux de leurs trois derniers matchs (5-0 face à Bordeaux, 3-1 contre Lyon). Les Haut-Alpins, eux, restent sur quatre défaites de rang. Ils vont devoir du reste évoluer une fois de plus ce soir sans le défenseur Robin Soudek et le gardien suédois Sebastian Idoff, tous les deux suspendus.

Le programme :

- Strasbourg (8e, 29 pts, 7 V, 3 VPRL, 1 DPRL, 1 DTAB, 7 D, 60 BP, 62 BC) - Morzine/Avoriaz/Les Gêts (14e, 12 pts, 3 V, 2 DPRL, 1 DTAB, 12 D, 49 BP, 81 BC), aujourd'hui à 17 h 30. Match aller : à Morzine, Strasbourg bat Morzine 3-0. La cote : Strasbourg 60 % / HCMAG 40 %.
- Angers (5e, 34 pts, 11 V, 1 DPRL, 6 D, 69 BP, 64 BC) - Lyon (11e, 19 pts, 5 V, 1 VTAB, 1 DPRL, 1 DTAB, 10 D, 45 BP, 70 BC), aujourd'hui à 18 h 30. Match aller : à Lyon, Angers bat Lyon 5-2. La cote : Angers 60 % / Lyon 40 %.
- Dijon (13e, 12 pts, 2 V, 2 VPRL, 2 DPRL, 13 D, 51 BP, 72 BC) - Épinal (2e, 42 pts, 12 V, 4 VPRL, 1 DTAB, 1 D, 70 BP, 41 BC), aujourd'hui à 20 heures. Match aller : à Épinal, Épinal bat Dijon 5-1. La cote : Dijon 40 % / Épinal 60 %.
- Grenoble (4e, 35 pts, 10 V, 1 VTAB, 2 DPRL, 1 DTAB, 4 D, 74 BP, 49 BC) - Gap (1er, 45 pts, 13 V, 1 VPRL, 2 VTAB, 3 D, 73 BP, 45 BC), aujourd'hui à 20 heures. Match aller : à Gap, Gap bat Grenoble 5-4 (ap). La cote : Grenoble 45 % / Gap 55 %.
- Rouen (6e, 33 pts, 11 V, 6 D, 84 BP, 53 BC) - Brest (3e, 36 pts, 10 V, 3 VPRL, 6 D, 58 BP, 57 BC), aujourd'hui à 20 heures. Match aller : à Brest, Rouen bat Brest 7-2. La cote : Rouen 60 % / Brest 40 %.
- Chamonix (12e, 15 pts, 4 V, 1 DPRL, 2 DTAB, 12 D, 48 BP, 65 BC) - Briançon (10e, 20 pts, 5 V, 1 VPRL, 1 VTAB, 1 DPRL, 10 D, 52 BP, 68 BC), aujourd'hui à 20 h 30. Match aller : à Briançon, Chamonix bat Briançon 6-3. La cote : Chamonix 60 % / Briançon 40 %.

Déjà joué : Amiens - Bordeaux 5-4.

Prochaine journée (mardi 19 janvier) : Grenoble - Chamonix, Bordeaux - Rouen, Épinal - Brest, Morzine/Avoriaz/Les Gêts - Angers, Briançon - Strasbourg, Lyon - Amiens, Gap - Dijon.